Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Grand prix de Bretagne : DAVIDSON DU PONT, DELIA DU POMMEREUX et BIRD PARKER valident leurs tickets pour l'Amérique !

19/11/2018

DAVIDSON DU PONT s'impose dans la première ''B'' avec un certain brio devant l'autre 5 ans de la course DELIA DU POMMEREUX. BIRD PARKER conserve la 3e place aux dépens de BOLD EAGLE et CARAT WILLIAMS.


 

        Le premier dimanche de l'hiver à Vincennes n'avait pas démarré sous les meilleurs auspices avec le prix Jean-Maurice Beteau, une épreuve qui réunissait seulement 4 protagonistes de 3 ans, ce qui est peu commun sur l'hippodrome du plateau de Gravelle, heureusement, les autres courses de la réunion comptaient au minimum 10 partants. Plusieurs chevaux ont gagné avec un certain style dans la réunion, mais l'une des meilleures notes de la réunion c'est assurément Favorite Fligny, une pensionnaire de Grégory Thorel qui devrait gravir les échelons. Dans le prix de Boissy-Saint-Léger (Gr III), l'autre belle épreuve de la réunion après le Grand prix de Belgique (Gr II), course que nous analyserons plus tard, Racing Mange a malheureusement été privé d'une facile victoire pour être ''sorti'' de la piste dans la ligne droite. Turfoo analyse pour vous l'arrivée du Grand prix de Belgique (Gr II). 


DAVIDSON DU PONT fait étalage de sa classe.

Ménagé en début de carrière par Jean-Yves Rayon, le beau-père Jean-Michel Bazire, le fils de Pacha du Pont est désormais arrivé à maturité. L'hiver dernier, il avait déjà montré de gros moyens en dictant sa loi dans le prix de Sélection (Gr I), alors qu'il devait pourtant rendre 25 m à Express Jet, ce qui n'était pas une sinécure. Il a depuis confirmé en remportant 2 Groupes I, le Critérium des 5 ans (Gr I) devant Délia du Pommereux, et le prix de l'Étoile (Gr I), course où il rendait 50 m au bon Follow You. 

Malgré sa ''défaite'' dans le prix Marcel Laurent, la confiance régnait au sein de son entourage avant ce Grand prix de Bretagne (Gr II). Déferré, cette fois, des quatre pieds, une configuration dans laquelle DAVIDSON DU PONT n'a jamais été battu, le protégé de JMB a mené sa tâche à bien. Après avoir bénéficié d'un bon parcours jusqu'à la montée, DAVIDSON DU PONT s'est ensuite retrouvé mal embarqué en troisième épaisseur nez au vent, mais cela ne l'a pas empêché de redonner un dernier coup de reins décisifs dans la ligne droite pour s'imposer dans un bon style.


DELIA DU POMMEREUX au niveau de DAVIDSON DU PONT !

Cette fille de Niky et de l'extraordinaire poulinière Noune du Pommereux a encore franchi un palier cette année. Remarquable dans le Critérium des 5 ans (Gr I) où elle s'était livrée un beau mano à mano avec DAVIDSON DU PONT, elle s'est ensuite imposée avec désinvolture dans le prix Marcel Laurent (Gr II) devant Earl Simon et DAVIDSON DU PONT. Au départ du Grand prix de Bretagne (Gr II) pour tenter de se qualifier pour l'Amérique, la pensionnaire de Sylvain Roger a rempli son contrat en concluant au deuxième rang, à l'issue d'une belle ligne droite. Si elle avait pu être lancée un peu plus tôt par Damien Bonne, elle aurait certainement battu DAVIDSON DU PONT. En restant dans la même forme, DELIA DU POMMEREUX devrait avoir quelques ambitions le jour J.


BIRD PARKER adore les ''B''

Contrairement à certains chevaux qui profitent des 2 premières ''B'' pour se remettre dans le bain, BIRD PARKER se donne lui toujours à fond dans les préparatoires au Grand prix d'Amérique (Gr I). Il a encore fait plaisir à la famille Allaire ce dimanche, car après avoir raté sa mise en jambes, le fils de Ready Cash est revenu progressivement sur les chevaux de tête pour s' emparer du commandement dans le bas de la descente, avant de contrer l'attaque de DAVIDSON DU PONT dans le haut de la montée. Courageux, il a préservé assez sûrement la troisième place aux dépens de BOLD EAGLE. Prochain objectif de BIRD PARKER le Grand prix du Bourbonnais (Gr II) course où il tentera de conserver son titre, ce qui risque d'être difficile.

 

BOLD EAGLE pas à 100% ?

Même s'il est déjà qualifié pour l'Amérique avec plus de 4 300 000 € en poche, on attendait mieux de la part du protégé de Sébastien Guarato dans ce Grand prix de Bretagne (Gr II), tant il avait été impressionnant lors de sa course de rentrée à Feurs. Après avoir bénéficié d'un parcours très favorable dans le sillage de DAVIDSON DU PONT, le fils de Ready Cash faisait un instant illusion à l'entrée de la ligne droite, avant de continuer à son rythme, sans que Franck Nivard lui demande l'impossible. Après la course, on apprenait que le champion de Pierre Pilarski n'avait pas pu être travaillé normalement durant la semaine, ce qui peut expliquer sa prestation en ''demi-teinte''.


Rapide débriefing sur les autres protagonistes de ce Grand prix de Bretagne 

CARAT WILLIAMS est venu se placer en dehors de l'animateur BIRD PARKER dans la montée, à l'issue d'un brillant effort, avant d'avoir un bon comportement dans la ligne droite terminant tout près des 4 premiers. BRIAC DARK était en seconde épaisseur nez au vent dans la montée, avant d'être couvert par CARAT WILLIAMS qu'il a suivi jusqu'à l'entrée de la ligne droite, puis a repiqué en dedans et fini correctement. Il devrait être plus incisif dans le Grand prix du Bourbonnais (Gr II). CASH GAMBLE était encore dernier dans la montée, malgré cela il est revenu terminer 7e, sans avoir été très heureux dans le tournant final. En bénéficiant d'un parcours favorable, il pourrait surprendre dans les prochaines ''B''.

Le tenant du titre VALKO JENILAT a bénéficié d'un bon parcours, avant de finir très correctement pas très loin des 7 premiers. ALPHA SALTOR a profité de la disqualification de certains de ses adversaires pour s'octroyer la 9e place. AKIM DU CAP VERT est venu prendre un instant la tête, avant de laisser passer BIRD PARKER, mais il a été incapable d'accrocher les premiers lorsque les choses sérieuses ont commencé. Cet ancien bon cheval est visiblement sur le déclin. DAY OR NIGHT IN s'est montré fautif à l'entrée de la ligne droite, alors qu'il était battu.

TONY GIO a été contrarié par la faute de BELINA JOSSELYN dans le premier tournant. CHARLY DU NOYER s'est montré fautif dans le tournant final, alors qu'il tentait de se dégager du sillage d'AKIM DU CAP VERT qui ne cessait de reculer. Dommage, car CHARLY DU NOYER semblait encore avoir des ressources. UZA JOSSELYN a commis l'irréparable à l'entrée de la ligne droite, alors qu'elle possédait encore un peu de ''gaz''. BELINA JOSSELYN a été contrariée dans le premier tournant. Dans le Grand prix du Bourbonnais (Gr II), elle devrait normalement retrouver Jean-Michel Bazire aux commandes, ce dernier ayant déclaré qu'il a laisserait sa place sur DAVIDSON DU PONT à Franck Ouvrie, ce qui devrait changer la donne. 


Partants du Grand prix de Bretagne

1 DAY OR NIGHT IN

2 TONY GIO

3 DAVIDSON DU PONT

4 CASH GAMBLE

5 DELIA DU POMMEREUX

6 ALPHA SALTOR

7 BRIAC DARK

8 CHARLY DU NOYER

9 UZA JOSSELYN

10 CARAT WILLIAMS

11 VALKO JENILAT

12 AKIM DU CAP VERT

13 BELINA JOSSELYN

14 BIRD PARKER

15 BOLD EAGLE



Arrivée et rapports du Grand prix de Bretagne (Gr II)


Crédit photo : ScoopDyga


| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |