Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !! pixel count
Actualités hippiques

Grand Prix de France : BOLD EAGLE peut égaler OURASI

09/02/2018

Arrivée du Grand Prix de Bourgogne 2017 : PROPULSION 1er, BOLD EAGLE 2e, BRIAC DARK 3e, BILLIE DE MONTFORT 4e et BELINA JOSSELYN 6e, la ligne à suivre en priorité ?

 

   Lauréat des 2 dernières éditions de ce Grand Prix de France, BOLD EAGLE va remettre son titre en jeu ce dimanche. Readly Express, avec qui BOLD EAGLE s’est livré une belle lutte pour la victoire dans le Grand Prix d’Amérique, ayant décidé de faire l’impasse sur ce Grand Prix de France et le Grand Prix de Paris, BOLD EAGLE aura une épine de moins dans le pied pour tenter de faire aussi bien que le phénomène Ourasi qui avait remporté ce Groupe I 3 fois de suite, un exploit qu’il est pour l’instant le seul à avoir réalisé, car le champion Eléazar avait gagné lui aussi à 3 reprises ce Grand Prix de France, mais pas d’affilée. Turfoo vous présente les partants du Grand Prix de France 2018.

 

Partants et pronostic du Grand Prix de France (Groupe I- Quinté+)

 

BOLD EAGLE remet son titre en jeu

Battu après une lutte mémorable dans le Grand Prix d’Amérique par le crack Readly Express, BOLD EAGLE (408) n’a pas à rougir de cette défaite, car il semblait être à fond. Ce dimanche, BOLD EAGLE (408) aura l’avantage de retrouver un tracé sur lequel il n’a jamais déçu en 8 sorties (6 victoires et deux 2e places). 

Lauréat des deux dernières éditions de ce Grand Prix de France, BOLD EAGLE (408) va aborder cette belle course au summum de sa condition selon son entourage. Son mentor aurait préféré le voir s’élancer un peu plus en dedans, maintenant on a déjà vu Gobernador s’imposer avec le numéro 9 dans ce Groupe I.

 

Les chevaux à redouter pour BOLD EAGLE

Même si son pire ''ennemi'' n’est pas présent, BOLD EAGLE (408) devra se méfier de PROPULSION (405), qui aurait certainement bataillé avec lui et Readly Express dans l’Amérique, s’il n’avait pas été contraint de faire un effort prématuré. Retrouvant sa distance de prédilection, et crédité d’un bon numéro derrière la voiture, PROPULSION (405) a les moyens de s’imposer. 

TRADERS (401) vient de remporter 2 Groupes I sous la selle, mais c’est aussi un tout bon au trot attelé, il faut se souvenir qu’il avait remporté le Prix Marcel Laurent 2016 aux dépens de BOLD EAGLE (408) en bouclant le parcours emprunté ce dimanche sur le pied de 1’10’’1 ! Si son numéro piège n’est pas trop préjudiciable, TRADERS (401) peut encore se mettre à l’honneur ce dimanche.

Méritoire quatrième dans le Grand Prix d’Amérique, alors qu’elle avait pourtant été perturbée par les nombreux faux départs, BELINA JOSSELYN (403) aura l’avantage, par rapport à certains de ses adversaires du jour, d’arriver au départ de ce Groupe I avec de la fraîcheur, un atout qui pourrait faire la différence dans les derniers mètres. La jument va se présenter dans sa robe de mariée selon Jean-Michel Bazire qui juge qu’elle a son mot à dire avec son numéro 3 derrière la voiture.

 

Les bons outsiders

L’une des notes dans le Grand Prix d’Amérique c’est RINGOSTARR TREB (415), plus heureux, il aurait certainement terminé dans la bonne combinaison du Quinté. Resté au top selon son entourage, et performant sur ce genre de distance, il pourrait donner raison à Gabriele Gelormini qui estime que son partenaire a son mot à dire pour les accessits, même avec un si mauvais numéro.

BRIAC DARK (412) a lui aussi laissé une impression favorable dans le Prix d’Amérique effectuant un dernier kilomètre prometteur. Il passe pour être meilleur sur les parcours de tenue, mais avec l’âge il a gagné en vitesse comme en atteste sa troisième place dans le Grand Prix de Bourgogne. Drivé par un Matthieu Abrivard très inspiré en ce moment, attention à lui. 

TIMONE EK (405) avait couru le Grand Prix d’Amérique surtout pour gagner en condition en prévision de ce Grand Prix de France, une épreuve qui se dispute sur une distance bien plus dans ses cordes. Il est très bien loti derrière les ailes de l’autostart. Appartenant à une écurie habile, TIMONE EK (405) pourrait créer une très belle surprise dans ce Quinté qui semble tendre les bras aux favoris.

Dommage qu’elle ne soit que présentée déferrée des postérieurs dans ce Grand Prix de France, car BILLIE DE MONTFORT (407) est une jument dotée d’une belle vitesse de base. Dans le Grand Prix de Bourgogne, avec le numéro 9 derrière l’autostart, elle avait longtemps fait illusion pour un meilleur classement. Mieux placée ici, cette pensionnaire de Sébastien Guarato tentera de conserver un accessit.

ANNA MIX (402) aurait pu faire partie des très bons outsiders, mais contrairement à beaucoup de chevaux, cette fille de Ludo de Castelle ne s’est pas assagie avec l’âge. Comme elle ne peut que courir derrière les ailes de l’autostart à Vincennes, on peut penser que son habile entraîneur a tout fait pour l’avoir au top pour ce grand rendez-vous. Dans un bon jour, elle peut se placer.

 

Tenteront de surprendre

UZA JOSSELYN (413) vient de trotter 1’10’’6 dans le Prix du Luxembourg, un chrono qui lui confère une petite chance. 

CALL ME KEEPER (411) a fini dans le sillage d’UZA JOSSELYN avec un bon chrono à la clé, difficile de l’écarter totalement. 

WILD HONEY (406) aura surtout à son crédit d’être associé à Björn Goop, mais cela risque d'être insuffisant. 

VIVID WISE AS (414) est un bon élément, mais il va effectuer une rentrée après avoir été déclaré non partant.

BOOSTER WINNER (409) semble s’attaquer à une tâche insurmontable avec le numéro 9 derrière la voiture.

VAL ROYAL (410) sera surtout au départ pour préparer un prochain objectif au trot monté. 

 

Crédit photo : ScoopDyga

 

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |