Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

10 trotteurs repérés à suivre prochainement

30/01/2019

Déclassés, gênés, malheureux, bons finisseurs, préparés en vue d'engagements futurs... Les 10 trotteurs ci-dessous ont été repérés dans les jumelles de Turfoo et devraient assurément se distinguer dans les prochaines semaines. À vos tablettes !


Le protégé de David Cherbonnel, COFFEE LOOK D'EAM, avait été extrêmement malheureux dans l’événement du 24 janvier, après avoir perdu du terrain au départ sur une faute, il s’était fait sortir dans la montée, alors qu’il tentait de se rapprocher. Visiblement en passe de recouvrer le niveau qui était le sien lors de sa victoire dans le Prix de Nevers (Gr III) devant Chica de Joudes et Colonel, ce fils de Look de Star ne tardera pas à se mettre à l’honneur en région parisienne. PLATON FACE ne doit surtout pas être jugé sur sa disqualification pour allure dans le Prix de la Semaine Internationale (Q+), que l’on peut certainement mettre sur le compte de l’état de la piste. Il avait laissé une impression favorable pour ses premiers pas à Vincennes en se classant 4e devant Copernic de Play, une performance qui devrait lui permettre de se distinguer rapidement dans l’Hexagone.

I LOVE PARIS s’était imposée dans un Quinté+, sur l’hippodrome de Vincennes, dans son année de 7 ans. Cet hiver, sa première tentative en France est loin d’être ridicule, d’autant qu’elle était un peu surclassée. Cette pensionnaire de Björn Goop va bénéficier d’engagements favorables en fin de meeting, on peut donc s’attendre à la voir refaire parler d’elle dans une épreuve se déroulant sur courte vitesse, de préférence derrière les ailes de l’autostart, un sport où elle est bien rodée. EROS DU CHENE avait réalisé une performance de premier plan dans le Critérium Continental (Gr I) en conservant la 5e place pas bien loin du très bon Earl Simon. Il n’a pas conclu à l’arrivée du Quinté+ dans le Prix du Luxembourg (Gr III) surtout à cause de son numéro en seconde ligne. Il terminait tout de même son parcours dans une bonne action. Sur 2700 m ou plus, il pourrait faire sien un bel événement.

René Aebischer s’attendait à voir sa pensionnaire bien courir dans le Grand Prix d’Amérique (Gr I), UZA JOSSELYN lui a donné raison, elle conservait une courageuse 7e place, après avoir un instant animé l’épreuve. Elle devrait prendre part au Grand Prix de France (Gr I), épreuve qui se disputera sur sa distance de prédilection. Si le tirage au sort lui attribue un bon numéro derrière la voiture, UZA JOSSELYN pourrait pimenter les rapports de cette grande course. Le champion de Daniel Redén, PROPULSION, avait cet été battu à 2 reprises en Scandinavie Readly Express. Sa préparation pour le Grand Prix d’Amérique (Gr I) ne s’est pas passée normalement... Malgré cela, PROPULSION s’est classé 5e, à l’issue d’un dernier kilomètre prometteur. En ayant pris un départ plus prompt, il aurait lutté pour la victoire. Dans le Grand Prix de France (Gr I), il sera redoutable.

URLO DEI VENTI s’élançait logiquement à une cote d’outsider dans le Grand Prix d’Amérique (Gr I), d’autant qu’il évoluait pour la première fois sur une distance aussi longue, mais son comportement n’a pas été aussi négatif que prévu. Lauréat de l’édition 2018 du Prix du Luxembourg (Gr III) en 1’10’’6, et de la dernière finale de la Loterie (Gr I) à Naples, ce sujet d’origine italienne ne devra pas être sous-estimé pour les places, s’il est au départ du prochain Grand Prix de France (Gr I). DIEGO SAUTONNE est juste en dessous des meilleurs de sa promotion, il faut se souvenir que lors du dernier meeting d’hiver il avait conclu au 3e rang du Prix Ovide Moulinet enlevé par Davidson du Pont. Effaçons son ultime prestation dans le Prix Jean-René Gougeon, d’autant qu’il n’avait pas un bon numéro derrière l'autostart et n’était pas déferré. En retard de gains, il faudra lui faire confiance lorsqu’il sera présenté en configuration course.

ETERNELLE DELO avait causé une grosse surprise l’hiver dernier en se classant au 4e rang du Prix Ephrem Houël (Gr II) enlevé par Elite du Ruel. Cet hiver, elle évolue à un niveau inférieur ce qui lui permet d’être compétitive. Dans l’événement du 11 janvier, elle terminait 4e en effectuant une très belle fin de course. Elle aurait encore fait l’arrivée dans le Quinté+ du 29 janvier, si elle n’avait pas perdu du terrain au départ sur une faute. Sage, on peut penser que cette fille de Saxo de Vandel va se mettre à l’honneur avant la fin de l’hiver. ELITE DE JIEL s’était imposée dans un bon style le 29 décembre dans le Prix de Damville. Au départ du Quinté+ du 29 janvier, sur le même tracé, elle était logiquement plébiscitée. Malheureusement, un parcours défavorable ne lui a pas permis de confirmer. Jument de classe, elle devrait redorer son blason avant la fin de ce meeting d’hiver.


| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |