Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

10 galopeurs à suivre dans les semaines à venir

03/07/2019

Déclassés, gênés, malheureux, bons finisseurs, préparés en vue d'engagements futurs... Les 10 galopeurs ci-dessous ont été repérés dans les jumelles de Turfoo et devraient assurément se distinguer dans les prochaines semaines. A vos tablettes !

 

Les protégés de David Smaga ont retrouvé la grande forme, c’est aussi le cas de EL MANIFICO qui après sa victoire dans un Quinté+, au mois de mai dernier à ParisLongchamp, vient de démontrer qu’il restait compétitif dans ce genre de tournoi en s’adjugeant une troisième place dans un gros handicap, à Chantilly, à l’issue d’une belle fin de course. Ayant peu couru cette année, ce fils de High Chaparral devrait encore se mettre en évidence. Nous vous avions conseillé de suivre BAGEL à plusieurs reprises l’année dernière, il nous avait donné raison en remportant deux événements, dont un brillamment durant le meeting de Deauville. Certainement préparé avec soin pour l'été par son habile entraîneur, BAGEL sera à suivre en confiance dans les gros handicaps disputés sur 1600 à 2000 mètres.

DER GRAUE est un sujet toujours très performant durant l’été, il faut se souvenir qu’en 2017 il s’était imposé dans un Quinté+ disputé sur la ligne droite de Deauville et que l’année dernière, toujours sur la côte Normande, il avait fait l’arrivée d’un autre événement avec une valeur de handicap plus relevée que celle qu’il possède en ce moment. Avec deux courses dans les jambes, ce représentant de l’habile Blaise Mohamed ne devrait plus tarder à refaire parler de lui sur un parcours rectiligne. ART COLLECTION fait preuve d’une louable régularité qui mériterait un jour ou l’autre d’être récompensée par un succès dans un Quinté+. Lors de sa dernière sortie, dans un événement disputé à Dieppe, il aurait sans doute terminé dans la bonne combinaison s’il n’avait pas été malheureux au moment où la course s’est décantée. Si son mentor le présente cet été à Deauville, il ne faudra pas en faire un interdit.

Déjà lauréat de deux événements, PALMERINO semble pouvoir en épingler un troisième à son palmarès cette année si l’on se réfère à sa sortie du 14 avril, sur les 3100 m de l’hippodrome de ParisLongchamp, où il se classait deuxième de Karlstad. Sa dernière sortie est à prendre avec des pincettes, d’autant que son entourage avait émis quelques réserves. Normalement, PALMERINO devrait être présent cet été dans un gros handicap sur la côte Normande avec des ambitions. À suivre… Plaisant gagnant du Quinté+ du 14 avril devant Palmerino, KARLSTAD a depuis confirmé qu’il restait compétitif en s’octroyant des places, notamment une quatrième en dernier lieu à Compiègne acquise à l’issue d’un effort final remarqué. S’il reste dans cet état de forme, il devrait se mettre à l’honneur pendant l’été.

Régulier depuis ses débuts en compétition, ARISE a effectué des premiers pas convaincants dans les événements en terminant au troisième rang, sur la ligne droite de Maisons-Laffitte, du Prix Albine (Q+), à l’issue d’un excellent effort final. Disposant encore d’une énorme marge de progression, cet élève de Mikel Delzangles devrait se distinguer avant la fin des beaux jours dans un gros handicap. C’est un sujet à suivre jusqu’à la victoire. Durant l’hiver, SCHHILI s’était mise à l’honneur en s’imposant sur le sable de Chantilly dans un maiden correctement composé. Ses deux premières sorties dans les Quintés+ ne sont pas à prendre au pied de la lettre, elle a des excuses et notamment la dernière fois où elle n’a pas eu toutes ses aises. Meilleure sur PSF, elle sera à reprendre en confiance sur cette surface.

La première tentative d’AZTEC WARRIOR, dans un gros handicap qui aurait pu servir de support à un Quinté+, s’était terminée par une excellente troisième place devant Amhurst. Son entourage pensait le voir confirmer le 30 juin à Saint-Cloud, malheureusement son mauvais numéro dans les stalles ne lui avait pas permis de bénéficier d’un bon déroulement de course. Perfectible, ce sujet qui dépend d’un entraînement habile ne tardera pas à se réhabiliter. Sous la férule de Pia Brandt, BREATH OF FIRE avait échoué à trois reprises dans les Quintés+. Passé désormais sous la responsabilité de la famille Lerner, il s’est rapidement adapté à son nouvel environnement puisque sa première tentative pour le compte de sa nouvelle casaque s’est conclue par une troisième place dans l’événement du 30 juin, au prix d'un bon coup de reins. Si son nouveau mentor arrive à le faire encore progresser, il va nous faire plaisir...

 

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |