Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Ce week-end : FACE TIME BOURBON n’était pas le seul à être en démonstration…

07/04/2019

FACE TIME BOURBON est de plus en plus impressionnant, même dans son physique. Le pensionnaire de Sébastien Guarato a ridiculisé ses adversaires dans le Prix Phaeton (Gr II).


Samedi à Vincennes : FACE TIME BOURBON et FREYJA DU PONT font le spectacle

Aucune épreuve de niveau Groupe I en cette fin de semaine dans l’Hexagone, ce qui n’a pas empêché les amoureux des courses de voir en piste quelques très bons chevaux à l’œuvre. Le premier d’entre eux, c’est évidemment FACE TIME BOURBON, le fils de Ready Cash s’est imposé en véritable phénomène, de bout en bout, dans le Prix Phaeton (Gr II). Notez que FACE TIME BOURBON pourrait être le grand absent du Critérium des 4 ans (Gr I), ses propriétaires italiens voulant le voir courir en Italie dans le Prix d’Europe (Gr I). S’il gagne facilement ce Groupe I, Sébastien Guarato pense qu’il devrait être en piste le premier dimanche de mai sur la cendrée de Vincennes. 

Dans son pendant, le Prix Paul Leguerney (Gr II), FREYJA DU PONT a démontré qu’elle faisait bien partie des meilleures femelles de sa génération en dictant sa loi dans un très bon style en égalant quasiment le chrono de FACE TIME BOURBON. Cette nouvelle perle de la famille Rayon ayant gagné son ticket pour le Critérium des 4 ans (Gr I) en remportant ce Groupe, elle devrait, selon son entourage, être présente au rendez-vous le 5 mai à Vincennes. Pouliche ménagée loin d’avoir tout montré, FREYJA DU PONT semble être en mesure de regarder droit dans les yeux les mâles cette année. 


Samedi à Auteuil : CRYSTAL BEACH pose ses jalons pour le Grand Steeple (Gr I)

Tombée lors de sa rentrée, L’AUTONOMIE s’est pleinement réhabilitée en remportant brillamment le Prix de Pépinvast (Gr III) aux dépens du favori FEU FOLLET. Elle faisait dire à son mentor après l’épreuve que c’était peut-être sa nouvelle De Bon Cœur, une référence très flatteuse laissant entrevoir un avenir radieux pourra cette fille de Blue Bresil et L'Automne. Dans la plus belle course de la réunion, le Prix Murat (Gr II), on attendait BIPOLAIRE, mais ce dernier n’était visiblement pas à 100%, c’est CRYSTAL BEACH qui a fait le show. Ce sujet que Marcel Rolland a toujours tenu en estime a confirmé qu’il était désormais devenu l’un des meilleurs chevaux de steeple-chase d’Auteuil en résistant sûrement à LE COSTAUD. Son mentor indiquait après l’épreuve que CRYSTAL BEACH serait au départ du Prix Ingré (Gr III), avant de courir le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr I) avec des ambitions… 


Dimanche à ParisLongchamp : GHAIYYATH surclasse ses adversaires 

Le premier groupe de l’après-midi dimanche, sur l’hippodrome de ParisLongchamp, c’était le Prix la Force (Gr III), une épreuve qui peut servir de tremplin pour le Prix du Jockey-Club (Gr I). Auréolé de 2 victoires consécutives, SHAMAN s’élançait avec la confiance de Carlos Laffon-Parias, le fils de Shamardal concrétisait en piste l’optimisme de son habile entraîneur en dictant sa loi assez sûrement, malgré le faible écart à l’arrivée, aux dépens de ROCKEMPEROR. S’il continue à progresser, SHAMAN devrait, dixit son entourage, honorer son engagement dans le Prix du Jockey-Club (Gr I). 

Dans le Prix Vanteaux (Gr III), on a visiblement eu la chance de voir 2 très bonnes pouliches se disputer la victoire, à l’arrivée, il y avait elles et les autres, la 3e, LADY TE, terminait à quasiment 5 longueurs ! Bien qu'assez tendue en début de parcours, PLATANE réussissait à revenir prendre le meilleur dans les derniers mètres à ETOILE, une pensionnaire de Jean-Claude Rouget estimée qui abordait cet engagement sans avoir connu la défaite. PLATANE, que Maxime Guyon apprécie tout particulièrement, sera à n'en pas douter au départ le 16 juin prochain dans le Prix de Diane (Gr I). 

Dans le dernier Groupe de la réunion, le Prix d'Harcourt (Gr II), on a peut-être assisté au sacre d’un cheval capable de s’illustrer dans le prochain Prix de l’Arc de Triomphe (Gr I). Sujet tenu en très haute estime par Charlie Appleby, GHAIYYATH a remporté son 2e succès à ParisLongchamp, pour autant de tentatives. Le fils de Dubawi et Nightime s’est imposé à la manière des forts, de bout en bout, sans la moindre émotion. Il ne dominait que d’un peu plus de 1 longueur SOLEIL MARIN, mais son jockey William Buick avait cessé de le monter bien avant le passage du poteau. Ce représentant de la casaque Godolphin pourrait courir outre-Manche, avant de revenir en France. 


Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |