Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Grand Prix de Paris : Lionel s'offre Bold Eagle

28/02/2016

Lionel se montre le plus fort dans la phase finale du Grand Prix de Paris 2016 (GI) et prive Bold Eagle de la Triple Couronne.

Lionel se montre le plus fort dans la phase finale du Grand Prix de Paris 2016 (GI) et prive Bold Eagle de la Triple Couronne.

Le Grand Prix de Paris était le moment fort de la réunion I du dimanche 28 février 2016 à Vincennes. Ce Groupe I opposait 12 trotteurs de classe sur les 4150 mètres de la grande piste de Vincennes. Pas de Triple Couronne pour Bold Eagle... En effet, le fils de Ready Cash a dû se contenter de la deuxième place ce dimanche, battu par un grand Lionel. Disqualifié dans l'Amérique et le Prix de France, le protégé de Fabrice Souloy a montré qu'il n'avait rien perdu de ses qualités. Tagada Tagada a donné un superbe coup de reins pour aller chercher la troisième place devant l'animateur Bird Parker et un Timoko un peu fatigué. Turfoo revient pour vous sur ce Grand Prix de Paris.

Arrivée et rapports du Grand Prix de Paris (Groupe I - Pick5)

Pas de Triple Couronne pour Bold Eagle

Bold Eagle (611) n'a pu réaliser le triplé Amérique/France/Paris. Loin d'avoir démérité, le fils de Ready Cash est tombé sur un os nommé Lionel (606) ce dimanche. Comme souvent, le premier tour du Prix de Paris fut couvert à une allure modérée. Tout le monde avait trouvé sa place : Bird Parker (609) était venu couvrir Timoko (612) en tête. Lionel (606) évoluait nez au vent avec le grandissime favori Bold Eagle (611) dans son dos.

Lionel se réveille

A un kilomètre de l'arrivée, Jean-Philippe Monclin commençait à hausser le ton en tête avec Bird Parker (609). Timoko (612) avait du mal à suivre en dedans, n'étant visiblement pas dans un grand jour. A deux nez au vent, Lionel (606) suivait et Bold Eagle (611) n'allait pas tarder à se décaler, Franck Nivard lui faisant porter son attaque dans le tournant final. S'il parvenait à faire plier Bird Parker (609), c'était sans compter sur la ténacité de Lionel (606) qui se relançait superbement pour s'offrir le scalp du crack de Vincennes.

Huitième du Prix de Belgique, disqualifié dans les Prix d'Amérique et de France, Lionel (606) s'est rappelé à notre bon souvenir et a montré en cette occasion qu'il n'avait rien perdu de ses qualités. Lionel (606) met à l'honneur le grand driver Örjan Kihlström et l'entraîneur Fabrice Souloy.

L'outsider de Mr Turfoo 3ème à 88/1 !

Entraîneur du deuxième, Sébastien Guarato a évoqué le début de la saison de monte, le fait de passer deux fois la montée avec du poids aux antérieurs, mais aussi le fait que Franck Nivard ait attaqué trop tôt à son goût pour justifier la défaite de Bold Eagle (611). Outsider de Mr Turfoo, Tagada Tagada (603) a comblé son entraîneur Emmanuel Varin en prenant la troisième place à 88/1, devançant Bird Parker (609), qui a fait sa course, et un Timoko (612) fatigué par un long meeting d'hiver.

1er - 6 Lionel - Ö. Kihlström - 1'14''8
2ème - 11 Bold Eagle - F. Nivard - 1'14''8
3ème - 3 Tagada Tagada - M. Abrivard - 1'14''9
4ème - 9 Bird Parker - J.-P. Monclin - 1'14''9
5ème - 12 Timoko - B. Goop - 1'15''0

Crédit photo : ScoopDyga

Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |