Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!

5 CHEVAUX REPERES POUR LE MEETING D'HIVER DE VINCENNES


Bulletin du 18 janvier

Quadix

Cette élève de Pierre Vercruysse a été contrainte d'interrompre sa carrière de septembre 2008 à août 2009 suite à des problèmes de santé (un effritement des cartilages). Depuis sa rentrée, elle engrange d'excellents résultats comptant quatre victoires et trois deuxièmes places en sept de sorties. Lors de son dernier succès dans le Prix de Questembert (2100 m autostart GP), elle s'est littéralement envolée, pulvérisant par la même occasion son record (de 1'14''9 en 1'12''4). Auteur d'un départ canon avec son numéro 9 derrière la voiture, la fille d'Extrême Dream n'a laissé à personne le soin de contrôler la course. Elle a parcouru la descente sur le pied de 1'10''7. A 1000 mètres de l'arrivée, le chrono partiel était toujours aussi bon (1'11'') et elle allait toujours aussi bien. Plusieurs concurrents ont vainement tenté de l'attaquer dans la ligne droite mais elle était vraiment au dessus du lot. Elle s'en est allé quérir un très beau succès et rattrape ainsi le temps perdu. C'est une très bonne jument qui devrait continuer à s'illustrer à l'avenir.

Quadro Du Lys

Lors du Prix de Villedieu (2 700 m Monté GP), le protégé d'Hervé Bihel a fait belle impression. Bien parti, il s'est maintenu en cinquième position puis, au passage devant les tribunes a commencé à vivement se rapprocher pour se porter à côté de l'animateur Quassia Du Bon Air. Son jockey Eric Raffin ne l'a pas précipité, restant ensuite dans son sillage. Un peu pris de vitesse suite à l'accélération de Quérida d'Hermès à l'intersection des pistes, Eric Raffin l'a sérieusement empoigné. Le fils de Quadrophénio s'est alors remis à son travail et a plongé à la corde, retrouvant du moral en dépassant plusieurs adversaires sans ressources. Il a pris l'avantage à mi-ligne droite puis s'est bien allongé pour finir, l'emportant dans bon style. Il devrait encore trouver de belles courses à son programme.

Robert Keeper

Lauréat de ses deux premières courses du meeting d'hiver, le fils de Quadrophénio a signé la passe de trois à l'occasion du Prix d'Etrepagny (2700 m Attelé GP). Bien parti avec son mentor Jean Michel Bazire, il a attendu un dos pour passer devant les tribunes et a trouvé celui de Ryu Jiel. En tête, Rahotep imprimait un bon rythme à l'épreuve à allure régulière. Il s'est trouvé tout le parcours en septième position non loin des premiers avec des ressources. A l'intersection des pistes, Jean Michel Bazire a commencé à le rapprocher mais c'est seulement à la fin du virage, en troisième épaisseur, qu'il lui a demandé le maximum. Il a lors parfaitement répondu par une bonne accélération, refaisant constamment du terrain. Il se présentait alors à la lutte avec Rahotep dans la ligne droite, mais ce dernier n'avait plus de gaz. Il s'est détaché du reste du peloton allant quérir un troisième succès consécutif en 1'15''4. Jean-Michel Bazire était ravi de ce succès disant même qu'il n'était pas encore à 100 % ! C'est un sujet qui devrait bien vieillir. Et pour son prochain engagement le samedi 23 janvier dans le Prix d'Agen, il devrait de nouveau réaliser une bonne performance.

Tango Quick

Il y a bien longtemps que l'on avait assisté à un tel écart entre le premier et le deuxième à Vincennes. Il est vrai, la course s'est vite décantée après la faute de plusieurs de ses adversaires mais ce fils d'Hasting a fait le parcours seul et de belle manière. Parti sur les chapeaux de roue, il a vite faussé compagnie à ses rivaux prenant près de 100 mètres d'avance sur eux, dès la descente. On a très vite réalisé qu'il n'y avait plus de concurrence et que seule une faute aurait pu lui faire perdre la course. Mais que nenni ! Il s'est baladé toute la route, franchissant le poteau avec 11 secondes d'avance sur Trobigèce Du Loc et Ténor De Jiel ! Rien que cela ! Après ses deux premières courses où il s'est montré fautif, il signe deux victoires consécutives sur les 2 175 mètres de la grande piste (la 1ère en 1'17''2 et celle-ci en 1'17''5). On devrait désormais le revoir dans des catégories supérieures où il semble capable de très bien se comporter.

Tombeur de Kacy

Auteur d'une cinquième place pour ses débuts à Bordeaux-Le-Bouscat puis d'une victoire à Cordemais, ce fils d'Opus Viervil n'a pas manqué ses premiers pas sur la cendrée de Vincennes. C'est le moins que l'on puisse dire puisqu'il l'a emporté très facilement et les observateurs l'ont certainement noté sur leur tablettes. Extrêmement bien parti avec son numéro 9 derrière l'autostart dans le Prix Ramsès (2 100m), il a ensuite contrôlé la course à sa guise en réalisant un bout en bout. Son mentor Christophe Gallier s'est retourné à plusieurs reprises avant d'arriver dans la ligne droite et voyant que personne ne l'attaquait, il a simplement laissé filer son protégé au poteau (chrono de 1'18''). Une course aux allures de véritable canter pour ce 3 ans très prometteur.