Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Samedi à Vincennes : La famille Abrivard à l’honneur

25/03/2019

 Non content de s’être imposé avec DAIDA DE VANDEL dans le Prix Louis Forcinal (Gr II), Laurent-Claude Abrivard se mettait à l’honneur dans le Prix Robert Auvray (Gr II) avec EXCELLENT qui permettait à son fils Alexandre Abrivard de réaliser un beau triplé.  

 


            Pas de Groupe I au programme ce week-end, malgré cela on a pu assister à quelques belles courses. Samedi à Vincennes, enlevant les 2 Groupes II que nous analyserons plus tard, les hongres de Jean-Michel Bazire ont fait le spectacle dans le Quinté+, Cleangame prenait assez sûrement le meilleur dans les derniers mètres sur son compagnon de casaque Blé Du Gers. Les 2 bouclaient les 2850 m sur le pied de 1’12’’1 ! Dimanche, à Auteuil, la phénoménale De Bon Cœur effectuait sa rentrée après plus de 300 jours d’absence dans le Prix Hypothèse (Gr III), épreuve qu’elle avait remporté l’année dernière, sans être à 100 % selon son jockey Kévin Nabet, ce qui ne l’empêchait pas de surclasser ses adversaires, notamment le bon Galop Marin qui aurait terminé un peu plus près sans une faute à l’avant-dernière haie. Cette fille de Vision d'Etat devrait confirmer, cette année, que l’hippodrome de la butte Mortemart n’a pas été foulé par telle jument depuis bien longtemps. Turfoo revient pour vous sur les arrivées du Prix Louis Forcinal (Gr II) et du Prix Robert Auvray (Gr II).

 


Prix Louis Forcinal : DAIDA DE VANDEL enfin retrouvée  

Très prometteuse à l’âge de 3 ans, cette fille de Real de Lou, un cheval déjà entraîné par Laurent-Claude Abrivard, s’était montrée moins percutante à 4 et 5 ans. Depuis qu’elle évolue déferrée des quatre pieds, elle rattrape le temps perdu. Plaisante lauréate lors de sa première sortie de la saison sur les 2700 m de la grande piste, elle aurait assurément doublé la mise dans le Prix Indienne (Gr III) si elle n’avait pas été prise de vitesse par Egao Jénilou qui s’était sauvé au moment opportun pour lui résister d’assez peu. Retrouvant son parcours de prédilection ce samedi, DAIDA DE VANDEL s’est montrée intraitable, elle s’est imposée quasiment de bout en bout sans jamais être réellement inquiétée dans une réduction kilométrique de 1’13’’3. Si elle continue à progresser, DAIDA DE VANDEL devrait être au départ du prix de Cornulier (Gr I) en 2020. 

 

DEXTER FROMENTRO n’était pas dans un grand jour…

Auréolé de son succès dans le Prix de l'Ile-de-France (Gr I), le représentant de la famille Levesque s’élançait logiquement grand favori du Prix Louis Forcinal (Gr II), mais après des combats difficiles durant l’hiver, DEXTER FROMENTRO a semblé un peu moins fringant, dixit Camille Levesque après la course. Le fils de Qwerty a aussi l’excuse d’avoir effectué son parcours en 2e épaisseur, nez au vent, à l’extérieur de DAIDA DE VANDEL qui lui a mis un uppercut à l’entrée de la ligne droite en se détachant facilement. Sonné, DEXTER FROMENTRO trouvait tout de même les ressources nécessaires pour endiguer de peu l’attaque d’EVANGELINA BLUE à son intérieur. DEXTER FROMENTRO devrait maintenant avoir le droit à un break bien mérité, il pourrait être revu en piste avant le meeting d’été de Vincennes. 

 

Le « film » du Prix Louis Forcinal

Placée dans le sillage de DEXTER FROMENTRO durant le parcours, EVANGELINA BLUE l’inquiétait sérieusement dans la ligne droite. DYNAMITE MARCEAUX a suivi EVANGELINA BLUE jusqu’à l’entrée du tournant final, avant de venir à son extérieur en 3e épaisseur nez au vent, un effort prématuré lui ayant peut-être coûté le premier accessit. Toujours en bonne place, DRAGON DU FRESNE a terminé à son rythme. EXCITING LADY n’a pu suivre DAIDA DE VANDEL dans l’ultime virage, mais a fait illusion pour une petite place, avant de plafonner. DHIKTI VEDAQUAIS a rapidement abdiqué dans la phase finale. DRAGON D'AVRIL a malheureusement été victime d’un problème dans la ligne droite obligeant Benjamin Rochard à l’arrêter.


Partants du Prix Louis Forcinal (Gr II)

1 EXCITING LADY

2 DYNAMITE MARCEAUX

3 DAIDA DE VANDEL

4 DARLHEY DU RIB

5 EVANGELINA BLUE

6 DHIKTI VEDAQUAIS

7 DRAGON D'AVRIL

8 DEXTER FROMENTRO

9 DRAGON DU FRESNE


Arrivée et rapports du Prix Louis Forcinal (Gr II)

 


Prix Robert Auvray : EXCELLENT porte bien son nom 

Comme sa compagne d’entraînement DAIDA DE VANDEL, la lauréate du Prix Louis Forcinal (Gr II), EXCELLENT est lui aussi un fil de Real de Lou. Il a un autre point commun avec elle, c’est qu’il s’est lui aussi beaucoup bonifié depuis que son entourage lui enlève ses 4 fers, il s’était imposé fin janvier dans cette configuration sur les 2100 m de la grande piste qu’il bouclait sur le pied de 1’11’’7. Remarqué lors de son avant-dernière sortie à Caen, il était tout de même difficile de le voir dominer ENINO DU POMMEREUX, le leader 2018 de la génération des 5 ans. C’est pourtant ce qu’il a fait facilement après être revenu prendre le train à son compte dans la montée, avant de se détacher dans la ligne droite, tout en bénéficiant des malheurs dans le dernier tournant d’ENINO DU POMMEREUX. Selon son mentor, EXCELLENT devrait encore s’améliorer…


ENINO DU POMMEREUX aurait mérité mieux 

Très bien engagé dans ce Prix Robert Auvray (Gr II), le fils de la fantastique reproductrice Noune du Pommereux s’élançait logiquement avec la faveur des turfistes, mais tout ne s’est pas passé comme dans un rêve pour ce lauréat de Critérium. Après avoir bénéficié d’un très bon déroulement de course jusqu’au tournant final, ENINO DU POMMEREUX se retrouvait dans la boîte dans le sillage d’EGERIE QUESNOT qui en plus se montrait fautive. Enfin dégagé à l’entrée de la ligne droite, ENINO DU POMMEREUX pouvait  être lancé par Matthieu Abrivard en dehors, mais il s'accrochait un instant avec EXTRA LIGHT. Une fois libéré, le protégé de Sylvain Roger traçait une fin de course impressionnante trop tardive pour pouvoir remonter EXCELLENT qui avait pris du champ au bon moment. Revenu au mieux, ENINO DU POMMEREUX va nous prouver que c’est bien le meilleur de sa promotion dans les mois à venir.


Le « film » du Prix Robert Auvray

Longtemps pointée parmi les derniers, EXTRA LIGHT a suivi ELEA MADRIK dans sa progression, avant de s’accrocher dans la ligne droite avec ENINO DU POMMEREUX. ERIDAN a bien fini, et aurait terminé sur le podium, s’il avait pu trouver l’ouverture un peu plus tôt. Venue se placer en dehors d’EXCELLENT à l’entrée du tournant final, ECLIPSE DANICA n’a pas pu répondre à son accélération, terminant à son rythme, sans démériter. ELEA MADRIK a fait illusion dans le tournant final, puis a demandé à souffler. 

ESTOLA était en bonne place durant le parcours, avant de sombrer dans la ligne droite. EVERLY s’est contentée de suivre. Elle était surtout en piste pour préparer un prochain engagement au trot monté. EUREKA DU FOSSE n’a jamais eu l’ombre d’une chance. EGERIE QUESNOT s’est montrée fautive dans le tournant final, alors qu’elle demandait à souffler. EXCEL D'AMOUR a été disqualifié au début de la montée, après avoir fait un effort pour venir se placer. ET VOILA DE MUZE a quant à lui été rapidement affiché dans la colonne des disqualifiés.


Partants du Prix Robert Auvray (Gr II)

1 EGERIE QUESNOT

2 EXCEL D'AMOUR

3 EUREKA DU FOSSE

4 ET VOILA DE MUZE

5 EVERLY

6 EXCELLENT

7 EXTRA LIGHT

8 ELEA MADRIK

9 ECLIPSE DANICA

10 ESTOLA

11 ENINO DU POMMEREUX

12 ERIDAN

Arrivée et rapports du Prix Robert Auvray (Gr II)

 Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |