Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Samedi à Enghien : Malgré l’absence de BOLD EAGLE, le spectacle a bien eu lieu…

22/04/2019

REYJA DU PONT remporte le Prix Gaston de Wazières (Gr II) avec autorité aux dépens de FANINA DES RACQUES. La représentante de la casaque Rayon pourrait profiter de l’éventuelle absence de FACE TIME BOURBON pour briller dans le Critérium des 4 ans. 


 

Prix Gaston de Wazières : FREYJA DU PONT s’impose sans forcer

La dernière préparatoire réservée aux femelles en vue du Critérium des 4 ans, se déroulant le 5 mai à Vincennes, a eu lieu ce samedi sur l’hippodrome d’Enghien, une belle épreuve où tout le monde s’attendait à une confirmation de la pensionnaire de Jean-Michel Bazire FREYJA DU PONT, cette dernière n’a pas failli, elle s’est imposée sans avoir à forcer son talent. Après avoir patienté en début de parcours, JMB a demandé un effort à sa protégée au passage devant les tribunes pour venir prendre la tête. Ensuite, FREYJA DU PONT a contrôlé l’épreuve sur un faux rythme, avant de redonner un nouveau coup d’accélérateur dans le tournant final sous la pression de FAME AND FORTUNE, puis de contrôler facilement la très belle fin de course de FANINA DES RACQUES. Sauf contretemps, FREYJA DU PONT devrait être au départ du Critérium pour donner la réplique à FACE TIME BOURBON, si ce dernier participe à ce Groupe I sacrant le meilleur 4 ans de l’Hexagone.

 

Le ''Film'' du Prix Gaston de Wazières

Bien placée durant le parcours, FANINA DES RACQUES a frisé la correctionnelle dans l’ultime virage, avant de tracer une ligne droite sensationnelle. Venue prendre la tête avant la fin du premier tour de piste, FEND LA BISE s’est laissée couvrir par FREYJA DU PONT qu’elle n’a pas pu accrocher dans la ligne droite, tout en se montrant courageuse. FERRETERIA a bien fini après avoir attendu en retrait. FLORE DE JANEIRO a profité de nombreuses disqualifications pour s’octroyer la 5e place. FRENCH DARLING a confirmé qu’elle était surclassée, cette fille de Love You n’a jamais été menaçante. FIDJI GEPE est dans le même cas que la concurrente précitée. 

En 2e épaisseur, nez au vent, durant le parcours, FAME AND FORTUNE a lancé la course dans l’ultime virage, mais n’a pas pu mettre en doute la supériorité de FREYJA DU PONT, avant de se montrer fautive dans les derniers mètres de course, alors qu’elle tentait de conserver le 1er accessit. FAIRY WHITE semblait dominée pour les premières places, lorsqu’elle s’est montrée indélicate à l’entrée de la ligne droite. FLECHE BOURBON a commis l’irréparable dans le 2e virage, alors qu’elle était bien placée. FIORELLA DE TED a rapidement compromis ses chances. FOLELLI s’est montrée fautive dans l’ultime virage, alors qu’elle était en bonne place. Pour terminer, FLY WITH US qui n’était pas dans des allures académiques au moment de sa faute.

Arrivée et rapports du Prix Gaston de Wazières (Gr II)

 

Prix de l’Atlantique (Gr I) : LOOKING SUPERB surclasse ses adversaires

Le champion BOLD EAGLE ayant décliné la lutte à la suite d’une prise de sang douteuse (le champion de Pierre Pilarski sera normalement revu au mois de mai dans le Prix des Ducs de Normandie (Gr II)), le Prix de l’Atlantique (Gr I) 2019 devenait tout d’un coup plus ouvert. LOOKING SUPERB n’avait, pour l’instant, pas totalement confirmé sa 2e place dans le Grand Prix d’Amérique (Gr I), mais après sa démonstration dans ce Groupe I, le protégé de Jean-Michel Bazire a démontré que c’était bien l’un des meilleurs trotteurs européens. Placé parmi les derniers au début, le fils d’Orlando Vici profitait du sillage de TONY GIO pour se rapprocher, avant de le contourner dans le tournant final, et prendre, un instant, le dos de TRADERS, avant de se décaler dans la ligne droite pour dominer très facilement l’animateur DIJON, s’imposant en champion. Ce sujet d’origine danoise n’a visiblement pas fini de faire parler de lui en Europe.

 

Le ''Film'' du Prix l’Atlantique 

Dans le sillage de l’animateur DIJON durant l’épreuve, UZA JOSSELYN s’est montrée accrocheuse pour venir s’emparer de la 2e place. Après avoir longé le rail, TESSY D'ETE s’est donnée à fond dans la ligne droite pour monter sur le podium. BILLIE DE MONTFORT a pu bénéficier d’un boulevard dans la phase finale le long de la corde pour venir accrocher le 3e accessit. VALKO JENILAT a couru sans ambition, mais sa fin de course est rassurante pour l’avenir. DIJON a dû contrer l’attaque de TRADERS dans la ligne d’en face, ce qui lui a visiblement coûté un bien meilleur classement. 

CASH GAMBLE à fait illusion pour une place, avant de demander à souffler. TRADERS a tenté en vain de prendre l’avantage dur DIJON, avant de demander logiquement à souffler dans la face finale. CARAT WILLIAMS s’est contenté de suivre sans jamais faire illusion. TONY GIO s’est retrouvé en épaisseur nez au vent avant de plafonner dans la ligne droite. TITTY JEPSON a malheureusement échappé à la vigilance d’Alexandre Abrivard. 

Arrivée et rapports du Prix de l’Atlantique (Gr I)



Prix Gaston Brunet : FACE TIME BOURBON de plus en plus fort 

On a failli assister à un coup de théâtre au départ de la dernière préparatoire au Critérium des 4 ans pour les mâles, FACE TIME BOURBON se montrant fautif au moment de la volte, une bévue qui faisait perdre plus de 30 m au protégé de Sébastien Guarato sur les premiers. Björn Goop, qui ne connaît pas la pression, ne s’est pas affolé, il a demandé un premier effort à son partenaire pour recoller rapidement au peloton. Ensuite, FACE TIME BOURBON a pu bénéficier du sillage de FAKIR DU LORAULT qui l’a ramené sur un plateau jusqu’à mi-tournant final, moment où le professionnel suédois demandait à son partenaire de passer la surmultipliée, malgré un effort en 3e épaisseur pour contourner FAKIR DU LORAULT, FACE TIME BOURBON réussissait à prendre l’avantage sur le leader FALCAO DE LAURMA dans les derniers mètres après lutte. Le fils de Rady Cash sera en piste en Italie dans le Gran Premio Europa (Gr I) et peut-être dans le Critérium des 4 ans (Gr I), s’il s’impose facilement sur l’hippodrome de Modène. 

 

Le ''Film'' du Prix Gaston Brunet

FALCAO DE LAURMA a pris la tête dans la ligne d’en face, avant de contrôler l'épreuve, mais n’a rien pu faire dans les derniers mètres contre FACE TIME BOURBON, malgré une belle défense. Après avoir bénéficié d’un parcours de rêve le long de la corde, FRIC DU CHENE s’est magnifiquement allongé dans la ligne droite. Bien placé durant le parcours, FELICIANO a fait illusion pour une place sur le podium à mi-ligne droite. Attentiste durant le parcours, FOXTROT SEA a bien conclu. Il a confirmé que Cédric Mégissier ne s’était pas trompé en l'engageant dans ce Groupe II. FUN QUICK a couru en dedans et aurait certainement terminé 5e, s’il n’avait pas changé de jambe dans les 200 derniers mètres. 

FOLLOW YOU n’a pas véritablement pu passer la vitesse supérieure dans la ligne droite, mais Mathieu Abrivard n’a été méchant avec lui… FILE GIN n’a jamais véritablement été en course. FABRIZ DU GITE s’est contenté de suivre en retrait. Il n’a fait que confirmer ce que pensait son entourage, c’est qu’il avait encore besoin de courir. FABULOUS JET s’est rapidement montré fautif. FALCO D'HERIPRE a commis à l’irréparable dans le tournant final, alors qu’il était avant-dernier. FAKIR DU LORAULT a malheureusement dû effectuer son parcours en 2e épaisseur, nez au vent, malgré cela, il tentait de conserver un accessit au moment de sa faute dans la ligne droite.

Arrivée et rapports du Prix Gaston Brunet (Gr II)

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |