Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Dimanche à Lonchamp : SLALOM surclasse l’opposition !

14/04/2019

SLALOM passait un test ce dimanche qu’il a réussi avec maestria en dominant d’une classe SYRTIS. SURREY THUNDER se classe bon 3e devant JOE FRANÇAIS et SOFT LIGHT.


Prix de la Grotte : CASTLE LADY conserve son invincibilité

Lauréate l’année dernière de ce Groupe III avec Musis Amica, la casaque Godolphin a conservé son titre ce dimanche avec CASTLE LADY, une fille de Shamardal et Windsor County qui avait laissé une superbe impression lors de ses débuts victorieux sur la PSF de Chantilly, mais qui avait le désavantage de débuter sur le gazon. Rapidement en bonne place, et reprise par Maxime Guyon, CASTLE LADY se retrouvait en quatrième position en deuxième épaisseur à l’amorce du tournant, position qu’elle conservait jusqu’à l’entrée de la ligne droite, moment où son jockey se décidait à la décaler en dehors. La pensionnaire de l’écurie Pantall ne semblait pas aller mieux que les 2 pouliches à son intérieur, jusqu’au moment où elle a changé de jambe pour dominer très sûrement l’animatrice IMPERIAL CHARM. Avec ce succès, CASTLE LADY a permis à Henri-Alex Pantall d’inscrire pour la 4e fois son nom au palmarès de ce Prix de la Grotte (Gr III). 


Le ''Film'' du Prix de la Grotte 

Rapidement en pole position, la britannique IMPERIAL CHARM ne s’est avouée vaincue dans les 150 derniers mètres, tout en conservant sûrement la 2e place. EPISTROPHY a rapidement occupé la seconde place en dehors d’IMPERIAL CHARM, ce qui ne l’a pas empêché de conserver courageusement le 2e accessit. Placée en retrait durant le parcours, CALA TARIDA a fini convenablement, donnant un instant l’impression de pouvoir monter sur le podium. ROCQUES a laissé quelques regrets en terminant au 5e rang, tout près des pouliches classées, après avoir pourtant tiré durant une partie du parcours. Les prochaines sorties de cette pensionnaire de Fabrice Chappet seront à suivre avec un certain intérêt… 

TIFOSA n’a pas eu le même coup de reins que lors de sa victoire du 17 mars à Saint-Cloud, peut-être à cause de la piste insuffisamment souple. MONTVIETTE a tenté de venir dans la phase finale, après avoir attendu, mais sans grand succès. Elle avait visiblement besoin de cette course de rentrée. Après avoir bénéficié d’un bon parcours dans le sillage des premières, SICILIA n’a malheureusement pas pu passer la vitesse supérieure lorsqu’elle a trouvé l’ouverture. La favorite, LILY'S CANDLE, termine bonne dernière à la suite d’un parcours exécrable en épaisseur nez au vent, une débauche d’énergie payée logiquement pour finir.

 

Les partants du Prix de la Grotte (Gr III) 

1 IMPERIAL CHARM 

2 SICILIA 

3 MONTVIETTE

4 TIFOSA 

5 ROCQUES

6 CASTLE LADY 

7 CALA TARIDA 

8 EPISTROPHY

9 LILY'S CANDLE


Arrivée et rapports du Prix de la Grotte (Gr III)

 

Prix de Noailles : Un ''Fabre'' peut en cacher un autre… 

Comme souvent dans ce Prix de Noailles (Gr III), André Fabre était bien représenté avec SYRTIS et SLALOM, 2 chevaux estimés. Le premier nommé avait croisé le fer avec Line of Duty, un poulain lauréat de Groupe I, quant au second, il avait couru 2 fois en 2018 pour 2 victoires sans grand panache dans des lots assez modestes. La plupart des professionnels s’attendaient à un duel entre les 2 ''Fabre'', un combat qui a bien eu lieu ce dimanche, mais qui n’a pas souri à celui que l’on pensait, SLALOM prenant l’avantage sur son compagnon d’entraînement très facilement à la fin. Placé en dernière position durant le parcours, SLALOM a profité du sillage de SYRTIS dans la ligne droite pour revenir sur les premiers, avant de le ''déposer'' lorsqu’il a enclenché. Fils d’Intello, un étalon d’avenir, SLALOM va tenter de suivre les traces de son père qui s’était imposé dans l’édition 2013 du Prix du Jockey-Club (Gr I). 

 

Le ''Film'' du Prix de Noailles

Placé en avant-dernière position durant le parcours, SYRTIS s’est rapproché en dehors dans la ligne droite pour prendre le meilleur à la distance, avant d’être lui-même dominé nettement par ''l’avion'' SLALOM. Bien placé durant le parcours, SURREY THUNDER a commencé à se rapprocher à l’entrée de la ligne droite, mais n’a rien pu contre les 2 protégés de l’écurie Fabre, tout en conservant nettement la 3e place. JOE FRANÇAIS a été pris de vitesse à mi-ligne droite, mais s’est bien ressaisi pour finir pour priver son compagnon d’entraînement de la 4e place. 

Patient durant le parcours, SOFT LIGHT a fait illusion pour un meilleur classement dans la ligne droite, avant de plafonner un peu pour finir, tout en se montrant courageux. LIFE'S A BREEZE semblait surclassé, malgré cela il est crédité d’un effort final tout à fait honorable, courant beaucoup mieux qu’on aurait pu le penser. THYME WHITE a tenté son va-tout à l’entrée de la ligne droite, sans faire longtemps illusion, terminant son parcours péniblement. Le dernier protagoniste de ce Groupe III, LONE PEAK, a littéralement sombré lorsque les choses sérieuses ont commencé, il n’a visiblement pas la qualité pour figurer au niveau Groupe. 


Les partants du Prix de Noailles (Gr III)

1 CORANDO – NP

2 THYME WHITE

3 SYRTIS

4 JOE FRANCAIS

5 SOFT LIGHT

6 LONE PEAK

7 SURREY THUNDER

8 LIFE'S A BREEZE 

9 SLALOM


Arrivée et rapports du Prix de Noailles (Gr III)

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |