Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

TOO DARN HOT fait le show dans le Prix Jean Prat

08/07/2019

TOO DARN HOT remporte le second Groupe I de sa carrière avec un réel brio, il permet Lanfranco Dettori d’effectuer son deuxième saut de l’ange du week-end... Le fils de Dubawi domine SPACE BLUES et FOX CHAMPION. Le premier représentant tricolore, MUNITIONS, termine quatrième devant NAMOS.



      Les week-ends se suivent et se ressemblent pour le tandem Gosden-Dettori, après la victoire de Coronet la semaine dernière dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr I), le duo a encore frappé en remportant deux nouveaux Groupes I. Le premier, samedi à Sandown Park avec la phénoménale Enable, une championne qui devrait encore courir deux fois avant de tenter de rentrer dans l’histoire en épinglant pour la troisième fois consécutivement le Prix de l’Arc de Triomphe (Gr I) à son palmarès, un exploit que Trêve avait failli réaliser. Associé dimanche à la première chance dans le Prix Jean Prat (Gr I), la course que nous analyserons plus tard, Lanfranco Dettori n’a pas failli, il a encore monté une course parfaite permettant à son partenaire de s’imposer brillamment. Les aficionados du trot ont aussi été gâtés dimanche à La Capelle, le match attendu entre les cracks Bold Eagle et Aubrion du Gers a bien eu lieu, un vrai combat qui a profité à Valko Jenilat, la plus grosse cote de la course. Turfoo revient pour vous sur l’arrivée du Prix Jean Prat (Gr I). 


TOO DARN HOT en route vers le Prix Jacques Le Marois

TOO DARN HOT était considéré comme le meilleur poulain de 2 ans outre-Manche l’an dernier, un statut que l’élève de John Gosden avait confirmé en piste en terminant sa saison sans connaître la défaite et par une victoire très plaisante dans les Darley Dewhurst Stakes (Gr I). Le fils de Dubawi avait été battu lors de ses trois premières tentatives en 2019, tout en ayant des excuses selon Lanfranco Dettori, notamment les distances qui se sont avérées limites sur des profils de pistes sélectifs. Retrouvant les 1400 mètres dans ce Prix Jean Prat (Gr I) nouvelle formule, TOO DARN HOT a montré qu’il était à très à l’aise sur cette distance où il a couru quatre fois pour autant de victoires acquises toutes avec maestria.

Rapidement placé dans le sillage de FOX CHAMPION, le leader du peloton de l’extérieur, Lanfranco Dettori a patienté jusqu’aux 400 mètres pour commencer à décaler son protégé avant le poteau des 300 mètres. Le jockey d’origine italienne commençait alors à solliciter son partenaire qui répondait parfaitement en prenant facilement le meilleur sur FOX CHAMPION et WATAN. Ensuite, le fils de Dubawi contrôlait les opérations en gardant à distance le bon finisseur SPACE BLUES. Nous devrions normalement revoir TOO DARN HOT le 11 août dans le Prix Jacques Le Marois (Gr I), un engagement qui faisait consensus après l’épreuve au sein de son entourage au détriment du Prix Maurice de Gheest (Gr I). 


Le ''Film'' Prix Jean Prat

Après avoir suivi TOO DARN HOT durant l’épreuve, HOT SPACE BLUES n’a pas pu l’accrocher au moment où Lanfranco Dettori a passé la surmultipliée, tout en terminant dans une bonne action pour s’octroyer le premier accessit. Leader du peloton de l’extérieur, FOX CHAMPION s’est montré accrocheur pour conserver la troisième place à distance de TOO DARN HOT. Au sein du peloton intérieur, MUNITIONS a changé de ligne au poteau des 200 mètres, avant de conclure honorablement sans faire illusion pour une place sur le podium. Placé en queue du peloton intérieur, NAMOS n’a cessé de regagner du terrain dans les 200 derniers mètres le long de la lice.

Leader du peloton de la corde, WATAN n’a pu que voir passer TOO DARN HOT à son extérieur au poteau des 300 mètres, avant de demander à souffler dans les 100 derniers mètres. Après avoir bénéficié d’un très bon parcours dans le sillage de WATAN, PRETTY BOY n’a pas pu accélérer efficacement, tout en se montrant courageux. Dans le bon wagon, celui de l’extérieur, GRAIGNES s'est montré décevant pour finir. Placée dans le peloton de l’intérieur, PURE ZEN a été surclassée pour finir par les premiers. URWALD a figuré parmi les derniers du peloton de l’intérieur, avant de terminer à son rythme, sans que Pierre-Charles Boudot lui demande l’impossible.

Dans le ''bon'' peloton, AZANO semblait déjà battu à 400 mètres du but. Vite en bonne place dans le wagon de l’intérieur, ROYAL MARINE était déjà à la peine au poteau des 500 mètres. 


Les partants du Prix Jean Prat

1 WATAN 

2 GRAIGNES

3 PRETTY BOY 

4 ROYAL MARINE 

5 SPACE BLUES 

6 MUNITIONS 

7 URWALD 

8 FOX CHAMPION 

9 TOO DARN HOT 

10 AZANO 

11 NAMOS 

12 PURE ZEN


Arrivée et rapports du Prix Jean Prat

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |