Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

10 trotteurs repérés à suivre prochainement

09/01/2019


Déclassés, gênés, malheureux, bons finisseurs, préparés en vue d'engagements futurs... Les 10 trotteurs ci-dessous ont été repérés dans les jumelles de Turfoo et devraient assurément se distinguer dans les prochaines semaines. À vos tablettes !


BEPPE AM n’a jamais passé le poteau en tête sur la cendrée parisienne, chose qu’il pourrait réaliser avant la fin du meeting d’hiver au vu de sa forme. Malchanceux dans le Quinté+ du 25 décembre, il s’est racheté dans l’événement du 3 janvier en se classant au 5e rang, derrière un certain Valokaja Hindo, à l’issue d’une fin de course remarquée. En bénéficiant d’un parcours limpide, ce représentant de l’habile Björn Goop devrait nous faire plaisir prochainement. Autre protégé de l’écurie Goop, SUPER NICE avait été lui aussi malheureux dans le prix Hersilie, il avait été mis hors course dans la montée, alors qu’il tentait de se rapprocher. Il aurait peut-être joué un bon rôle, sans cette mésaventure. En grande forme et régulier, ce fils d’Orlando Vici mériterait d’ouvrir son palmarès sur l’hippodrome du plateau de Gravelle.


AS DE GODISSON est un spécialiste des départs donnés avec l’aide de l’autostart et des 2100 m de la grande piste, un tracé sur lequel il a évolué à 3 reprises pour 2 victoires et une 2e place ! Mal loti derrière les ailes de la voiture dans le Quinté+ du 5 janvier, ce fils de Gai Brillant a tout de même mené sa tâche à bien, il s’est imposé en roue libre, après avoir passé le peloton en revue en plaine. S’il reste dans cette forme, il peut monter de catégorie avec réussite. CASH AND GO avait réalisé un excellent meeting d’hiver l’année dernière, il avait remporté 3 succès consécutifs, dont un dans le prix Constant Hervieu (Gr III). Après 2 courses de rentrée, il ne semble plus très loin de son meilleur niveau si l’on se réfère à sa dernière sortie du 6 janvier où il terminait 6e dans un bon chrono. Sa prochaine sortie pourrait bien être la bonne. 


FEELING CASH se partage la position de leader de sa promotion au trot monté avec Fado du Chêne. Il dispose aussi d’un énorme potentiel au trot attelé, une discipline dans laquelle il avait, l’hiver dernier, remporté le prix Maurice de Gheest (Gr II) devant quelques bons chevaux. Déferré des antérieurs pour la première fois le 6 janvier, alors qu’il effectuait son retour à l’attelage, il s’était montré fautif rapidement. Dommage, car ensuite il avait montré sa forme en retrait en suivant facilement. Si Philippe Allaire le représente à l’attelage, il ne faudra surtout pas l’oublier. BRIAC DARK est l’un des meilleurs chevaux d’âge au trot attelé, mais il vient de prouver qu’il faudra désormais compter avec lui au trot monté en débutant de manière convaincante dans le prix du Calvados (Gr II) derrière Bilibili et Traders. Perfectible dans la discipline, il pourrait avoir son mot à dire dans le Cornulier (Gr I).


DRAGON DES RACQUES était l’un des meilleurs de sa génération à l’âge de 4 ans, il faut se souvenir qu’il avait conclu au 3e rang du Critérium de Darling de Reux. Après avoir connu une période en demi-teinte, ce représentant de la famille Abrivard a désormais recouvré un très bon niveau si l’on se réfère à ses ultimes prestations, notamment la dernière dans le Quinté+ du 6 janvier où il finissait à la vitesse du vent pour échouer finalement de peu pour la gagne. Sage, il devrait épingler une belle course avant la fin du meeting. BARRIO JOSSELYN avait été amené au top et était très chuchoté au départ du prix de Lille, mais il n’a pas été drivé au mieux de ses intérêts par Jean-Michel Bazire, ce qui est assez inhabituel avec ce crack driver. Si JMB se remet aux commandes, ce sera pour un rachat.


MONI VIKING a dorénavant trouvé ses marques en France. Lauréat au mois de décembre d’une épreuve de niveau C aux dépens de Duel du Gers, ce représentant de Pierre Vercruysse aurait certainement doublé la mise le 6 janvier, dans le prix de Vic-sur-Cère, s’il avait pu s’exprimer dans la ligne droite. N'ayant pas montré ses limites, ce fils de Maharajah semble en mesure de remporter une nouvelle victoire cet hiver sur la cendrée de Vincennes. DUEL DU GERS avait été ménagé dans sa jeunesse, on peut donc raisonnablement penser qu’il est encore en retard de gains malgré ses 6 ans. Il faut effacer sa tentative du 6 janvier dans le prix de Vic-sur-Cère, d’autant qu’il s’était accroché avec Diablo d'Herfraie dans la ligne droite, alors qu’il aurait certainement pu monter sur le podium, voire mieux. À l’issue d’un bon engagement, il devrait faire briller la casaque Rancoule. 


| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |