Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Prix de l'Arc de Triomphe : ENABLE en route vers le doublé !

05/10/2018

Dans l’édition 2017 de ce prix de l’Arc de Triomphe (Gr I), ENABLE avait gagné sur une simple accélération aux dépens de CLOTH OF STARS. Cette jument considérée par Lanfranco Dettori comme une extraterrestre sera encore redoutable cette année.


 

       La réunion que de nombreux turfistes attendent avec impatience tout au long de l'année aura lieu ce dimanche, sur l'hippodrome de ParisLongchamp, après avoir dû être délocalisée durant de 2 ans à Chantilly pour cause de travaux. Les amoureux du galop pourront assister à 7 Groupes I !  L’après-midi va démarrer très fort avec le prix Marcel Boussac (Gr I), une épreuve où Rocques tentera de conserver son invincibilité. Dans la deuxième course, le prix Jean-Luc Lagardère (Gr I), Anodor et Boitron devraient se livrer une lutte féroce pour ne pas connaître la défaite. On enchaînera ensuite avec l’équivalent du prix de l’Arc de Triomphe pour les Arabes purs, un Groupe I ouvert qui nous réserve assurément des surprises. 


La plus belle course du monde aura lieu dans la foulée, un prix de l’Arc de Triomphe (Gr I) que nous analyserons ensuite. Dans le prix de l’Opéra Longines (Gr I), les étrangères pourraient se tailler la part du lion. Wild Illusion en gros progrès devrait se mettre en évidence. L'avant dernier Groupe I de cette splendide réunion, le prix de l'Abbaye de Longchamp (Gr I) pourrait être, comme quasiment tous les ans, très spectaculaire. Battaash qui s’était imposé dans l’édition 2017 va tenter de conserver son titre. Turfoo analyse pour vous le prix de l’Arc de Triomphe 2018 (Gr I).


 

ENABLE sur les traces de Trêve 

Lauréate de l’édition 2017 avec désinvolture aux dépens de Cloth of Stars, la représentante de John Gosden a ensuite connu un petit problème de santé à une jambe. Pas au top lors de sa rentrée dans les September Stakes (Gr III), la fille de Nathaniel a tout de même pulvérisé l’opposition, elle dominait pourtant Crystal Ocean, un cheval qui restait sur une deuxième place dans les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr I). ENABLE a encore été cette année gâtée par le tirage au sort des numéros dans les stalles. Comme son mentor estime qu’elle est au moins aussi bien que l’année dernière à la même époque, elle pourrait réaliser le doublé à l’image de la championne Trêve, lauréate en 2013 et 2014 de ce Groupe I, et permettre à Lanfranco Dettori d’épingler un sixième prix de l’Arc de Triomphe à son énorme palmarès.


SEA OF CLASS et KEW GARDENS sont de sérieux clients

SEA OF CLASS est par Sea the Stars, le lauréat de l’édition 2009 du prix de l’Arc de Triomphe (Gr I), et par une fille d’Urban Sea, elle aussi gagnante de ce Groupe I. Battue pour ses premiers pas en compétition, SEA OF CLASS a rapidement confirmé ce que pensait d’elle son entourage en remportant ses quatre sorties suivantes ! Dans les Darley Irish Oaks (Gr I), elle s’imposait de peu, par contre dans les Yorkshire Oaks (Gr I), elle dominait très facilement Coronet, une pensionnaire de John Gosden qui restait sur une troisième place dans les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr I). Son entourage ayant payé 120 000 € pour que SEA OF CLASS puisse être au départ, on peut s’attendre à la voir courir de première, même avec son numéro 15 à la corde.

L’entraîneur irlandais Aidan O'Brien aura 5 de ses représentants au départ de ce prix de l’Arc 2018, mais pour lui sa meilleure chance c’est KEW GARDENS, un 3 ans qui ne cesse de lui apporter de vives satisfactions. Lauréat du Grand Prix de Paris (Gr I) aux dépens d’EUFBOSC, le fils de Galileo avait ensuite un peu déçu dans les Great Voltigeur Stakes (Gr I), tout en ayant des excuses. Il s’est depuis totalement réhabilité en dictant sa loi brillamment dans les St Leger Stakes (Gr I) devant Lah Ti Dar, une concurrente estimée qui était invaincue. Son numéro 14 dans les stalles ne devrait pas être trop handicapant, d’autant que son compagnon d’écurie NELSON va imprimer un train ultra sélectif. KEW GARDENS devrait lui aussi jouer les premiers rôles. 


Les bons outsiders 

André Fabre aura 3 partants, sa meilleure chance semble être WALDGEIST, un fils de Galileo qui vient de remporter 4 succès consécutifs, dont le dernier dans le prix de Foy (Gr II), sur le parcours qui nous intéresse, devant Talismanic qu’il dominait de plus de 2 longueurs. Ayant battu Coronet, une jument qui a des lignes avec SEA OF CLASS et ENABLE, lors de sa sortie précédente dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr I) WALDGEIST peut émettre des ambitions. Son compagnon d’entraînement CLOTH OF STARS avait fini au second rang de l’édition 2017 derrière ENABLE à l’issue d’un bon effort final. Cette saison, il n’a pour l’instant pas encore montré son meilleur niveau, mais son ultime prestation est rassurante. Il pourrait faire parler de lui.

Le troisième représentant de l’entraîneur cantilien TALISMANIC avait gagné la fameuse Breeders' Cup Turf (Gr I) en 2017.  Revenu à la compétition seulement cet été à Deauville, il s’était imposé d’emblée dans un Groupe III qui était largement à sa portée. Il a confirmé dans le prix Foy (Gr II) en conservant la seconde place derrière son compagnon d’entraînement WALDGEIST. Il va certainement courir en progrès, ce qui pourrait lui permettre de terminer dans la bonne combinaison. HUNTING HORN a donné une belle réplique pour la victoire à l’invaincu Brundtland dans le prix Niel (Gr II) disputé sur le parcours emprunté ce dimanche. Sur cette performance, il peut s’immiscer à l’arrivée.


Coup d’œil rapide sur les autres protagonistes de ce Quinté+ de gala

DEFOE ne dispose pas d’une marge folle et il a hérité du 18 dans les boîtes. Ses chances semblent minces.

SALOUEN a pris des places à plusieurs reprises dans des Groupes I, il peut donc étonner.

CAPRI avait battu Cracksman et WALDGEIST au Curragh, maintenant il semble loin de ce niveau.

WAY TO PARIS a réalisé une survaleur dans le prix Foy (Gr II). À lui de nous démontrer le contraire ce dimanche.

TIBERIAN semble limité dans les Groupes I, mais sera confié à William Buick pour l’occasion.

CLINCHER va courir en progrès sur sa tentative de rentrée, malgré cela il est difficile de lui accorder un large crédit.

NEUFBOSC est très performant sur ce parcours, un atout qui pourrait lui permettre de conserver un accessit. 

PATASCOY découvre la distance, mais s’il s'adapte, c’est l’un des trublions en puissance.

STUDY OF MAN s’est montré décevant depuis sa victoire dans le prix du Jockey Club (Gr I). De plus, il découvre la distance.

LOUIS D'OR semble avoir montré ses limites. Avec le 17 dans les stalles, il faudra qu’il se surpasse pour être à l’arrivée.

NELSON est au départ en tant que leader. Il devrait s’effacer à l’entrée de la ligne droite.

MAGICAL n’est pas la préférée de Aidan O'Brien et n’a jamais évolué sur une distance aussi longue. C’est un point d’interrogation.


Partants du prix de l'Arc de Triomphe


1 DEFOE 

2 SALOUEN 

3 CAPRI 

4 WAY TO PARIS 

5 WALDGEIST 

6 CLOTH OF STARS 

7 TALISMANIC 

8 TIBERIAN

9 CLINCHER 

10 ENABLE 

11 NEUFBOSC

12 PATASCOY

13 KEW GARDENS 

14 STUDY OF MAN

15 LOUIS D'OR

16 HUNTING HORN 

17 NELSON 

18 MAGICAL 

19 SEA OF CLASS 



Partants et pronostic du prix de l'Arc de Triomphe (Gr I) 

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |