Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !! pixel count
Actualités hippiques

Dimanche à Deauville – Match franco-britannique dans le Prix Jean Prat ?

05/07/2019

Invaincu à l’âge de 2 ans, TOO DARN HOT avait clôturé sa saison 2018 par une victoire à Newmarket dans les Dewhurst Stakes (Gr I) devant Advertise, un récent lauréat de Groupe I à Ascot, et Anthony Van Dyck, un sujet qui a lui aussi remporté son Groupe I…


         Contrairement à la semaine dernière, un unique Groupe I sera à l'affiche ce dimanche dans l’Hexagone, c’est le premier d’une belle série ayant lieu cet été sur la côte Normande, un Prix Jean Prat (Gr I) que nous décortiquerons par la suite qui lors des neuf dernières éditions a souri à cinq reprises aux chevaux français et quatre fois à des sujets anglais. Ils seront 11 poulains et une pouliche de 3 ans à s’affronter, sur les 1400 mètres du parcours rectiligne de l’hippodrome de Deauville, dont TOO DARN HOT, un représentant de l’incontournable John Gosden qui pourrait permettre aux Anglais de remporter à nouveau ce Groupe I, deux ans après Thunder Snow, le lauréat de la dernière Dubai World Cup (Gr I). Les amoureux du trot auront quant à eux certainement les yeux rivés sur la piste de La Capelle qui va accueillir une étape du TGV, une course de pure vitesse où l’on pourra assister à la quatrième confrontation entre le hongre de grande classe de Jean-Michel Bazire Aubrion du Gers et Bold Eagle, un champion qui va tenter de prendre sa revanche sur son adversaire qui l'avait battu à Caen, une chose qui semble tout à fait plausible selon son entourage. Turfoo analyse pour vous le Prix Jean Prat (Gr I) 2019.


TOO DARN HOT, un favori logique…

Estimé avant même d’avoir débuté en compétition, ce fils de Dubawi avait confirmé en piste son énorme potentiel en remportant ses quatre premières sorties en compétition.  Son plaisant succès dans les Champagne Stakes (Gr II) aux dépens de Phoenix of Spain laissait penser que c’était un poulain de Groupe I, une impression qu’il avait concrétisée dès sa sortie suivante en s’adjugeant très facilement les Darley Dewhurst Stakes (Gr I), une épreuve disputée sur les 1400 mètres de la ligne droite de Newmarket. Invaincu en 2018, TOO DARN HOT a déjà connu la défaite à trois reprises cette saison en autant de tentatives. Lors de sa réapparition, à York, il était seulement second d’une épreuve qui semblait pourtant lui tendre les bras. Il avait peut-être été contrarié par les 2050 mètres.

Dans les 2000 Guinées Irlandaises (Gr I), il avait été nettement dominé par Phoenix of Spain, un élément qui avait bénéficié d’un meilleur déroulement de course que lui grâce à son numéro beaucoup plus avantageux dans les stalles. Au départ en dernier lieu des James's Palace Stakes (Gr I), sur la piste d’Ascot, TOO DARN HOT s’est montré courageux, mais n’a rien pu faire contre son compagnon d’entraînement King of Comedy et Circus Maximus, un élève de Aidan Patrick O'Brien qui, muni pour la première fois d’œillères pleines, nous a montré toute l’étendue de ses moyens. TOO DARN HOT évoluant dimanche sur sa meilleure distance, il pourrait permettre au redoutable tandem de la championne Enable, Dettori-Gosden, de rempoter un nouveau Groupe I cette année en France. 


MUNITIONS et SPACE BLUES sont aussi des candidats aux premières places  

MUNITIONS est un vrai spécialiste des tracés rectilignes, les cinq premières sorties en compétition de ce protégé d’André Fabre avaient eu lieu sur ce genre de tracé. Lauréat de ses deux premières tentatives, il avait ensuite un peu ''déçu'' en ne terminant que second et quatrième au niveau Listed. L’hiver a pleinement profité à ce fils de War Front qui s’est imposé dès son retour à la compétition sur les 1400 m de la ligne droite de Maisons-Laffitte aux dépens de GRAIGNES qu’il dominait seulement au balancier. Sa course dans la Poule d'Essai des Poulains (Gr I) comporte des excuses, c’était sa première sortie sur un tracé avec tournant  et sur une distance aussi longue qui s’est avérée limite. Invaincu sur 1400 mètres, MUNITIONS va certainement redorer son blason en s’adjugeant l’une des trois premières places.

Autre représentant de la casaque Godolphin, SPACE BLUES semble se bonifier à chacune de ses prestations. Gagnant dans un petit lot au mois de mai dernier sur les 1400 mètres de la piste de York, ce rejeton de Dubawi avait doublé la mise en remportant sa Listed devant Urban Icon. Plébiscité pour sa première sortie dans un Groupe sur les 1400 mètres de la ligne droite d’Ascot, SPACE BLUES avait été battu du minimum par Space Traveller, un représentant de l’écurie Fahey possédant un peu plus de métier que lui. James William Doyle effectuant surtout le déplacement sur la côte Normande pour SPACE BLUES, bien qu’il ait aussi dans la réunion Dathanna, ce protégé de l’habile Charlie Appleby sera au départ de sa première course de Groupe I avec des ambitions.


Un mot sur les autres partants du Prix Jean Prat

WATAN vient de terminer tout près d’AZANO à Newmarket ce qui lui confère une petite chance. GRAIGNES est loin d’avoir démérité dans la Poule d'Essai des Poulains (Gr I) et avait fait jeu égal avec MUNITIONS sur les 1400 mètres de la ligne droite de Maisons-Laffitte, deux performances qui plaident en sa faveur. PRETTY BOY avait été nettement dominé par MUNITIONS et GRAIGNES dans le Prix Djebel (Gr III), il est donc difficile de lui accorder un large crédit. Lauréat du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr I) en 2018, ROYAL MARINE cherche désespérément à recouvrer son meilleur niveau cette saison. En fournissant sa meilleure valeur, il pourrait surprendre agréablement. URWALD avait gagné sur la distance au mois d’avril dernier, de plus, il a mieux couru qu’il n’y paraît en dernier lieu dans un Groupe III. Ce pensionnaire d’André Fabre pourrait lui aussi surprendre agréablement. 

FOX CHAMPION vient de terminer non loin de Phoenix of Spain, un poulain qui restait sur une victoire dans un Groupe I devant le favori TOO DARN HOT dans les James's Palace Stakes (Gr I), une performance pouvant lui permettre de s’immiscer à l’arrivée. AZANO s’est montré courageux pour dicter sa loi dans le Prix Paul de Moussac (Gr III). Performant sur 1400 mètres, AZANO peut profiter de sa forme pour conserver un accessit. NAMOS reste sur un succès à Baden-Baden devant The Right Man, un lauréat de Groupe III. Confronté dimanche à une opposition plus coriace, sa tâche s’annonce délicate. L’unique pouliche au départ de ce Groupe I est en très grande forme, PURE ZEN n’a été battue qu’après lutte dans le Prix de Sandringham (Gr II) par l’invaincue Obligate. Sur cette valeur elle pourrait causer une belle surprise...


Les partants du Prix Jean Prat

1 WATAN 

2 GRAIGNES

3 PRETTY BOY 

4 ROYAL MARINE 

5 SPACE BLUES 

6 MUNITIONS 

7 URWALD 

8 FOX CHAMPION 

9 TOO DARN HOT 

10 AZANO 

11 NAMOS 

12 PURE ZEN


Partants et pronostic du Prix Jean Prat

 

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |