Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Le cheval en liberté

13/12/2010


Ah, la belle image qu’on imagine, qu’un cheval galopant seul dans la nature, comme le symbole extrême de la liberté… Pour l’hippisme, le « cheval en liberté » n’est pas forcément aussi bucolique. Il serait même plutôt… gênant. Un cheval en liberté, en effet, est une monture qui a su de défaire de son cavalier ou de son sulky selon les cas, et qui se retrouve seule sur la piste, sans personne pour la guider, et donc avec le risque qu’elle ne se blesse en voulant passer seule un obstacle, ou encore qu’elle ne vienne galoper au beau milieu d’une course, avec des risques de collision dans le pire des cas, ou ne serait-ce que de gênes par rapport au résultat de la course.
Alors, oui, c’est le paradoxe du turf. Le cheval en liberté, si beau et si majestueux par l’image qu’il dégage, représente un véritable danger dans notre monde hippique. Le plus souvent, on retrouve un tel concurrent dans les courses d’obstacles, où l’éjection du jockey à la faveur d’un obstacle est toujours possible, à chacun d’entre eux… Et souvent, le cheval continue sa course seul, au milieu des autres concurrents, dont les jockeys doivent alors se montrer particulièrement prudents, eux qui pensent déjà à surveiller leurs adversaires pour essayer de remporter la course.
Vous le voyez, le jargon hippique, souvent savoureux, peut aussi montrer quelques paradoxes…

Image issue du blog www.lueur.org.