Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Private Love s'adjuge le Prix de Paris

22/02/2010

Arrivée du Prix de Paris 2010 Private LoveCourse haletante pour une arrivée surprise dans ce Prix de Paris version 2010. Certes le favori Meaulnes du Corta a déçu ses preneurs mais la victoire de Private Love (cotée à 17.7/1 sur ZEturf) drivée de main de maître par Matthieu Abrivard est à montrer dans les écoles de courses. Le sang-froid du driver et la classe de la fille de Goetmals Wood ont fait la différence. La pensionnaire de Fabrice Souloy vient d'écrire le plus beau fleuron de sa carrière. Quant à Soumoulou et Quemeu d'Ecublei, ils ont, comme prévu, rempli leur mission dans les Prix d'Orthez et Pontavice de Heussey. Rétrospective sur le déroulement de ces épreuves...

Arrivée du Prix de Paris

Longtemps en fin de peloton, Private Love a tracé une superbe ligne droite et a profité de la défaillance des favoris pour s'imposer avec autorité au dépends d'Oasis Gédé en 1'14''3 dans cette épreuve marathon sur 4150 mètres.

Pendant le premier tour, Quarla a tiré le peloton à un bon rythme suivi de près par Quinoa Du Gers, Oasis Gédé et Paris Haufor. Partis aux 25 mètres, Oyonnax et Meaulnes du Corta ont vite recollé et sont restés à l'arrière-garde dans cette première partie de course.

C'est au deuxième passage devant les tribunes que la course s'est véritablement lancée. Meaulnes du Corta a commencé vivement à se rapprocher dans le bas de la descente en compagnie d'Oyonnax pour se porter à côté de l'animatrice Quarla. Oyonnax a pris l'avantage alors que Quarla a commencé à plafonner.

En haut de la montée, Quilon du Châtelet a tenté son va-tout en épaisseur, Meaulnes du Corta a montré de sérieux et inquiétants signes de lassitude à partir de à l'intersection des pistes. Oasis Gédé passait alors à l'offensive dans le dernier tournant à l'extérieur comme pour venir gagner avec dans son dos Private Love, possédant d'énormes ressources, qui ne demandait qu'à avancer.

Au début de la ligne droite, le vainqueur du Prix d'Amérique, toujours en tête, commençait à baisser de pied et Paris Haufor très malheureux ne pouvait sortir de son sillage.

Oasis Gédé a semblé pouvoir l'emporter à mi ligne-droite mais Private Love qui l'avait constamment filé, l'a privé du succès dans les derniers mètres au terme d'un joli finish et d'une parfaite inspiration de son driver qui a su parfaitement laisser passer l'orage et attendre son heure.

Très malheureux dans la ligne droite alors qu'il possédait d'intactes ressources, Paris Haufor s'est octroyé le second accessit toisant sur le poteau Oyonnax. S'il avait pu sortir plus tôt, l'élève de Christian Bigeon l'aurait sans doute emporté. Perlando a tracé une belle fin de course pour prendre la cinquième place devant Priscilla Blue.

Montrant de beaux moyens depuis le début de sa carrière mais ne parvenant à confirmer en course, Private Love s'est complétement métamorphosée depuis qu'elle est déferrée. Une joli succès pour Matthieu Abrivard qui n'est pas près d'oublier son premier classique à l'attelé. N'oublions pas de noter qu'Oyonnax a battu le le record de l'épreuve en 1'14", l'ancien étant détenu par Gobernador, lauréat en 2001 en 1'14"1.

1er : 3-Private Love - 1'14''3
2ème : 6-Oasis Gédé - 1'14''4
3ème : 7-Paris Haufor - 1'14''4
4ème: 14-Oyonnax - 1'14''
5ème : 11-Perlando - 1'14''4

Arrivée du Prix d'Orthez

Ayant peu de course pour hongres à disputer, Soumoulou trouvait dans ce Prix d'Orthez un bon engagement. Franck Nivard n'a pas manqué sa cible dans cette épreuve visée de longue date.

Parti très vite à l'extérieur, Soumoulou s'est rabattu en tête et a mené toute la course, rejoint au commandement par Speedy Blue qui l'a un instant relayé dans le bas de la descente. Mais Franck Nivard est aussitôt ressorti de son dos pour reprendre les devants. Sanymède Tivoli s'est alors vivement rapproché pour venir à côté de l'animateur. Seven d'Oliverie a commencé à quitter les derniers dans le haut de la montée et a progressé à l'extérieur.

Soumoulou entrait en tête au début de la ligne droite et avait encore beaucoup de gaz. Personne n'a pu l'inquiéter pour la victoire, pas même l'excellent finish de Seven d'Oliverie contraint de virer en cinquième épaisseur et qui s'empare finalement du premier accessit.

Toujours pointé aux premiers rangs, le vaillant Speedy Blue est parvenu à contenir les assauts de Sancho Turgot et Scoop D'yvel pour conserver la troisième place.

1er : 13-Soumoulou - 1'14''7
2ème : 14-Seven d'Oliverie - 1'14''9
3ème : 11-Speedy Blue - 1'14''9

Arrivée du Prix Pontavice de Heussey

En s'imposant dans ce Pontavice de Heussey, Quemeu d'Ecublei a signé un cinquième succès consécutif. Jonathan Carré avait déclaré "c'est mon crack" à l'occasion de son dernier triomphe, remporte la 62ème victoire de sa carrière.

L'épreuve a été rapidement animée par Picsou de Villabon et Organdi d'Or qui ont dévalé la descente sur le pied de 1'08"2 alors que Quemeu d'Ecublei pointait en troisième position et Or de Jade était prise de vitesse en début de parcours.

Or de Jade s'est ensuite un peu rapproché et se tenait à la quatrième place à l'intersection des pistes, endroit choisi par Jonathan Carré pour solliciter son partenaire. Quemeu d'Ecublei a alors facilement fait la différence sur les animateurs et Or de Jade passait la vitesse supérieure pour les devancer également.

Les deux longueurs d'avance de Quemeu d'Ecublei sur son rival et sa pugnacité lui ont permis de passer le poteau dans l'excellent chrono de 1'11''5 et sans véritablement être inquiété. L'élève de Frédéric Prat effectue un hiver vraiment remarquable avec ce cinquième succès.

Pour la troisième place Nymphe du Dollar est venu de loin ajuster Picsou de Villabon et Organdi d'Or sur leurs fins.

1er : 4-Quemeu d'Ecublei - 1'11''5
2ème : 9-Or de Jade - 1'11''9
3ème : 5-Nymphe du Dollar - 1'12''7