Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

10 galopeurs à suivre dans les semaines à venir

16/09/2020

Déclassés, gênés, malheureux, bons finisseurs, préparés en vue d'engagements futurs... Les 10 galopeurs ci-dessous ont été repérés dans les jumelles de Turfoo et devraient assurément se distinguer dans les prochaines semaines. A vos tablettes !


ANTHONY VAN DYCK faisait partie des meilleurs 3 ans, lui qui avait dicté sa loi dans les Epsom Downs (Gr I) devant Madhmoon et un certain Japan. Il est visiblement toujours aussi performant à 4 ans, comme en atteste sa dernière victoire dans le Prix Foy (Gr II) acquise après une belle lutte aux dépens du champion stayer Stradivarius. En principe au départ de l’Arc, ANTHONY VAN DYCK devrait pouvoir terminer dans la bonne combinaison de cette course exceptionnelle. 
 
BROKEBACK MOUNTAIN n’a pas totalement répondu à l’attente de son entourage dans le Prix du Val d'Oise (Q+), bien qu’il n’ait pas été spécialement heureux derrière Allez Henri, lorsque ce dernier a demandé à souffler. Désormais revenu à son top niveau, ce fils de Le Havre pourrait renouer avec le succès lorsque son habile entraîneur le présentera sur un parcours à main droite. Peut-être sur le sable de Chantilly où Deauville ?
 
CRISALSA s’était retrouvé emmuré vivant dans l’événement du 27 août à Deauville, alors qu’il avait d’évidentes ressources. Il était donc assez logique de le voir participer activement à l’arrivée du Quinté+ du 14 septembre à Compiègne, épreuve dans laquelle il avait bien conclu pour s’adjuger la troisième place. S’adaptant à toutes les surfaces, ce sujet qui possède encore une petite marge de progression va sans doute faire sien un gros handicap.
 
ECOLO était assez estimé par son mentor à l’âge de 2 ans, il n’avait pas hésité à l’aligner dans le Critérium International (Gr I). Désormais, il va faire carrière dans les gros handicaps, sa dernière sortie dans le Grand Handicap des Arc Trials (Q+) ayant séduit son entourage. Perfectible, dans ce type de tournoi, ECOLO ne tardera pas à nous faire plaisir sur un tracé de 1400 à 1600 mètres.
 
HOUSE OF KINGS s’est rapidement adapté aux rythmes des épreuves françaises, il avait remporté sa course dans l’Hexagone dès sa deuxième sortie. Ce sujet venu d’outre-Manche ne semble pas avoir encore tout montré comme le montre sa sortie dans le Grand Handicap des Arc Trials (Q+) où il aurait à coup sûr conclu dans la bonne combinaison, s’il avait pu s’exprimer dans la phase finale. C’est un sujet à suivre dans ce genre de tournoi.
 
KANDERAS n’a pas convaincu pour son retour sur le gazon dans l’événement du 13 septembre, maintenant il avait le handicap d’avoir hérité du numéro 14 dans les stalles. Il vaut mieux le juger sur sa sortie précédente, sur PSF, sa meilleure surface, où il se classait troisième du Prix Casino Barrière Deauville (Q+) au prix d’un bon coup de reins. Si son habile entraîneur le présente sur le sable, il ne faudra pas l’oublier.
 
KHOCHENKO avait été remonté de 7 livres après sa victoire dans un Quinté+ durant l’hiver sur le sable de Cagnes-sur-Mer, mais a confirmé qu’il restait compétitif dans ce genre de tournoi en s’octroyant plusieurs places. Effaçons sa tentative dans l’événement du 10 septembre, d’autant que son numéro 15 dans les stalles ne lui avait pas permis de bénéficier d’un bon déroulement de course. Au top, il va vite se réhabiliter.
 
LOUIS avait débuté sa carrière dans les événements par une victoire sur l’hippodrome de ParisLongchamp, une aptitude à cette piste qu’il a confirmée lors de sa dernière sortie dans le Prix de la Table (Q+) en y obtenant une quatrième place acquise à l’issue d’un bon coup de reins. Abordant la fin de saison avec énormément de fraîcheur, cet élève de Jutta Mayer devrait trouver son jour dans un gros handicap.
 
POET'S QUEST restait sur une victoire assez plaisante à Moulins avant sa participation au Prix du Val d'Oise (Q+), épreuve dans laquelle il avait beaucoup de choses contre lui, notamment le fait d’effectuer ses premiers pas dans ce genre de tournoi, malgré cela il s’était emparé de la seconde place à l’issue d’une bonne ligne droite. S’il continue à progresser, il ne devrait avoir aucun mal à se distinguer dans un événement. 
 
TARNAWA n’est peut-être pas de la trempe de Zarkava, la dernière représentante de la casaque Aga Khan à avoir dicté sa loi dans le Prix Vermeille (Gr I) avant elle, maintenant le style de sa victoire laisse supposer qu’elle est meilleure que jamais à l’âge de 4 ans. Si elle est au départ du prochain Prix de l’Arc de Triomphe (Gr I), ce qui n’est pas une certitude à l’heure actuelle, TARNAWA pourrait surprendre agréablement dans cette édition 2020 qui s’annonce somptueuse.

Les 10 chevaux à suivre
ANTHONY VAN DYCK
BROKEBACK MOUNTAIN
CRISALSA
ECOLO
HOUSE OF KINGS
KANDERAS
KHOCHENKO
LOUIS
POET'S QUEST
TARNAWA