Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

10 galopeurs à suivre dans les semaines à venir

22/07/2020

Déclassés, gênés, malheureux, bons finisseurs, préparés en vue d'engagements futurs... Les 10 galopeurs ci-dessous ont été repérés dans les jumelles de Turfoo et devraient assurément se distinguer dans les prochaines semaines. A vos tablettes !


AIGUIERE D'ARGENT est un élément extrêmement régulier venant d’effectuer des débuts prometteurs dans les événements en terminant deuxième de celui du 19 juillet, à Chantilly, en regagnant du terrain sur le lauréat Reux. Monté plus près de la tête, il aurait sans doute donné chaud au lauréat. Possédant encore une marge de progression, cet élève de Nicolas Clément devrait faire plaisir à son entourage prochainement...

BADEN ROCKS avait démarré sa carrière par trois troisièmes places, l’une obtenue sur le sable de Deauville à une encolure de Safiyann, un sujet valant 39 de handicap. Lors de sa dernière sortie, il effectuait ses premiers pas dans les événements, sans être spécialement attendu, il s’est pourtant classé quatrième, sans avoir bénéficié d’une ligne droite limpide. Perfectible, il faudra le suivre dans ce genre de tournoi.

CRISALSA est sur la montante en ce moment, après une deuxième place au mois de juin à Chantilly, elle a confirmé ses progrès en s’imposant avec un certain brio sur la piste de Saint-Cloud. Dans le Prix de la Clairière de l'Armistice (Q+), elle effectuait ses débuts dans les événements, ce qui ne l’avait pas empêché de conclure au sixième rang, à l’issue d’un coup de reins honorable. Montée un peu plus près, cette protégée d’Alain Bonin va étonner.

GRUDGE n’a pas totalement convaincu pour ses premiers pas dans les gros handicaps, mais on peut noter que Christophe Soumillon, qui était son partenaire ce jour-là, n’avait pas insisté pour finir. C’est une concurrente ayant dévoilé de la qualité en s’imposant facilement au mois de mai au Bouscat devant No Turning, sujet pris en 39 de handicap. Avec un peu plus de métier, GRUDGE pourrait se révéler dans les Quintés+. 

KARLSTAD avait démarré sa carrière dans les Quintés+ sur les chapeaux de roues, il s’était imposé dans le Prix du Marathon de Paris (Q+), sans forcer son talent. Depuis, et malgré un poids revu nettement à la hausse, il a fait maintes fois l’arrivée dans des événements. Il ne faut pas tenir compte de sa dernière sortie à Vichy, d’autant que son numéro 14 à la corde ne lui avait pas permis de bénéficier d’un déroulement de course favorable. Régulier, il ne tardera pas à se racheter.

MDRACAFEU avait été incapable de se montrer menaçant en deux tentatives dans les Quintés+ l’an dernier, alors que cette saison, il réalise un beau score de 2 sur 3. En dernier lieu, dans le Prix Vichy Communauté (Q+), il terminait seulement cinquième, mais son classement aurait pu être tout autre s’il n’avait pas été contrarié près du premier poteau. Si Pierre-Charles Boudot lui renouvelle sa confiance, cela ne devrait pas être pour rien.

MORNING FIVE avait conclu convenablement le 12 juin à Dieppe, il était donc au départ du Prix Hubert de Catheu (Q+) avec quelques ambitions. Ce jour-là, il n’avait malheureusement pas pu bénéficier d’une ligne droite limpide, autrement on peut penser qu’il se serait octroyé une place. Disposant encore d’une grosse marge de progression, ce représentant de l’habile Frédéric Rossi peut être suivi en confiance.

SAINT NICOLAS avait fini deuxième pour ses premiers pas dans les événements avec une valeur de 38,5, il était donc assez logique de lui voir une chance dans le Prix Vichy Communauté (Q+) en 35 de handicap. Ce jour-là, il est dommage qu’il n’ait pas eu toutes ses aises dans la ligne droite, car au vu de sa fin de course, il aurait conclu dans la bonne combinaison. Si son entourage le présente à Deauville sur 2400 mètres et plus, il ne faudra pas faire fi de ses chances.

SEKKU fait partie des chevaux malheureux dans le Prix Hubert de Catheu (Q+), il n’avait malheureusement pas trouvé l’ouverture au moment où la course s’était décantée, ce qui avait incité Mickaël Barzalona à poser les mains. Il faut le reprendre, car ce fils de Rock of Gibraltar est perfectible et avait dévoilé du potentiel en s’imposant notamment très facilement au mois de mars sur le sable de Marseille-Vivaux. Sur cette surface, il pourrait en étonner quelques-uns.

WHEEL OF CHANCE avait convaincu pour ses premiers pas dans les Quintés+ en terminant cinquième à une petite encolure de Reux, un poulain ayant ensuite dicté sa loi dans le Prix de Chauffour (Q+), une épreuve dans laquelle WHEEL OF CHANCE n’a pas répondu à l’attente de son entourage. C’est peut-être dû au fait qu’il ne portait pas les œillères pleines, comme lors de ses deux sorties précédentes. Lorsqu’il sera muni de cet accessoire, il ne faudra pas l’oublier.


Les 10 chevaux à suivre

AIGUIERE D'ARGENT

BADEN ROCKS

CRISALSA

GRUDGE

KARLSTAD

MDRACAFEU

MORNING FIVE

SAINT NICOLAS

SEKKU

WHEEL OF CHANCE


| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |