Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

10 galopeurs à suivre dans les semaines à venir

13/03/2019

Déclassés, gênés, malheureux, bons finisseurs, préparés en vue d'engagements futurs... Les 10 galopeurs ci-dessous ont été repérés dans les jumelles de Turfoo et devraient assurément se distinguer dans les prochaines semaines. A vos tablettes !


Lauréate d’un événement en septembre 2018 à Compiègne, GOLDEN RAJSA avait ensuite démontré qu’elle restait compétitive à ce niveau en s’octroyant plusieurs places. Assez plébiscitée dans le Quinté+ du 15 mars, sur la PSF de Chantilly, alors qu’elle effectuait sa réapparition, elle ne pouvait conclure qu'au 8e rang, mais à l’issue d’un effort final honorable. Capable de nouveaux progrès, cette pensionnaire de Pauline Menges Antoine devrait enlever un nouveau gros handicap. Durant le printemps 2018, MEHZAM avait conclu 3e d’un événement remporté par Most Empowered, sur le gazon de ParisLongchamp. Il faut effacer sa tentative dans le quinté du 5 mars, car l’épreuve s’était déroulée sur un faux rythme, il n’avait donc jamais pu revenir des derniers rangs. Sauf accident, il devrait encore refaire parler de lui en mars ou en avril.


GREEN BAY s’adapte à tous les terrains, bien qu’il soit peut-être un brin meilleur sur le sable, durant l’hiver 2018, il avait remporté un handicap sur ce type de surface à Deauville. Après avoir connu un passage à vide, il est désormais remarquablement placé en valeur dans les handicaps, il avait donc le droit de bien courir dans l’événement du 5 mars à Chantilly. Ce jour-là, il terminait 5e au prix d’une excellente ligne droite. S’il reste dans le même état de forme, GREEN BAY devrait faire parler de lui en bien... GEORGE THE PRINCE est un véritable métronome dans les gros handicaps, il avait l’année dernière quasiment réalisé un sans-faute à ce niveau, enlevant sa contre-performance du 19 août sur la ligne droite de Deauville. Sa première sortie de la saison n’est pas à prendre au pied de la lettre, d’autant que son entourage avait indiqué qu’il allait peut-être manquer d’un parcours. Il faut impérativement le reprendre.


Pensionnaire de Philippe Sogorb, SKALLETO avait en 2018 fini au 3e rang du Grand Handicap de Deauville avec une valeur de 41,5, alors qu’il n’est pris dorénavant qu'en 37, après avoir connu une période en demi-teinte semblant révolue. Lors de sa tentative du 7 mars, dans un Quinté+ disputé sur la ligne droite de Fontainebleau, il finissait de très belle manière et aurait certainement terminé dans la bonne combinaison à l’issue d’un parcours limpide. Ce bon cheval ne devrait plus tarder à s’imposer. BLUE TANGO avait battu à la régulière A Quiet Man, un concurrent qui a déjà évolué au niveau Groupe et valant plus de 40 de handicap. Lauréat lors de sa rentrée du 13 janvier sur la PSF de Chantilly, il a répété en terminant 4e du quinté du 7 mars sur une piste lourde qui n’était pas obligatoirement à son avantage. S’il continue à progresser, il devrait pouvoir se mettre à l’honneur dans un gros handicap.


Décevant pour ses premiers pas dans les événements alors qu’il était favori, BANOUSH s’est montré beaucoup plus convaincant dans le quinté du 8 mars, sur les 1900 m de la PSF de Chantilly, en terminant 5e, en effectuant un effort final plus que correct. On peut penser qu’avec un meilleur numéro dans les stalles, il aurait conclu sur le podium. Perfectible, ce sujet qui dépend d’une écurie redoutable peut être suivi en confiance. TROPICAL PRINCESS participait à son premier événement le 8 mars, sur les 1900 m de la PSF de Chantilly, en étant très plébiscitée et en ayant la chance d’être associé à Pierre-Charles Boudot, un jockey qui avait visiblement décidé de lui être associée, alors qu’il avait le choix dans la course. Cette pensionnaire de Fabrice Chappet n’avait malheureusement pas confirmé les bons bruits la concernant, peut-être à cause d’un manque de métier. Comme il n’y a jamais de fumée sans feu, il faut la racheter.


Le 23 mars 2018, KAILYN avait dicté sa loi dans un gros handicap sur l’hippodrome de Fontainebleau affublée d’une valeur supérieure à celle qui lui est attribuée en ce moment. Remarquée par sa fin de course dans le Quinté+ du 25 février, tout le monde pensait qu’elle allait confirmer le 11 mars, malheureusement le terrain pénible ne lui avait pas permis de s’exprimer pleinement. En bon terrain ou sur PSF, KAILYN devrait pouvoir épingler une course intéressante à son palmarès. KERAVNOS était censé se distinguer dans un événement l’année dernière selon son entourage, une tâche qu’il n’a jamais menée à bien. Il est maintenant remarquablement placé sur l’échelle des valeurs dans les handicaps, ce qui lui a permis de surprendre dans le Quinté+ du 12 mars en terminant 5e, malgré un départ raté. En bon terrain, il pourrait briller sur les 1400 m du toboggan de ParisLongchamp.


| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |