Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Savoir lire une feuille de course

16/12/2010


J’ai reçu récemment un e-mail de Marlène (au passage, n’hésitez pas, tarzan@zegagnant.fr) me demandant « Que veut dire : Pour chevaux de 7 à 10 ans inclus, n’ayant pas gagné
246 000 ?
». Je lui ai bien sûr répondu, mais sa question m’amène à une réflexion plus générale. C’est sûr, les intitulés des courses peuvent paraître trop techniques pour les profanes. Ils fourmillent pourtant d’informations dont le parieur doit tenir compte au moment de se décider. Mais à condition, bien sûr, de savoir les lire. Je vous invite à ce que l’on voit cela ensemble par l’exemple.
Prenons celui du Quinté+ du jour, support du Ze5 sur ZEturf, le prix de Villers Cotterêt couru à Vincennes ce jeudi 16 décembre 2010. Voici l’intitulé de cette course : « attelé - européenne - départ à l’autostart - pour 6 ans, n’ayant pas gagné 175 000€ - cendrée - corde à gauche - grande piste - 15 Partants - 52000 € - 2100 m - Terrain : Bon ». Il s’agit donc d’une course de trot attelé (les plus fréquentes). « européenne » donne son niveau et l’ouverture aux engagements, c’est donc une course de bon niveau, à laquelle peuvent s’inscrire, outre les concurrents français, d’autres concurrents européens. En l’occurrence, nous avons un Italien (le n°10) et trois Scandinaves (les numéros 3, 6 et 12), soit quatre étrangers sur quinze partants. Pour le parieur, cela signifie qu’il faudra un œil particulier sur ces concurrents : courent en France souvent, ont-ils déjà couru face à leurs adversaires du jour, quelles sont les performances du passé que l’on peut prendre en compte dans un pronostic…
Ensuite, la feuille de course nous dit « départ à l’autostart ». Cela signifie que les chevaux partiront lancés, dans l’aspiration d’une voiture ayant déplié de longues ailes et ayant augmenté progressivement son allure. Il s’agit d’un mode de départ particulier, certains chevaux y sont meilleurs que dans d’autres circonstances, le parieur doit donc vérifier l’aptitude à ce mode de départ.
« Pour 6 ans », tous les concurrents ont le même âge, donc à ce niveau-là pas de risque de voir un plus âgé devenir essoufflé plus vite, ou un jeune loup manquer d’expérience. Ce critère permet de passer au suivant. « n’ayant pas gagné 175 000 € » renvoie au niveau des concurrents. Il faut savoir que certains entraîneurs visent des engagements pour leurs chevaux, on en trouve donc dans cette course qui ont de très peu moins de 175 000 euros de gains (comme par exemple l’as, avec 174 510 €) et dont on dit qu’ils sont « bien engagés ». D’autres concurrents participent parce qu’ils n’ont pas le choix des courses et qu’il faut bien courir.
« cendrée », c’est la nature de la piste de Vincennes. Comme en l’occurrence tous les concurrents ont l’habitude de courir sur cette surface, ça ne change pas grand-chose. En revanche, si on avait eu une course sur « herbe », par exemple, le parieur aurait dû vérifier les aptitudes des concurrents sur cette surface. « corde à gauche », l’hippodrome de Vincennes tourne à gauche, comme la majorité des hippodromes, même si certains (par exemple Cabourg), tournent à droite. Là, le parieur doit se contenter de vérifier que les bonnes performances passées des concurrents sur lesquelles il s’appuie pour son pronostic ont bien été réalisées corde à gauche, car certains chevaux tournent moins bien dans un sens que dans l’autre.
« grande piste » est une spécificité à l’hippodrome de Vincennes. Il a deux pistes, la grande et la petite. La petite s’apparente à celles que l’on trouve en province, la grande en revanche a une particularité, à savoir une montée. Tous les chevaux ne sont pas capables « d’encaisser » cette difficulté du parcours de la même manière, il convient donc de vérifier l’aptitude à Vincennes, mais aussi à la grande piste.
« 52 000 € », c’est la somme des allocations promises aux concurrents les mieux placés à l’issue de la course. « 2100 m », c’est la distance de la course. A Vincennes, toutes les courses de 2100 mètres sur la grande piste partent derrière l’autostart. Donc cette notion de distance est souvent liée à celle du mode de départ.
Voilà pour la course du jour, bons jeux !

Notre photo : un départ derrière les ailes dépliées de l’autostart.