Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Dimanche à Longchamp – JAPAN peut vaincre les ''Fabre''

12/07/2019

JAPAN n’a pas eu à puiser dans ses réserves pour épingler à son palmarès les King Edward VII Stakes (Gr II) aux dépens de Bangkok et Eagles By Day. Dimanche, le fils de Galileo sera dimanche un sérieux candidat au titre, il pourrait permettre à Aidan O'Brien de réaliser le doublé.


             La fête nationale ayant lieu ce dimanche, de nombreuses animations seront proposées sur l’hippodrome du bois de Boulogne, notamment, après les huit courses au programme, avec le Duo Ofenbach et DJ Sets, une fin de soirée qui s’annonce électro… En ce 14 juillet deux épreuves très intéressantes sont à l'affiche à Longchamp, le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr I), la course que nous analyserons plus tard, et le Prix Maurice de Nieuil (Gr I), un Groupe II disputé sur 2800 mètres ne réunissant malheureusement que 6 protagonistes. Marmelo, décevant dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr I), sera en piste pour tenter de se réhabiliter selon son entourage, il aura peut-être sur sa route Call The Wind, un protégé de Freddy Head qui ne devrait plus tarder à renouer avec la victoire. En marge des deux Groupes, le Prix Roland de Chambure (L) nous permettra de voir à l’œuvre Commander et Mowaevan, deux poulains qui mettront en jeu leur invincibilité. Dans l’autre Listed de l’après-midi, le Prix de Thiberville (L), les pouliches de l’Hexagone devront redouter Star Terms, une concurrente venue d’outre-Manche ayant l’année dernière fini troisième du Prix Marcel Boussac (Gr I) sur les 1600 mètres de la grande piste de Longchamp. Turfoo analyse pour vous le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr I).


Juddmonte Grand Prix de Paris : Aidan O'Brien vise la gagne avec JAPAN

Le Prix Jockey-Club (Gr I) constitue un tremplin pour le Prix de l’Arc de Triomphe (GI), tout comme le Grand Prix de Paris (Gr I) qui peut être considéré comme la seconde belle course préparant les chevaux de 3 ans au grand rendez-vous du premier dimanche du mois d’octobre. C’est un Groupe I qui par le passé a été remporté par Subotica, Peintre Célèbre, Bago et Rail Link, quatre chevaux qui ont ensuite marqué l’histoire en passant le poteau en tête dans l’Arc de Triomphe (GI). L’année dernière Kew Gardens, un cheval d’Aidan O'Brien, un entraîneur qui connaît une très belle réussite dans cette épreuve qu’il a déjà remportée à trois reprises, n’avait ensuite pu conclure qu’au septième rang du Prix de l’Arc de Triomphe (GI), tout en ayant des excuses...

Cette saison encore, l’entraîneur irlandais est bien armé, il sera représenté par deux de ses élèves dans ce Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr I) WESTERN AUSTRALIA et surtout JAPAN, un fils de Galileo qui semble posséder beaucoup d’atout dans son jeu… Nettement dominé pour sa réapparition à York dans un Groupe II, JAPAN s’est ensuite magnifiquement défendu dans les Epsom Downs (Gr I), course où il n’était devancé que d’assez peu par Madhmoon et Anthony Van Dyck, l’un de ses compagnons d’entraînement qui a ensuite terminé deuxième du Derby Irlandais (Gr I). JAPAN venant de renouer avec la victoire plaisamment dans un Groupe II à Ascot, il tentera de donner raison à son entourage qui l’estime compétitif pour la victoire dimanche.


SLALOM peut se révéler un adversaire redoutable

Lauréat de ses trois premières sorties en compétition, dont une victoire dans le Prix Noailles (Gr II) sur les 2100 mètres du parcours emprunté dimanche, SLALOM était considéré par beaucoup comme capable de remporter le Prix du Jockey Club (Gr I), malheureusement il avait ce jour-là compromis ses chances au moment du départ, ensuite Maxime Guyon ne lui avait pas demandé l’impossible en constatant que son partenaire ne pourrait plus jouer les premiers rôles. C’était aussi la fameuse seconde course, un syndrome dont SLALOM a peut-être été victime. Sa manière de courir laisse penser qu’il devrait apprécier les 2400 mètres. André Fabre ayant déjà épinglé son nom au palmarès de cette épreuve à treize reprises, il ne serait pas étonnant de voir SLALOM s’imposer.


Un mot sur les autres partants du Juddmonte Grand Prix de Paris

Représentant de l’incontournable André Fabre, IN FAVOUR aura pour lui d’être extrêmement régulier, malheureusement cela risque d’être insuffisant pour ce fils de Frankel, même après son succès acquis avec un certain style au mois de juin sur les 2400 m du parcours à main gauche de Maisons-Laffitte. KASAMAN défend les couleurs de l’Aga Khan, ce qui est toujours un gage de qualité. Ce fils de Charm Spirit nous a tout de même un peu déçus en dernier lieu dans le Prix Hocquart (Gr II) en ne terminant que quatrième, à deux longueurs des trois premiers. Il lui faudra avoir progressé énormément pour prétendre jouer les premiers rôles dans ce Groupe I. WESTERN AUSTRALIA s’était classé au troisième rang d’un Groupe I à 2 ans enlevé par Magna Grecia, mais ses dernières sorties ne plaident pas en sa faveur. Il pourrait faire office de leader. 

JALMOUD n’a pas à rougir de sa prestation dans le Prix Eugène Adam (Gr II) où il n’était dominé que par Headman, un poulain qui va à n’en pas douter faire honneur aux couleurs de Khalid Abdullah en remportant un Groupe I dans un avenir proche. JALMOUD retrouvant le tracé qui lui avait permis de s’imposer au mois d’avril dernier devant SOFT LIGHT, il peut surprendre agréablement. ROMAN CANDLE a fini au cinquième rang du Prix du Jockey-Club (Gr I). Selon Mickaël Barzalona, c’est le vrai cheval de 2400 m, c’est ce qu’il tentera de nous prouver ce 14 juillet en luttant pour la victoire. Sachez que Mickaël Barzalona est plutôt optimiste… SOFT LIGHT n’a quasiment jamais déçu Jean-Claude Rouget, mais il a été battu assez sûrement par JALMOUD au mois de mai sur ce parcours, il ne pourra donc envisager qu’un accessit.


Les partants du Juddmonte Grand Prix de Paris

1 IN FAVOUR 

2 KASAMAN

3 JAPAN 

4 WESTERN AUSTRALIA 

5 JALMOUD

6 ROMAN CANDLE 

7 SOFT LIGHT

8 SLALOM


Partants et pronostic du Grand Prix de Paris

 

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir