Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

10 trotteurs repérés à suivre prochainement

28/11/2018


Déclassés, gênés, malheureux, bons finisseurs, préparés en vue d'engagements futurs... Les 10 trotteurs ci-dessous ont été repérés dans les jumelles de Turfoo et devraient assurément se distinguer dans les prochaines semaines. À vos tablettes !



AERO KING avait remporté 2 Quintés+ consécutifs durant l'hiver dernier, dont un, sur la cendrée de Vincennes, très plaisamment aux dépens de Vasco Flower. Mis à l'écart des pistes à la suite de problèmes de santé, il revient peu à peu à son meilleur niveau. Le 5 novembre, dans le prix d'Arcachon (Quinté+), il avait conservé une courageuse 4e place. Sa dernière sortie est un peu moins bonne, mais il a quelques excuses... Comme il va bénéficier d'un engagement favorable dans les semaines à venir, il vaut mieux le suivre de près.

Jean-Michel Bazire avait confié sa belle jument alezane, BELINA JOSSELYN, à Gabriele Gelormini dans le Grand prix de Bretagne (Gr II), car il était au sulky de Davidson du Pont, cheval avec lequel il s'est imposé dans cette première préparatoire au Grand prix d'Amérique ( Gr I) avec un certain brio. Lors de ses prochaines sorties, JMB sera de nouveau aux commandes de cette fille de Love You, ce qui veut dire qu'elle ne sera pas au départ pour faire de la figuration dans les prochaines ''B''. 

Victime de problèmes de santé, BOLIDE JENILOU a mis du temps à retrouver son meilleur niveau, mais il est désormais sur la bonne voie. Après sa 4e place du 12 novembre, à Vincennes, derrière trois bons éléments, il s'élançait avec la confiance de son mentor au départ de l'étape du GNT disputée à Rouen-Mauquenchy, malheureusement, un déroulement de course défavorable ne lui avait pas permis de conserver une place dans la bonne combinaison du Quinté+. S'il reste dans cet état de forme, il va refaire parler de lui cet hiver sur la cendrée de Vincennes.

BRYSSEL était très chuchoté pour ses premières en France, alors qu'il effectuait pourtant ses débuts sur l'hippodrome de Vincennes. Il avait répondu à l'attente de ses nombreux preneurs en conservant la 2e place derrière Costa Haufor, une protégée de Christian Bigeon qui avait étonné beaucoup de monde ce jour-là. BRYSSEL ayant gagné en Scandinavie sur 2640 m, il devrait pouvoir se mettre à l'honneur cet hiver sur les parcours de tenue de la grande piste. C'est un élément à suivre jusqu'à la victoire.

Protégée de Björn Goop, CARESSE avait laissé entrevoir de gros moyens dès sa deuxième sortie sur notre sol en concluant 4e, sur la cendrée parisienne, dans la même battue que Class de Loriol, une jument qui a désormais plus du double de gains qu'elle. CARESSE avait connu une période en demi-teinte qui semble révolue comme le prouve sa tentative du 16 novembre où elle concluait plaisante 5e. Si elle continue à progresser, cette fille de Ready cash va faire plaisir à son entourage...

Lauréat du Critérium 3 et 4 ans, CHARLY DU NOYER ne domine plus sa génération et a un peu plus de difficultés face aux ''vieux''. Cela ne veut pas dire qu'il n'est pas capable de temps à autre de coup d'éclat. Lors du dernier meeting d'hiver, il avait fini au 3e rang du Grand prix de Bretagne (Gr II), à l'issue d'un très bon effort final. Cette année CHARLY DU NOYER aurait peut-être encore fait l'arrivée dans ce Groupe II, s'il n'avait pas été très malheureux derrière Akim du Cap Vert. En bénéficiant d'un parcours limpide, il peut créer une énorme surprise dans les ''B''.

Loïc Bernard Martin a bon espoir de remporter un événement cet hiver avec CLARCK SOTHO, un cheval qui a déjà couru à 5 reprises dans cette catégorie. Avant le prix de Montignac-Charente (Quinté+) son mentor n'avait pas caché sa confiance, malheureusement, CLARCK SOTHO s'était montré fautif dans la descente. Dommage, car il est ensuite revenu s'octroyer la 7e place au prix d'une fin de course très honnête. Le jour où il effectuera son tour de piste au trot, il devrait pouvoir donner raison à son entraîneur. 

COUP DROIT connaît souvent des problèmes d'allures, autrement, il aurait vraisemblablement un tout autre compte en banque. En début d'année, il avait dicté sa loi sur l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer dans le prix de la Côte d'Azur (Gr III) devant quelques éléments doués, notamment Beau Gamin. Plébiscité dans l'étape du GNT disputée à Rouen-Mauquenchy, il s'est montré fautif dans la ligne droite, alors qu'il aurait pu prétendre à une place. Si son entourage fait le déplacement à Vincennes, il ne faudra pas le faire l'impasse.

Propriété de Philippe gaillard, DIOCLES est assez apprécié par son propriétaire entraîneur qui n'avait pas hésité, lorsqu'il était sous sa responsabilité, à le courir dans le prix de l'Étoile (Gr I). Il a désormais rejoint les boxes de Sébastien Guarato, un homme qui en général améliore les chevaux... Sa première tentative pour son compte, à Cabourg, ne s'est pas bien passée, par contre la dernière, à Vincennes, dans un événement, est de bon augure, il terminait son parcours dans un bon style. Avec une course de plus dans les jambes, il sera compétitif pour la victoire.

Jean-Paul Marmion sait faire ''vieillir'' les chevaux, un nouvel exemple avec DUC DU LUPIN, élément qui en décembre 2017 avait fini 2e de Davidson du Pont, un cheval qui sera au départ cet hiver du Grand prix d'Amérique (Gr I) avec des ambitions. DUC DU LUPIN n'a pas connu la même progression, mais il n'a assurément pas les gains en rapport avec son potentiel. Dans le quinté du 23 novembre, il n'avait pas eu toutes ses aises, autrement il aurait lutté pour les premières places. Sur la grande piste, ce fils de Jasmin de Flore devrait se mettre à l'honneur.



| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |