Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

10 galopeurs à suivre dans les semaines à venir

29/07/2020

Déclassés, gênés, malheureux, bons finisseurs, préparés en vue d'engagements futurs... Les 10 galopeurs ci-dessous ont été repérés dans les jumelles de Turfoo et devraient assurément se distinguer dans les prochaines semaines. A vos tablettes !

 

ARISE ne doit évidemment pas être condamné sur sa dernière sortie à La Teste-de-Buch, d’autant qu’il n’a pas bénéficié d’un parcours des plus favorables, il a dû voyager en dehors. Lors de sa tentative précédente, dans un événement disputé à ParisLongchamp, il avait conclu quatrième, après avoir fait illusion pour une place sur le podium. Abordant la fin de l’été avec de la fraîcheur, ARISE a les moyens d'enlever un second Quinté+.

ASCOT ANGEL a remporté son dernier Quinté+ l’année dernière avec une valeur de handicap plus relevée que celle dont il est affublé en ce moment. Il a aussi pour lui d’avoir recouvré un très bon niveau comme le montre sa fin de course, dans l’événement du 26 juillet, lui ayant permis de s’octroyer la cinquième place. S’il reste à ce degré de forme, il devrait se mettre en évidence cette année dans un gros handicap. 

BROKEBACK MOUNTAIN s’était imposé l’été dernier dans un événement devant In Front, un élément qui allait ensuite remporter deux gros handicaps. BROKEBACK MOUNTAIN n’était pas à 100 % lors de sa reprise dans le Prix du Berval (Q+) à Compiègne, ce qui ne l’avait pas empêché d’avoir un comportement honorable. Capable de nouveaux progrès, ce pensionnaire de Yann Barberot est à suivre de près.

DALIGAR possède des prestations intéressantes, l’année dernière, il s’était notamment classé deuxième à Maisons-Laffitte de Youmna, un cheval qui vaut plus de 40 de handicap. Son entourage avait peur de son manque de métier pour ses débuts dans les Quintés+, la crainte s’est avérée justifiée, DALIGAR rendant les armes dans les derniers mètres, après avoir fait illusion. Perfectible, c’est un prochain gagnant dans un handicap.

GRACIAN ne doit pas être jugé sur ses premières tentatives de la saison, d’autant que son entourage avait précisé qu’il n’était pas encore à 100 %. C’est un élément qui avant d’être arrêté s’était distingué dans les événements en s'imposant sur la piste de Craon dans un bon style. De mieux en mieux placé sur l’échelle des valeurs, ce représentant du Waldemar Hickst devrait refaire parler de lui avant la fin de l’été…

KAISERPERLE avait en fin de saison dernière montré qu’elle avait la pointure d’un Quinté+ en se classant deuxième de Vespera, une belle référence. Malgré une surcharge pondérale suite à sa victoire du 2 juillet, elle reste compétitive dans les gros handicaps, si l’on se réfère à sa dernière sortie où elle n’a été battue que sur le fil par Plantlove. Loin d’avoir montré ses limites, elle devrait encore nous faire plaisir.

LADY SIDNEY s’élançait avec la confiance de Romain Le Dren Doleuze dans le Prix de la Vénus de Paris (Q+), malheureusement, un parcours peu favorable à cause de son mauvais numéro dans les stalles ne lui avait pas permis de jouer les premiers rôles. Revenue à son meilleur niveau, et de mieux en mieux placée au poids, elle ne tardera pas à remettre les pendules à l’heure.

ORIENTAL ROAD effectuait ses premiers pas dans les événements le 23 juillet sur les 2000 m de ParisLongchamp, malgré cela, elle avait eu un comportement honorable, elle ne terminait pas bien loin des juments classées. Possédant une belle marge de progression, cette concurrente qui dépend d’un entraînement redoutable va sans doute faire parler d’elle avant la fin de l’été dans un gros handicap.

PEVENSEY BAY s’était classée deuxième lors de ses débuts dans les événements, il était donc logique d’en attendre une grande prestation le 26 juillet dans le Quinté+ de La Teste-de-Buch, d’autant qu’elle restait sur une victoire. Ce jour-là, elle n’avait pu conclure qu’en tête des battus, une performance qui ne reflète pas sa réelle valeur. Si Pierre-Charles Boudot lui réitère sa confiance, il ne faudra pas l’oublier.

SIR GEORGE avait fait l’arrivée d’un événement lorsqu’il était entraîné par Fabrice Vermeulen avec une valeur quasiment identique à celle qui lui est attribuée en ce moment. Depuis qu’il a rejoint l’entraînement de Nicolas Paysan, il semble avoir progressé. Lauréat pour ses nouvelles couleurs d'emblée, il a ensuite tracé une fin de course prometteuse dans le Quinté+ du 28 juillet. Comme il n’a visiblement pas encore tout dévoilé, il pourrait se mettre à l’honneur dans un gros handicap.


Les 10 chevaux à suivre

ARISE

ASCOT ANGEL

BROKEBACK MOUNTAIN

DALIGAR

GRACIAN

KAISERPERLE

LADY SIDNEY

ORIENTAL ROAD

PEVENSEY BAY

SIR GEORGE


| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |