Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Sous les ordres

27/12/2010


Non, rassurez-vous, le jargon hippique ne renvoie pas à quelque vie monacale que ce soit.
« Sous les ordres », en fait, peut avoir plusieurs significations dans le monde du turf. C’est d’abord au départ d’une course que cette expression est employée, elle signifie aux drivers ou jockeys que la course s’apprête à partir et qu’il faut donc se rendre sur l’aire de départ, ou rentrer dans les stalles dans le cas du plat. En l’occurrence, les concurrents sont dits « sous les ordres du starter », c’est-à-dire du commissaire de course en charge de la procédure de départ.
Mais les « ordres » en question peuvent avoir une autre provenance, même s’ils restent destinés aux drivers de trot et jockeys de galop. Il s’agit dans ce second cas de directives issues de l’entraîneur du cheval (le plus souvent), voire du propriétaire, sur la façon de mener la monture pendant la course. Certains chevaux sont meilleurs en venant sur la fin, d’autres doivent rester dans le groupe de tête, etc, etc, ces conseils de monte sont donc aussi appelés les « ordres ».
Dans les deux cas, le mot a une signification presque militaire. Les destinataires sont enjoins d’obéir aux ordres, sous peine d’amende voire de disqualification pour le départ… ou en risquant de décevoir l’entraîneur, et donc de ne plus travailler pour lui ensuite, pour la seconde utilisation.
Le monde hippique est sans doute mieux structuré que beaucoup le penseraient, et cette structuration passe par une discipline acceptée volontiers par ses acteurs… tous aux ordres !