Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !! pixel count
Actualités hippiques

Vincennes : Royal Dream roi de France !

13/02/2012

Royal Dream s'est imposé dans le Prix de France 2012Véritable revanche du Prix d'Amérique sur le parcours de vitesse de la grande piste, le Prix de France était l'épreuve majeure de la réunion I du dimanche 12 février 2012 à Vincennes. Double vainqueur du Prix d'Amérique et lauréat de ce Prix de France l'an passé, Ready Cash était le grand favori des turfistes. Le fils d'Indy de Vive a dû se contenter de la troisième place à l'issue d'une course très tactique. Le héros était peut-être un peu fatigué... La palme est revenue à Royal Dream, qui avait déjà battu son contemporain dans le Prix de Belgique. Deuxième du Prix de Bourgogne sur ce tracé, Main Wise As s'est intercalé entre les deux pour obtenir une nouvelle fois l'accessit d'honneur. Turfoo revient pour vous sur ce Prix de France 2012.

Arrivée et rapports du Prix de France (Groupe I)

Superbe Groupe I doté de 400.000 euros, le Prix de France mettait aux prises 10 trotteurs d'âge de grande classe sur les 2100 mètres autostart de la grande piste de Vincennes. Peu de partants, mais un plateau de grande qualité avec au départ le double vainqueur du Prix d'Amérique Ready Cash (306), ses dauphins du 29 janvier Roxane Griff (304) et The Best Madrik (303), ainsi que Royal Dream (307), Sévérino (302) et Main Wise As (301), tous trois avides de revanche. Un premier coup de théâtre se produisait puisque Roxane Griff (304) se montrait fautive avant même que les ailes de la voiture ne se replient. La jument de Sébastien Guarato était immédiatement disqualifiée et s'il faut y voir un point positif, c'est qu'elle sera ainsi bien fraîche pour le Prix de Paris (GI), qui était initialement son grand objectif post-Amérique.

Royal Dream (307) prenait un départ volant en dehors, Jean-Philippe Dubois étant résolument décidé à placer le fils de Love You et d'Ida Bourbon en tête de l'épreuve. Bien parti côté corde, le frère Jean-Etienne prenait le dos du leader avec The Best Madrik (303). Véloce, Iceland (309) était finalement rangé sur une troisième ligne à la corde, une décision qui allait engendrer une course très tactique de la part des autres drivers. En effet, tout le wagon de la corde se décalait du sillage d'Iceland (309) pour prendre celui de Ready Cash (306) en deuxième épaisseur mais n'ayant pas de dos, Franck Nivard ne souhaitait pas avancer... Orlando Sport (305) venant en dehors et se rabattant en tête du wagon de deux, c'est Ready Cash (306) qui se décalait à son tour pour venir en troisième épaisseur.

Nous assistions alors à une scène incroyable. Pierre Levesque souhaitant avoir le dos du crack, il passait sous le nez de Private Love (308) et poussait Orlando Sport (305) à la corde. Ensuite, Franck Nivard donnait un coup de tête à Main Wise As (301) qui trottait trop près de lui à son goût ! Carton rouge aux deux drivers, qui ont d'ailleurs été suspendus : 4 jours pour Levesque et 2 pour Nivard. Pendant ce temps, Royal Dream (307) n'avait cure de ces atermoiements, il menait toujours l'épreuve à sa guise, dans l'attente d'éventuelles attaques. Il contrait facilement Ready Cash (306) dans le tournant final et repartait de plus belle dans la ligne droite. Au sprint, le représentant de l'Ecurie Victoria Dreams remportait son premier Groupe I en résistant jusqu'au poteau à Main Wise As (301), auteur d'une belle fin de course. Tout près, Ready Cash (306) sauvegardait de peu la troisième place devant The Best Madrik (303), extra le long de la corde sans avoir réellement le passage.

Cheval à la progression constante mais fulgurante, des prix de série aux sommets en passant par les Quintés, Royal Dream (307) méritait bien son premier succès au niveau Groupe I. Vainqueur à 20 reprises en 31 sorties en compétition, le fils de Love You avait déjà trotté 1'10"7 sur le tracé et pouvait donc émettre de logiques ambitions. En 2011, il s'était mis au galop alors qu'il luttait pour la victoire avec Lanal del Rio et Ready Cash dans le Prix Ténor de Baune (GII), ratant ainsi sa qualification pour le Prix d'Amérique. Cet hiver, il a enlevé le Prix de Belgique alors qu'il était le "petit poucet" de l'épreuve, décrochant ainsi sa qualification aux points pour l'épreuve reine dans laquelle il devait se contenter de la sixième place sans démériter. Désormais, Royal Dream est roi de France, et comme il fut toujours présenté à bon escient depuis le début de sa carrière, il n'a certainement pas fini de faire parler de lui !

1er - 7 Royal Dream - J.-Ph. Dubois - 1'11''6
2ème - 1 Main Wise As - P. Levesque - 1'11''6
3ème - 6 Ready Cash - F. Nivard - 1'11''7
4ème - 3 The Best Madrik - J.-E. Dubois - 1'11''7
5ème - 8 Private Love - M. Abrivard - 1'12''0

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |