Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

10 trotteurs à suivre dans les prochains Quinté

09/02/2011

Quinté de trot - 10 chevaux à suivreMême si le Prix d'Amérique a déjà eu lieu, le meeting d'hiver bat toujours son plein avec des épreuves de grande qualité. Turfoo a étudié pour vous les Quintés de trot à venir et vous propose une liste de 10 chevaux à suivre en toute confiance. A vos carnets !

Pensionnaire de Jean-Michel Bazire, ROBERT KEEPER a été très préservé depuis le début de sa carrière. Il compte 9 victoires et 7 places en seulement 23 tentatives. Il est engagé ce mercredi 9 février à Vincennes dans le Prix de l'Ille-et-Vilaine, disputé sur les 2100 mètres autostart de la grande piste. Très bien placé (184.260 euros de gains pour une limite à 190.000 euros), il est annoncé déferré des 4 pieds. Jos Verbeeck, qui connaît une très belle réussite avec les pensionnaires de JMB (Sanymède Tivoli, Roi Vert), devrait être à son sulky. Autant dire que la victoire est en vue ! En cas de victoire, son compteur gains passerait à 209.260 euros. Il pourrait alors trouver de nouveau un très bel engagement le 2 mars à Enghien dans le Prix de Lure, épreuve pour mâles et hongres de 6 ans n'ayant pas gagné 217.000 euros sur 2875 mètres.

POLISSON WOOD est incontestablement en retard de gains. Brillamment requalifié le 7 janvier à Grosbois, il s'est classé deuxième de Roi Vert dans le Prix Jean-René Gougeon pour sa deuxième tentative après une très longue absence. Il est engagé jeudi 10 février dans le Prix de la Nièvre, disputé sur les 2700 mètres de la piste de Vincennes. Cette fois, il n'aura que des 7 à 10 ans à affronter et la limite de gains est à 315.000 euros alors que son « compteur » affiche 308.200 euros. L'opportunité est belle ! Sa trajectoire n'est pas sans rappeler celle de sa compagne d'écurie Private Love. Alors pourquoi pas une tentative dans le Prix de Paris (GI) après la course de ce jeudi ?

Nous vous avions recommandé SINKO DU VIVIER dans notre liste de repérés du mois dernier. Il n'a pas failli en s'imposant dans le prestigieux Grand Prix de la Côte d'Azur (GII). Pas revu depuis, il est pressenti pour disputer le Prix Jules Roucayrol vendredi 11 février à Cagnes-sur-Mer, théâtre de sa récente victoire. Tous les chevaux seront au même poteau de départ (2925 mètres). Son driver Christophe Martens est dans une forme étincelante, puisqu'il s'est même payé le luxe de gagner mardi à Vincennes et de filer à Mons pour remporter les trois premières épreuves du programme. Il faudra donc suivre « Sinko » de près...

Ecarté des pistes pendant plus de 5 mois, QUILON DU CHATELET a signé son grand retour en remportant le Prix de Langeais jeudi dernier face à Quinio du Relais. Cette absence fut tout compte fait un mal pour un bien, car le pensionnaire d'Axel Lenoir se retrouve en retard de gains et va attaquer la deuxième partie du meeting d'hiver avec beaucoup de fraîcheur. Il est engagé le samedi 12 février dans le Prix de Munich (2100 mètres GP), où il aura s'il participe un numéro en première ligne vu ses gains. A suivre !

IAMM'E PRESS est une jument italienne de valeur. Récemment, elle s'apprêtait à déboîter lorsqu'elle a été gênée et s'est mise au galop dans un Quinté Plus à Vincennes. Dans son pays, elle a été jugée digne de participer au célèbre Prix de la Loterie de Naples et possède des chronos en 1'12'' et fractions. Engagée le lundi 14 février dans le Prix de Senlis (2100 mètres GP), elle trouverait ici en cas de participation un tracé à sa convenance. Un beau coup de poker !

QUELA RIVE vient de se montrer fautive dans le Prix de Brest. Il ne faut pas la condamner trop vite pour autant, car elle avait enchaîné les places d'honneur auparavant. Associée à Dominik Locqueneux ou Franck Nivard en général, elle pourrait bien enfin remporter sa course avant la fin de l'hiver. Elle est engagée le 12 février dans le Prix de Munich mais pourrait peut-être trouver une tâche davantage à sa portée dix jours plus tard dans le Prix du Chesnay, toujours à Vincennes.

RUBIS D'ENJE part souvent assez délaissé à la cote, et pourtant... Il reste sur deux accessits d'honneur acquis dans de très bons lots à Vincennes, respectivement derrière Relook de Sausseau et Rodgers. Ce protégé de Gilles Delacour a peu couru depuis le début du meeting et possède donc encore un bel état de fraîcheur. Il n'a jamais été vu à ce jour au niveau des Quintés Plus, mais cela ne saurait tarder...

Très performant en 2010 notamment sur son hippodrome fétiche du Mont-Saint-Michel, QUILLIAN JOYEUX vient d'effectuer une sage rentrée aux 25 mètres sur la grande piste de Vincennes. Il vise en effet le Prix du Chesnay disputé le 22 février à Vincennes, dans lequel il trouverait un engagement en or (226.670 euros de gains pour un recul à 230.000). Notez-le !

Arrêté de longs mois, PAVOT DE LA FRETTE vient lui aussi d'effectuer son retour en piste. Appartenant à l'ex-footballeur Pierre Deblock, joueur de Sedan et d'Auxerre, il est engagé le 13 février dans le Prix des Vosges et le 24 dans le Prix du Cantal. S'il est déferré et associé à Franck Nivard, alors ce pensionnaire de Franck Leblanc pourrait bien faire mouche !

ROYAL D'ELORAC a débuté l'année 2011 par deux échecs mais sa qualité n'est sûrement pas à remettre en cause. Il avait tout de même remporté un beau Quinté Plus à l'automne dernier sur la petite piste. Ce pensionnaire de Franck Blandin est engagé le lundi 21 février à Vincennes dans le Prix de Bracieux. Avec un compteur gains de 132.470 euros pour une épreuve fermée à 136.000 euros, il se retrouverait très bien placé dans cette course où tous les concurrents s'élanceront au poteau des 2700 mètres de la grande piste.