Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !! pixel count
Actualités hippiques

Dimanche à ParisLongchamp : Tous les yeux seront tournés vers SIYARAFINA

24/05/2019

SIYARAFINA gagnait ''arrêtée'' le Prix du Louvre devant une certaine Commes. Noor Sahara complétait la bonne combinaison du trio, devant Firebird Song et Hold True. 


Prix Saint-Alary : SIYARAFINA remet son invincibilité en jeu 

Le Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary (Gr I) est la dernière grande course préparatoire au Prix de Diane (Gr I) ayant lieu cette année le 10 juin, dans le magnifique cadre de l’hippodrome de Chantilly, un Groupe I toujours très convoité par les plus illustres casaques. L’hégémonie des pouliches françaises qui a duré 29 ans de 1987 à 2016 avait été brisée avec la manière par Sobetsu en 2017. Dans l’ultime édition de ce Groupe I, une autre pouliche venue d’outre-Manche s’est mise à l’honneur c’est la sculpturale Laurens, une fille de Siyouni qui quelques semaines plus tard confirmait que c’était une championne en remportant le Prix de Diane (Gr I) 2018. 

Dans cette édition, elles seront plus nombreuses que l’année dernière, elles seront 11 à sortir des stalles, dont certaines pouliches douées ayant déjà un engagement dans le prochain Prix de l’Arc de Triomphe (Gr I). C’est le cas de SIYARAFINA, une représentante de la casaque Aga Khan qui sera en piste pour tenter de rester invaincue. Tardive, SIYARAFINA n’a débuté sa carrière qu'au mois d’avril, sur l’hippodrome de Saint-Cloud, dans une course à conditions qu’elle avait survolée… Elle a une nouvelle fois pulvérisé l’adversité en dernier lieu, sur les 1600 m de la grande piste de ParisLongchamp, elle devançait pourtant Commes, une concurrente qui a depuis terminé 2e de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr I) de Castle Lady. SIYARAFINA aurait dû participer à la Poule d’Essai des Pouliches (Gr I), malheureusement elle n’avait pas convaincu Alain de Royer Dupré à l’entraînement. Déclarée cette fois partante, cette fille de Pivotal devrait fournir sa meilleure valeur en remportant son premier Groupe, et certainement pas le dernier…


FOUNT, PHOCEENE et PLATANE sont plus que des faire-valoir   

FOUNT a un peu suivi le même profil de carrière que SIYARAFINA, elle a débuté tardivement en remportant ses 2 premières sorties. Lors de ses premiers pas, elle ne laissait pas une impression folle, par contre, en dernier lieu, à Saint-Cloud, elle dictait sa loi de 2 bonnes longueurs en montrant en plus qu’elle possédait encore de la marge… Cette fille du crack étalon Frankel a certainement encore progressé. Avant d’honorer sa participation au mois de juin dans le Prix de Diane (Gr I), FOUNT devrait faire briller la casaque de Khalid Abdullah en disputant au moins les accessits. 

Après des débuts ''raté'', PHOCEENE n’a cessé de combler son entourage. La fille d'Olympic Glory avait ensuite perdu ses adversaires en route sur le gazon de Marseille-Borély, avant de remporter le Prix Rose de Mai (L) à Saint-Cloud dans un très bon style. En dernier lieu, dans le Prix Pénélope (Gr III), elle semblait s’envoler vers un nouveau succès à mi-ligne droite, mais c’était sans compter sur le bon effort final de Cartiem, une protégée de Jean-Claude Rouget qui restait sur 2 victoires. Supplémentée pour pouvoir participer à cette belle course, PHOCEENE va fournir une belle prestation. Notez qu’elle aussi est engagée dans le prochain Prix de l’Arc de Triomphe (Gr I)…

PLATANE n’était pas considérée comme une pouliche de Groupe I par son entourage, elle ne s’était d’ailleurs classée que 3e en débutant à Deauville dans un petit maiden, mais PLATANE s’est bonifiée durant l’hiver. Cette fille de Le Havre a débuté sa saison 2019 par un succès plaisant sur le sable de Chantilly, avant de répéter en s’adjugeant le Prix Vanteaux (Gr III), l’une des épreuves menant à ce Groupe I, devant Etoile qu’elle dominait plus facilement qu’il n’y paraît. Barrée, à première vue, par SIYARAFINA et FOUNT, PLATANE tentera de profiter de la défaillance de ses adversaires pour remporter un nouveau succès.


Un mot sur les autres protagonistes du Prix Saint-Alary

IMPERIAL CHARM a montré ses limites dans la Poule d'Essai des Pouliches (Gr I) en demandant à souffler dans la phase finale. Sur 2000 m, la protégée de Simon Crisford pourrait trouver la distance un peu longue. Lauréate de ses 2 premières sorties en compétition, MONTVIETTE avait ensuite été dominée assez sûrement par CALA TARIDA dans le Prix des Réservoirs (Gr III). Si elle a progressé sur sa course de rentrée décevante dans le Prix de la Grotte (Gr III), une surprise de sa part n’est pas à exclure. Autre représentante de la casaque Augustin-Normand, OLENDON vient de s’imposer au niveau Listed sur les 1800 mètres de la moyenne piste assez sûrement. Elle peut surprendre agréablement en confirmant ses bonnes dispositions. 

IDIOSA a dicté sa loi lors de ses deux premières tentatives en compétition, mais à un niveau bien inférieur. Il faudra donc que cette représentante de l’habile Larissa Kneip se transcende pour pouvoir se distinguer face à une telle opposition. CALA TARIDA avait conclu sa saison 2018 par un succès dans le Prix des Réservoirs (Gr III) devant MONTVIETTE. Elle avait visiblement besoin de courir pour sa reprise de contact dans le Prix de la Grotte (Gr III). En ayant recouvré son meilleur niveau, elle peut se placer. MERIMBULA avait gagné assez sûrement en débutant dans une petite épreuve. Elle n’a pas totalement convaincu pour sa réapparition, il est donc délicat d’en faire une priorité, malgré la qualité de son entraînement. MORNING DEW n’a encore jamais passé le poteau en tête et vient d’être surclassée par OLENDON, difficile dans ces conditions d’en faire une priorité.

 

Partantes du Prix Saint-Alary (Gr I) 

1 FOUNT

2 SIYARAFINA

3 IMPERIAL CHARM 

4 MONTVIETTE

5 OLENDON

6 IDIOSA 

7 CALA TARIDA 

8 PHOCEENE

9 MERIMBULA 

10 MORNING DEW

11 PLATANE 


Partantes et pronostic du Prix Saint-Alary (Gr I)

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |