Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Olga du Biwetz remporte le Prix de Bourgogne

04/01/2010

Prix de Bourgogne 2010 - Olga du Biwetz s'impose devant Meaules du Corta à un mois du Prix d'AmériqueA moins d'un mois du Prix d'Amérique, Olga du Biwetz a une nouvelle fois laissé une impression très favorable en s'imposant dans la troisième des quatre ''B''. Ce Prix de Bourgogne avait fière allure avec la présence de bons chevaux d'âge dont le dernier lauréat de la plus belle course de trot mondial, Meaulnes Du Corta qui n'a pu malheureusement voir le jour que trop tardivement. Une course de driver où la tactique a eu un rôle prépondérant...

Avant cette épreuve, l'entraîneur Fabrice Souloy et le driver Jean-Michel Bazire affichait une grande confiance pour Olga de Biwetz malgré le numéro 9 derrière l'autostart. Il fallait faire le bon choix. Soit reprendre tout de suite et patienter, soit démarrer sur les chapeaxu de roue et se placer en tête. Et c'est pour ce dernier choix que le Sulky d'Or a opté. Ainsi, Olga de Biwetz s'est rapidement retrouvée à l'extérieur de l'autre protégée de Fabrice Souloy Première Steed et ils ont ensuite dévalé la descente à allure modérée avec dans leur dos Meaulnes Du Corta et Nouba Du Saptel.

Avant la mi-parcours, Première Steed laisse passer Olga de Biwetz, ne faisant pas les affaires de Meaulnes Du Corta qui se trouve alors sur une troisième ligne côté corde. Infinitif profite d'un ralentissement pour se rapprocher aux côtés du leader. A 800 mètres de l'arrivée Sébastien Baude lance alors Orlando Sport tandis que JMB prononce l'effort d'Olga du Biwetz afin de contrer les attaques. La course s'accélère vivement !

Pierre Levesque au sulky de Meaulnes Du Corta est complétement emmuré vivant avant d'aborder la ligne droite. La faute d'Infinitif lui a permis de se dégager mais Olga Du Biwetz, déjà bien lancé, avait pris la poudre d'escampette. Il ne pouvait combler son retard sur la lauréate qui a trotté dans la réduction kilométrique de 1'12''6 et devait se contenter du premier accessit. Courageuse, Première Steed conserve la troisième place (prochain engagement : Prix de Cornulier) devant Nouba Du Saptel qui a bien conclu et Paradis Cordière venu arracher la cinquième place à Orlando Sport qui a manqué de punch dans sa fin de course.

En tout cas, les doutes sont levés concernant le grand Meaulnes, il est sur la bonne voie et ne devrait pas rater son grand rendez-vous de l'année, le Prix d'Amérique ! Quant à la pensionnaire de Fabrice Souloy, très régulière depuis le début de l'année, remporte une de ses plus belles victoires et sera une belle rivale le 31 janvier. Tous les espoirs sont permis pour ces deux champions !

Arrivée du Prix de Bourgogne

1er : 9-Olga Du Biwetz - 1'12''6
2ème : 3-Meaulnes Du Corta - 1'12''8
3ème : 5-Première Steed - 1'13''2
4ème : 4-Nouba Du Saptel - 1'13''2
5ème : 12-Paradis Cordière - 1'13''2

Les autres courses de dimanche à Vincennes

En marge du principal temps fort de la réunion dominicale sur la cendrée de Vincennes, plusieurs autres épreuves intéressantes composaient le programme. Retour en résumé sur ces différentes courses.

Arrivée Prix de Beaumont-De-Lomagne

Vite en tête, Réal De Rabut a contrôlé les opérations tout au long du parcours pour s'imposer plus facilement que n'indique l'écart à l'arrivée sur Royale Du Perthois. Ce dernier a vainement essayé de lui prendre l'avantage aux 500 mètres et dans la ligne d'arrivée mais Réal De Rabut, tel un roc, n'a fait que contenir les offensives sans puiser dans ses réserves.

Riviera De Lou a bien progressé après l'intersection des pistes et aurait pu prétendre au second accessit mais l'élève de Laurent-Claude Abrivard commit l'irréparable à l'entrée de la ligne droite. Risque Tout, très sollicité dans les mille derniers mètres, en profite pour conserver cette troisième place qu'il a maintenu pendant la majorité de la course.

1er : 7-Réal De Rabut 1'16''1
2ème : 8-Royale Du Perthois - 1'16''1
3ème : 4-Risque Tout - 1'16''7

Arrivée Prix de Luynes

A la belle cote de 41/1 chez ZEturf, Royalty France a damé le pion aux deux favoris Rêve De Pucy et Rêve d'Aunay (tous deux fautifs) et s'impose de bout en bout après un excellent départ derrière la voiture.

Ringo Du Bouvier a bien tenté de lui contester sa supériorité à mi-parcours mais y a laissé "quelques plumes", devant même concéder les accessits à Rhodos Du Goutier, maintenu dans le dos du leader pendant le parcours, et Roswell décalé à l'entrée de la ligne droite par Michel Lenoir.

1er : 2-Royalty France - 1'14''1
2ème : 8-Rhodos Du Goutier - 1'14''2
3ème : 3-Roswell - 1'14''5

Arrivée Prix de Bar-Le-Duc

Dans cette Course Européenne, les meilleurs n'ont pas déçu et le mieux engagé, Piombino, l'a emporté.

Après un bon départ, le pensionnaire de Thierry Duvaldestin se retrouvait dans le dos de Pau jusqu'à la mi-parcours. Quilon Du Chatelêt prononce alors son effort pour venir aux côtés de Pau. Pablo courant pieds nus pour la première fois, se trouve en embuscade, prêt à porter son attaque. Bien partie aux 25 mètres, Oasis Gédé effectue un violent rapproché en troisième épaisseur à mille mètres du but et poursuit son effort mais Piombino sort en même temps du peloton sous son nez.

Pablo se présente en tête au début de la ligne droite et un duel l'oppose alors à Piombino qui a rongé son frein pendant tout le parcours. Ce dernier place un bon coup de reins, allonge ses foulées et se rend maître de la situation pour quérir un joli succès.

Oasis Gédé qui avait la lourde tache de rendre la distance à de bons éléments, effectue un très bon dernier kilomètre pour se classer au troisième rang.

1er : 9-Piombino - 1'14''8
2ème : 3-Pablo - 1'14''8
3ème : 14-Oasis Gédé - 1'14''3

Arrivée Prix d'Ecouche

Dès le départ, on a retrouvé Phénix Boy en tête accompagné de Pasco Barbés. Ces deux favoris allaient animer l'épreuve jusqu'au bout à un bon rythme. Dans la ligne droite une lutte à deux semblait se dessiner, Pur Pin, toujours vu dans leur dos côté corde ne pouvait à aucun moment contester leur supériorité.

Pasco Barbés passe le poteau en tête devant Porto De La Frette qui a fini à la vitesse du vent pour s'emparer d'une virtuelle seconde place avant d'être disqualifié après enquête pour allures irrégulières. C'est finalement l'animateur Phénix Boy qui hérite de ce premier accessit devant Pur Pin très lutteur.

1er : 5-Pasco Barbés - 1'14''4
2ème : 13-Phénix Boy - 1'14''4
3ème : 14-Pur Pin - 1'14''5