Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Grand Prix de France 2019 : BELINA JOSSELYN, BOLD EAGLE et READLY EXPRESS, 3 lauréats en puissance !

08/02/2019


Dans l’édition 2018 du Grand Prix de France (Gr I) BELINA JOSSELYN prenait le meilleur à la fin sur BOLD EAGLE et Propultion. Briac Dark et Ringostarr Treb complétaient la bonne combinaison du Quinté+. 


         Cette fin de semaine sera à n’en pas douter d’un très haut niveau sur l’hippodrome du plateau de Gravelle. Les champions ont eu 15 jours pour récupérer après le Grand Prix d’Amérique (Gr I) en prévision de la 2e plus belle course de l’année en France au trot. Nous regretterons le faible nombre de partants n’ayant pas permis à ce Grand Prix de France (Gr I) de servir de support aux paris à la carte, mais aussi l’absence de Propultion que Daniel Redén a préféré préserver en prévision de l’Elitloppet (Gr I). Le plateau a tout de même fière allure avec 9 chevaux ayant participé au Grand Prix d’Amérique (Gr I) sur 11. D’autres belles courses sont au programme ce week-end. Samedi, le Prix Ephrem Houël (Gr II) réunira quelques-uns des meilleurs 4 ans, Falcao de Laurma, en l’absence du crack Face Time Bourbon, va tenter de renouer avec la victoire. Dimanche, le Prix des Centaures (Gr I) va nous permettre d’assister à une course poursuite, sous la selle, où le phénomène Fado du Chêne sera difficile à rattraper s’il reste au trot. Dans le dernier Groupe du week-end, le Prix Jean Le Gonidec (Gr II), Erminig d'Oliverie, en l’absence d'Enino du Pommereux qui l’avait dominé dans le Critérium des 4 ans (Gr I), devrait mener sa tâche à bien. Turfoo analyse pour vous le Grand Prix de France (Gr I). 


BELINA JOSSELYN est  meilleure que jamais ! 

La championne de la famille Bernard avait remporté cette course mythique l’an dernier aux dépens de BOLD EAGLE et Propulsion, pourtant, Jean-Michel Bazire estime qu’à l’époque que sa protégée n’était pas aussi maniable qu’à l’heure actuelle. Elle faisait afficher un chrono de 1’10’’2 ! Cet hiver, après sa déconvenue dans le Grand Prix de Belgique (Gr II) où elle avait été privée de sa victoire sur le tapis vert pour avoir gêné un adversaire à l’entrée de la ligne droite, elle a prouvé qu’elle était au summum de son art en remportant le Grand Prix d’Amérique (Gr I) devant son nouveau compagnon d’entraînement LOOKING SUPERB, un cheval qui n’a pas étonné tout le monde… BELINA JOSSELYN a parfaitement récupéré, elle est selon son entourage apte à défendre chèrement son titre. Malgré son numéro piège derrière l’autostart, la fille de Love You va tenter de faire aussi bien que Bold Eagle, Ready Cash, Meaulnes du Corta et Naglo, 4 chevaux qui ont réalisé le doublé dans ce Groupe I depuis le début du siècle.


BOLD EAGLE en quête d’une revanche 

L’hiver dernier, ce grand champion était devenu le Poulidor des courses de Trot… Défait par READLY EXPRESS dans le Grand Prix d’Amérique (Gr I), il avait trouvé sur sa route dans ce Grand Prix de France (Gr I) la belle blonde de Jean-Michel Bazire qui l’avait crucifié dans les derniers mètres. Auréolé de son succès dans le Grand Prix de Bourgogne (Gr I) aux dépens de READLY EXPRESS, BOLD EAGLE s’élançait avec la confiance de son entourage dans l’Amérique, malheureusement un mauvais départ ne lui avait pas permis de défendre ses chances. Il concluait tout de même son parcours dans un bon style laissant quelques regrets à Franck Nivard. Cette mésaventure va permettre au fils de Ready Cash d’aborder cet objectif à 200%. Sur ce parcours des 2100 m autostart de la Grande Piste où BOLD EAGLE ne compte que des victoires ou des deuxièmes places, il serait étonnant de ne pas le voir redonner du baume au cœur à Pierre Pilarski qui est très déçu après l’ultime prestation de son phénomène.


READLY EXPRESS, en lice avec des ambitions 

Lauréat du Grand Prix d’Amérique (Gr I) 2018, le champion de Timo Nurmos est moins en verve cet hiver. Après sa course de rentrée remarquée dans le Grand Prix de Bourgogne (Gr II) où il avait fait illusion pour la victoire avant d’être dépassé par BOLD EAGLE, il avait couru sagement dans le Grand Prix de Belgique (Gr II). Minutieusement préparé pour défendre son titre dans le Grand Prix d’Amérique (Gr I), READLY EXPRESS avait dû s’avouer vaincu face à la coalition Bazire. Il aurait peut-être gagné si DAVIDSON DU PONT ne l’avait pas contré dans le tournant final. Le fils de Ready Cash et Caddie Dream a parfaitement récupéré de ses efforts selon son mentor, il a en plus eu la chance d’hériter d’un numéro avantageux derrière les ailes de la voiture. Dimanche, son entourage espère voir une nouvelle fois READLY EXPRESS grimper sur le podium, de préférence sur la plus haute marche.  


UZA JOSSELYN et LOOKING SUPERB, des outsiders séduisants

Fille de Love You, comme BELINA JOSSELYN, UZA JOSSELYN est jument dotée d’une vitesse de base sortant de l’ordinaire, il faut se souvenir que l’an passé elle avait survolé le Prix de Washington en trottant 1’09’’00 ! Dans le Grand prix d’Amérique (Gr I), après un départ sur les chapeaux de roues, elle n’avait demandé à souffler que dans la phase finale. René Aebischer n’ayant pas caché qu’il avait axé toute la préparation de sa protégée sur cet objectif, UZA JOSSELYN pourrait surprendre agréablement, d’autant qu’elle a hérité d’un numéro favorable derrière la voiture. LOOKING SUPERB ne cesse de repousser ses limites depuis qu’il a rejoint l’entraînement de Jean-Michel Bazire. Très plaisant à l’entraînement avant sa tentative dans le Grand Prix d'Amérique (Gr I), ce sujet d’origine scandinave avait confirmé en piste en s’intercalant entre BELINA JOSSELYN et READLY EXPRESS. Si JMB le présente, c’est qu’il a bien récupéré. Confirmé sur les tracés de vitesse, LOOKING SUPERB peut encore prendre une part active à l’arrivée.


Un mot rapide sur les autres partants du Grand Prix de France 2019

DAVIDSON DU PONT ne va pas évoluer sur son meilleur parcours. Avec le 9 derrière la voiture, il faudra que tout se passe bien pour que ce représentant de la casaque Rayon soit à la lutte pour la victoire. TRADERS avait connu un combat difficile dans le prix de Cornulier (Gr I), c’est certainement la raison de son échec dans le Grand Prix d’Amérique (Gr I). Ayant eu, cette fois, 15 jours pour récupérer, ce sujet doté d’une vitesse incroyable pourrait redorer son blason. BILLIE DE MONTFORT est une jument très à l'aise derrière la voiture, mais sa marge de manœuvre est dorénavant réduite. DIJON possède lui aussi des références derrière l'autostart à un niveau inférieur. Ce représentant de la casaque De Sousa tentera surtout d’accrocher un accessit. VALKO JENILAT a ''sombré'' dans le Grand Prix d’Amérique (Gr I). Il lui faudra avoir beaucoup progressé pour prétendre être à l’arrivée de ce Groupe I. HARD TIMES a déçu lors de ses deux premières tentatives sur la cendrée parisienne. Il est difficilement recommandable.



Partants du Grand Prix de France (Gr I)

1 BELINA JOSSELYN

2 UZA JOSSELYN

3 TRADERS

4 VALKO JENILAT

5 READLY EXPRESS

6 BOLD EAGLE

7 DIJON

8 BILLIE DE MONTFORT

9 DAVIDSON DU PONT

10 LOOKING SUPERB

11 HARD TIMES


Partants et pronostic du Grand Prix de France (Gr I)

 

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |