Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Le galop de chasse

04/04/2011


Lorsque vous recherchez à multiplier les sources pour faire votre papier sur une course de galop, il peut vous arriver de tomber sur des entraîneurs ou autres spécialistes qui vous annoncent qu’un concurrent qui fait sa rentrée n’a connu jusqu’alors que des « galops de chasse ». Cette expression du jargon hippique est en fait un terme technique qui fait référence à la teneur des entraînements. Le « galop de chasse » est ainsi un galop à vitesse réduite, ayant pour finalité de donner du souffle et de la musculature au cheval. Il s’agit donc de l’une des étapes menant à porter le cheval à sa forme optimale.
En d’autres termes, pour le parieur, cela signifie que le cheval n’est pas encore prêt. S’il fait sa rentrée, c’est qu’il manque de préparation, mais en plus, lors des entraînements qui ont précédé, aucun n’a été « poussé », c’est-à-dire au point de reproduire les conditions de course. La course qui s’annonce est donc à inclure à l’intérieur du programme de mise en forme du cheval. L’intérêt est d’une part d’aller crescendo dans la préparation d’objectifs ultérieurs, et aussi éventuellement de « profiter » d’une ou deux mauvaises courses de rentrée pour redescendre sur l’échelle des handicaps. De ce fait, le cheval arrive en pleine forme avec un poids qui sera redescendu quelque peu.
Ainsi, le « galop de chasse » prononcé par un entraîneur est une indication précieuse, à la fois pour la course qui arrive où le parieur peut se pencher sur d’autres candidatures, mais aussi pour les suivantes, où il faudra penser à surveiller ce concurrent, malgré sa mauvaise prestation dans sa course de rentrée.