Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Prix Fleuret : GOLIATH DU BERLAIS, le ''nouveau'' crack de l’écurie Macaire

01/04/2019

GOLIATH DU BERLAIS remporte très facilement le Prix Fleuret (Gr III) devant le prometteur BEL APSIS. ALTUS s’octroie une nette troisième place devant la courageuse LA BARAKAS et FANTASTIC SIVOLA. 


Prix Fleuret : Chasse gardée de Guillaume Macaire

Souvent bien représenté dans ce Groupe III, l’entraîneur de Royan-La Palmyre y détient un record, il a déjà épinglé cette épreuve à 12 reprises et scellé les 4 derniers gagnants ! L’an dernier, il avait remporté ce Prix Fleuret (Gr III) avec sa championne Whetstone, une concurrente s’étant ensuite imposée durant le mois de mai dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr I). Bien armée dans cette édition 2019 avec GOLIATH DU BERLAIS, l’écurie Macaire s’est encore distinguée. 

Rapidement en tête, ce cheval à grande action a donné quelques frayeurs à ses partisans au saut de la rivière du huit, mais ensuite, GOLIATH DU BERLAIS a avalé les obstacles, même s’il n’a pas parfaitement sauté le gros open-ditch, une énorme difficulté qu’il découvrait. Après le saut de la dernière haie, Bertrand Lestrade s’est retourné pour voir où en étaient ses adversaires, avant de demander un ultime effort à GOLIATH DU BERLAIS qui s’est imposé en cheval d’avenir en mesure de suivre les pas de Whetstone. Le fils de Saint des Saints devrait normalement participer au Prix Jean Stern (Gr II), avant le Prix Ferdinand Dufaure (Gr I). 


Le ''film'' de la course 

Souvent dans le sillage de GOLIATH DU BERLAIS durant la course, BEL APSIS a tenté de l’accrocher après le saut de la dernière haie, mais sans grand succès. BEL APSIS a confirmé que l’estime que lui porte Dominique Bressou est loin d’être usurpée. Excellent sauteur, ALTUS n’a malheureusement pas pu accrocher les deux premiers après le saut de la dernière haie, tout en conservant nettement la 3e place. Perfectible, ce pensionnaire de François Nicolle pourrait confirmer dans le Prix Jean Stern (Gr II). LA BARAKAS était encore en 3e position à l’entrée du tournant final, avant de finir à son rythme. 

Cette protégée de Felix de Giles aura des tâches plus faciles dans les événements. FANTASTIC SIVOLA a toujours été pointé parmi les derniers et n’a jamais pu réellement faire illusion pour un meilleur classement dans la phase finale. FANTASTIC SIVOLA n’a pour l’instant pas le niveau de ce genre d’épreuve. POLIRICO a visiblement un problème avec la rivière des tribunes, une difficulté lui ayant encore été fatale, car après avoir commis une énorme faute, le fils de Cokoriko n’a jamais retrouvé son action. C’est évidemment une performance à ne pas prendre au pied de la lettre pour ce cheval de classe.


Partants du Prix Fleuret (Gr III)

        1 GOLIATH DU BERLAIS

2 POLIRICO

3 ALTUS

4 BEL APSIS

5 FANTASTIC SIVOLA

6 LA BARAKAS

Arrivée et rapports du Prix Fleuret (Gr III)



Prix Air Landais : La famille Pacault fait le spectacle !

Doué sur les haies où il avait remporté son événement en fin de saison à Auteuil, le pensionnaire d’Anne-Sophie Pacault avait aussi dévoilé du potentiel sur les gros obstacles de la butte Mortemart en dictant sa loi, au mois de novembre, dans le Prix Sambristan. Très tendu lors de sa rentrée du 3 mars, SPIRIT SUN avait logiquement demandé à souffler pour finir. Dans son entourage, on le pensait capable de bien courir ce dimanche, mais de là à envisager la victoire face à des chevaux tels CARRIACOU et SO FRENCH, il y avait un pas à franchir.  

Très à l'aise dans ses sauts, alors qu’il découvrait certains obstacles de ce parcours des 4400 m, SPIRIT SUN passait la dernière haie quasiment à la hauteur de CARRIACOU, les 2 penchaient alors à droite tout en se livrant une belle lutte dans les derniers mètres dont est sorti vainqueur SPIRIT SUN, un élément perfectible en steeple qui devrait, dixit son entourage, monter de catégorie cette année. Mentore de CARRIACOU, Isabelle Pacault n’a, à n'en pas douter, pas été déçue d’avoir été battue par sa fille.

 

Le ''film'' de la course 

Excellent sauteur, CARRIACOU semblait s’envoler vers la gloire après le saut du dernier obstacle, mais c’était sans compter sur SPIRIT SUN. Sujet qui se relâche souvent pour finir, CARRIACOU s’est retrouvé un peu trop tôt en tête. Pointé parmi les derniers durant le parcours, CELEBRE D'ALLEN a effectué un dernier kilomètre remarqué donnant un instant l’impression de pouvoir s’imposer. Après avoir galopé en queue de peloton en début de parcours, BON AUGURE est venu au contact des premiers, faisant illusion pour une place sur le podium après le saut de la dernière haie. Cet ancien lauréat du Prix des Drags (Gr II) est sur la bonne voie. C’est un sujet à suivre. EMIRAT a toujours été pointé en bonne position, avant de finir à son rythme. 

SO FRENCH n’a été que l’ombre de lui-même. Il ne semble plus posséder le moral lui ayant permis de remporter 2 Grand Steeple-Chase de Paris (Gr I). Longtemps avant-postes, DARLING DES BORDES s’est retrouvé sans ressources à l’entrée de la ligne droite. Son entourage pense qu’il a peut-être été victime de la fameuse seconde course. LE MANS a figuré en bon rang un long moment, avant de demander à souffler. Fortement contrarié par la chute de DALKO MORIVIERE, ECLAIR MAG n’a ensuite jamais été dans le coup. DALKO MORIVIERE est tombé au saut d’une simple haie, après le passage de la rivière des tribunes qu’il avait parfaitement négocié, alors qu’il était bien en course.


Partants du Prix Air Landais (L)

1 LE MANS

2 DALKO MORIVIERE

3 CELEBRE D'ALLEN 

4 SO FRENCH

5 ECLAIR MAG

6 CARRIACOU

7 EMIRAT 

8 SPIRIT SUN

9 BON AUGURE 

10 DARLING DES BORDES

Arrivée et rapports du Prix Air Landais (L)

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |