Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Grand Prix d’Amérique 2019 : JMB au summum de son art

28/01/2019

BELINA JOSSELYN s’impose dans les derniers mètres de ce Grand Prix d’Amérique 2019 aux dépens de LOOKING SUPERB et READLY EXPRESS. DAVIDSON DU PONT se classe non loin du trio de tête, devant l’excellent finisseur PROPULSION qui complète la combinaison du plus beau Quinté+ de l’année au trot. 


                Malgré la pluie, le spectacle a bien eu lieu ce dimanche, sur la cendrée de Vincennes, dans un Grand Prix d’Amérique (Gr I) qui aurait pu être encore plus palpitant si PROPULSION et BOLD EAGLE n’avaient pas ''raté'' leurs mises en jambes… Dans la semaine, Jean-Michel Bazire n’avait pas caché son optimisme concernant ses 3 représentants, le professionnel sarthois ne s’était pas trompé, puisqu’il place ses 3 protégés dans les 4 premiers, un véritable exploit. Après les 2700 m de course, BELINA JOSSELYN prenait un minime avantage sur son nouveau compagnon d’entraînement LOOKING SUPERB, un cheval qui ne disposait pourtant, avant l’épreuve, que d’un compte en banque de 139 122 €. Le troisième larron de l’entraînement ‘’Bazire’’, DAVIDSON DU PONT, a lui aussi participé indirectement au succès de BELINA JOSSELYN en contrant READLY EXPRESS dans le tournant final, une débauche d’énergie qui a vraisemblablement coûté la victoire au champion de Timo Nurmos. Dans cette réunion dominicale, nous avons aussi assisté au brillant succès du crack Face Time Bourbon, peut-être l’un des favoris du Grand Prix d’Amérique 2020. Turfoo revient pour vous sur l’arrivée du Grand Prix d’Amérique 2019 (Gr I).


Succès mérité pour BELINA JOSSELYN

La belle blonde de Jean-Michel Bazire avait annoncé la couleur dès sa première participation au Grand Prix d’Amérique (Gr I) en y obtenant une 2e place derrière un BOLD EAGLE qui était intouchable à l’époque. En 2018, les faux départs n’avaient pas permis à la fille de Love You de monter sur le podium, malgré un dernier kilomètre d’excellente facture... Meilleure que jamais cet hiver, selon son entourage, BELINA JOSSELYN s’est montrée à la hauteur dans ce Groupe I très convoité. Correctement partie, JMB demandait à sa protégée un petit effort dans le premier tournant pour venir se placer dans le sillage de READLY EXPRESS

À 1500 m de l’arrivée, voyant son autre pensionnaire LOOKING SUPERB mal embarqué en 3e épaisseur, nez au vent, Jean-Michel Bazire lui faisait une petite place. Les positions restaient quasiment identiques jusqu’à l’entrée de la ligne droite, JMB décalait alors sa partenaire en dehors, à ce moment-là, il pensait terminer 2e ou 3e, mais BELINA JOSSELYN remettait un dernier coup de reins pour dominer d’assez peu LOOKING SUPERB. BELINA JOSSELYN permet à Monsieur 20 Sulkys d’Or (JMB) de remporter son 4e Grand prix d’Amérique (Gr I), et à l’élevage de la famille Bernard d’inscrire son nom au palmarès de cette prestigieuse épreuve pour la première fois.


LOOKING SUPERB la révélation annoncée 

Fils d’Orlando Vici, LOOKING SUPERB n’avait pas exalté les foules en Scandinavie, on peut même dire qu’il était assez moyen. Depuis qu’il a rejoint l’entraînement de Jean-Michel Bazire, il évolue à un niveau stratosphérique. Remarqué lors de ses débuts, il s’est imposé dès sa 2e tentative dans l’Hexagone dans le Prix Ténor de Baune (Gr I) aux dépens de son compagnon d’entraînement DAVIDSON DU PONT, un succès lui ayant permis de gagner son ticket pour l’Amérique. Le pari de son entourage, qui était confiant, a failli payer, on peut penser que LOOKING SUPERB se serait imposé, s’il n’avait pas été contraint de se rapprocher en 3e épaisseur, nez au vent, pour venir se placer. Perfectible, ce sujet d’avenir pourrait devenir l’un des meilleurs chevaux d’âge européen.


READLY EXPRESS, DAVIDSON DU PONT et PROPULSION répondent présents…  

READLY EXPRESS remettait en jeu son titre après son sacre dans l’édition 2018 aux dépens de BOLD EAGLE. Au top pour cet objectif, le représentant de Timo Nurmos faisait illusion pour la victoire à mi-ligne droite, avant de devoir s’avouer vaincu dans les derniers mètres de course. Si DAVIDSON DU PONT ne lui avait pas résisté aussi longtemps, READLY EXPRESS aurait certainement mené sa tâche à bien. DAVIDSON DU PONT s’est magnifiquement défendu pour sa première dans la ''belle''. Après avoir pris la tête à 1500 m du but, le fils de Pacha du Pont a tenté de contrer READLY EXPRESS dans le tournant final, avant de se montrer courageux pour finir. DAVIDSON DU PONT sera à n’en pas douter redoutable l’an prochain. PROPULSION a fourni un dernier kilomètre prometteur. Il aurait bataillé pour la victoire à l’issue d’un meilleur départ. PROPULSION sera redoutable, s’il participe au Grand Prix de France (Gr I).


Un mot sur les autres protagonistes de ce Grand Prix d’Amérique 2019

BOLD EAGLE a malheureusement compromis ses chances au moment du départ, il s’est retrouvé un peu loin. Dommage, car son dernier kilomètre a laissé quelques regrets à Franck Nivard. UZA JOSSELYN s’est rapidement retrouvé en tête, avant de laisser passer DAVIDSON DU PONT qu’elle n’a pas pu suivre dans la ligne droite. UZA JOSSELYN sera à reprendre dans le Grand Prix de France (Gr I), l’un de ses objectifs de l’hiver dixit René Aebischer. BIRD PARKER n’avait pas son action habituelle, le protégé de Philippe Allaire a vraisemblablement été perturbé par le fait d’être déferré des 4 pieds. URLO DEI VENTI a bien conclu en net retrait des premiers. BAHIA QUESNOT s’est comportée fort honorablement pour ses premiers pas à ce niveau. CARAT WILLIAMS était trop loin durant le parcours pour pouvoir jouer les premiers rôles, malgré un effort final intéressant.

LIONEL a suivi le long de la corde, avant de finir à son rythme. BILLIE DE MONTFORT s’est rapidement retrouvé en bonne place, mais a été incapable de passer la vitesse supérieure dans la ligne droite. VALKO JENILAT a figuré parmi les derniers, avant de plafonner dans l’ultime virage. CHARLY DU NOYER n’a jamais eu l’ombre d’une chance. TRADERS n’avait visiblement pas récupéré de son combat dans le Prix de Cornulier (Gr I). ERIDAN s’est montré indélicat dans la phase finale, alors qu’il aurait peut-être pris une 7e place. DELIA DU POMMEREUX a été contrariée dans les premiers mètres de course. Dommage, car la fille de Niky a montré sa forme ensuite en retrait. 


Partants du Grand Prix d’Amérique (Gr I)

1 LOOKING SUPERB

2 BAHIA QUESNOT

3 ERIDAN

4 DAVIDSON DU PONT

5 DELIA DU POMMEREUX

6 CHARLY DU NOYER

7 URLO DEI VENTI

8 UZA JOSSELYN

9 CARAT WILLIAMS

10 VALKO JENILAT

11 TRADERS

12 BELINA JOSSELYN

13 LIONEL

14 BILLIE DE MONTFORT

15 READLY EXPRESS

16 BIRD PARKER

17 PROPULSION

18 BOLD EAGLE


Arrivée et rapports du Grand Prix d’Amérique (Gr I)

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |