Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Dimanche à Chantilly : SOTTSASS était dans un bon jour…

02/06/2019

Moins tendu que d’habitude, SOTTSASS nous a montré toute l’étendue de sa classe en remportant nettement le Prix du Jockey-Club (Gr I) aux dépens du grandissime favori PERSIAN KING. MOTAMARRIS conserve la 3e place aux dépens de CAPE OF GOOD HOPE et ROMAN CANDLE.


          Dimanche, nous avons pu assister à un très beau moment de sport sur l’hippodrome de Chantilly, outre le brillant succès de SOTTSASS dans le Prix du Jockey-Club (Gr I), l’épreuve sur laquelle nous reviendrons plus tard, notons aussi la courte victoire de Obligate dans le Prix de Sandringham (Gr II), une performance qui permet à cette représentante de Pascal Bary de conserver son invincibilité. Inns of Court, dans le Prix du Gros-Chêne (Gr II), a lui aussi fait honneur à son statut de favori en dominant nettement Sestilio Jet. Dans le Grand Prix de Chantilly (Gr II), Aspetar devançait assez sûrement Ziyad et Silverwave, 2 des favoris. Dans le dernier Groupe de l’après-midi, le Prix de Royaumont (Gr III), Pelligrina a prouvé qu'elle était une excellente compétitrice en restant invaincue en surclassant l’opposition. Cette pouliche entraînée par André Fabre n’a visiblement pas fini de faire parler d'elle… Turfoo revient pour vous sur l’arrivée du Prix du Jockey-Club (Gr I). 



Prix du Jockey-Club : SOTTSASS fait étalage de sa classe 

Sujet déjà très estimé avant même ses premiers pas en compétition, SOTTSASS avait un peu déçu en débutant l’été dernier sur l’hippodrome de Deauville en ne terminant que 4e. Il avait ensuite ouvert son palmarès dans un bon style à Clairefontaine aux dépens d’un certain Flop Shot, un Fabre lauréat d’un Groupe III. Très attendu pour son retour à la compétition, le 7 avril, dans le Prix la Force (Gr III), SOTTSASS s’était montré très nerveux avant le départ, une débauche d’énergie qu’il avait payée logiquement en course. Ce fils de Siyouni avait complètement rassuré son entourage dans le Prix de Suresnes (L), une épreuve disputée sur les 2000 mètres du parcours emprunté dans ce Prix du Jockey-Club (Gr I), en s’imposant de plus de 6 longueurs aux dépens de Battle Of Toro, un cheval qui a depuis gagné sa course. 

On savait donc qu’en se montrant détendu, ce sujet toujours assez spécial avant les courses, pouvait avoir son mot à dire pour la victoire, c’est ce qu’il a démontré en piste en rempotant ce Prix du Jockey Club (Gr I) avec la manière, tout en améliorant le record de l’épreuve de plus de 2 secondes !  Bien qu’un peu nerveux au rond de présentation, le ''flegme'' du jockey italien Cristian Demuro, qui lui était associé pour la première fois en compétition, a porté ses fruits, SOTTSASS était plus zen qu'à l'accoutumée avant de rentrer dans les salles. Monté parmi les derniers en début de parcours, SOTTSASS a commencé à se rapprocher dans le tournant final en en dedans. A l’entrée de la ligne droite, Cristian Demuro réussissait à placer son partenaire dans le sillage de PERSIAN KING, le cheval à battre. 

Lancé au poteau des 400 mètres en dehors, le fils de Siyouni prenait assez facilement l’ascendant sur PERSIAN KING aux 150 m, avant de filer vers un net succès. Ce majestueux poulain a permis à son mentor Jean-Claude Rouget d’inscrire son nom aux palmarès de ce Derby des 3 ans pour la 4e fois en 10 ans, un beau score. 


Le ''Film'' de la course 

Contraint aux extérieurs durant le parcours, nez au vent à cause de son mauvais numéro dans les stalles, PERSIAN KING réussissait pourtant à prendre assez sûrement le meilleur sur MOTAMARRIS à 300 mètres du disque final, mais ne pouvait rien contre SOTTSASS qui l’avait suivi dans son effort et qui, contrairement à lui, avait bénéficié d’un parcours de rêve. Rapidement bien placé, MOTAMARRIS s’emparait du commandement à l’entrée de la ligne droite, avant de voir passer à son extérieur PERSIAN KING et SOTTSASS. Le protégé de Freddy Head conservait courageusement le 2e accessit. Parmi les derniers au début, CAPE OF GOOD HOPE a profité du sillage de SOTTSASS pour se rapprocher à l’entrée de la ligne droite, avant de fournir un honorable effort final. 

Rapidement pointé parmi les derniers le long de la corde, ROMAN CANDLE a entamé son effort dans le tournant, puis a tenu en respect ROCKEMPEROR dans les 200 derniers mètres. Sur 2400 mètres, ce fils de Le Havre sera redoutable. Dans le sillage des premiers durant l’épreuve, ROCKEMPEROR s’est montré courageux tout au long de la ligne droite. Monté en retrait, MOHAWK a tiré profit du train sélectif pour fournir une fin de course intéressante. SURFMAN a semblé pouvoir se mêler à lutte pour les places à l’entrée de la ligne droite, avant de rester dans son action. Contraint d’effectuer les boulevards durant la majeure partie de la course, KICK ON est logiquement rentré dans le rang dans la phase finale. RAISE YOU a tenté de gagner des places à la sortie du tournant, mais sans pouvoir rivaliser avec les premiers. 

Après avoir bénéficié d’un bon parcours dans le sillage des leaders, JOE FRANÇAIS a été incapable de soutenir la comparaison. SLALOM a perdu quelques longueurs en sortant des boîtes, ce qui à ce niveau ne pardonne pas. Il a logiquement payé l’effort consenti pour recoller au peloton en fin de parcours. ZARKALLANI a toujours été pointé parmi les derniers et n’a jamais donné le moindre espoir à ses nombreux preneurs. Ce fils de la championne Zarkava n’avait peut-être pas récupéré de sa dernière sortie où il est moins bon que l’estime son entourage. Leader avec MOTAMARRIS, BLENHEIM PALACE a rapidement rendu les armes lorsque les choses sérieuses ont commencé. STARMANIAC a tenté un bref effort en entrant dans la ligne droite, avant de finir son parcours péniblement. STARMANIAC ne semble pas avoir la carrure d’un Groupe I. RR


Arrivée et rapports du Prix du Jockey-Club 

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |