Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Grand Prix de Paris : JAPAN offre le doublé au tandem Ryan Moore-Aidan O'Brien

15/07/2019

 JAPAN remporte son premier Groupe I avec un certain brio devant SLALOM. Le courageux JALMOUD conserve le deuxième accessit aux dépens de ROMAN CANDLE. 


          Dimanche à Longchamp, enlevant le Grand Prix de Paris (Gr I), course sur laquelle nous reviendrons en détail, trois autres épreuves intéressantes étaient à l’affiche à commencer par le Prix Roland de Chambure (L), une Listed enlevée par Well of Wisdom, un élève de Charlie Appleby qui devrait pouvoir se hisser au niveau Groupe sans trop de problèmes. Dans le Prix Maurice de Nieuil (Gr II), le favori Marmelo est tombé sur un rock nommé Way To Paris, un sujet qu’il aurait certainement dominé s’il n’avait pas été un instant contrarié dans la ligne droite, cela aurait permis à Ryan Moore de repartir de l’hippodrome parisien avec trois victoires pour autant de montes, car Ryan Moore s’est imposé dans le Prix de Thiberville (L) avec Star Terms, une concurrente ayant vraisemblablement retrouvé le niveau qui lui avait permis l’an dernier de terminer au troisième rang de la Critérium des Pouliches (Gr I). Turfoo revient pour vous sur l’arrivée du Juddmonte Grand Prix de Paris.


JAPAN remporte son premier Groupe I 

Aidan O'Brien est souvent redoutable dans cette épreuve qu’il avait déjà remportée à trois reprises avec Scorpion en 2005, Imperial Monarch en 2012 et Kew Gardens l’an dernier. Représenté dans cette édition par WESTERN AUSTRALIA, un élément qui était au départ pour servir de leader, et JAPAN, un fils Galileo, étalon qui n’est autre que le père d’Imperial Monarch et Kew Gardens, l’entraîneur irlandais semblait en bonne position pour conserver son titre, JAPAN ayant montré lors de sa dernière sortie à Ascot sa forme étincelante en survolant un Groupe II. Bien qu’il n’ait pas, cette fois, gagné d’un boulevard, JAPAN a permis au tandem Ryan Moore-Aidan O'Brien de doubler la mise et à son mentor d’inscrire pour la quatrième fois son nom au palmarès du Grand Prix de Paris (Gr I), un Groupe largement dominé par un André Fabre qui sera difficile à détrôner de son piédestal.


Le ''Film'' du Grand Prix de Paris

Après avoir effectué son parcours en deuxième épaisseur, nez au vent, à trois ou quatre longueurs du leader WESTERN AUSTRALIA, JAPAN était ''activé'' par Ryan Moore après le passage des 500 derniers mètres, au poteau des 300 mètres, le fils Galileo prenait sûrement l’ascendant sur WESTERN AUSTRALIA et JALMOUD en dedans. Ensuite, JAPAN contrôlait le retour de SLALOM, sans être poussé dans ses retranchements par Ryan Moore qui ne le sollicitait qu’aux bras. Selon Aidan O'Brien, le prochain gros objectif de son protégé pourrait être l’Arc de Triomphe (Gr I) où les Champion Stakes (Gr I), après un repos bien mérité pour ce sujet talentueux. Comme dans le Prix du Jockey Club (Gr I) SLALOM a raté sa mise en jambe, heureusement, dans un peloton moins fourni, le représentant de la casaque Wertheimer a pu se faufiler le long de la corde, à la sortie du dernier tournant, il n’était plus très loin du lauréat JAPAN

Au poteau des 400 mètres, il était même dans son sillage, mais il n’a pas pu l’accrocher lorsque ce dernier a placé son accélération. SLALOM a ensuite refait du terrain sur le lauréat, mais le talentueux jockey de JAPAN sait où est le poteau…  SLALOM ayant rassuré son entourage, il pourrait lui aussi être au départ du prochain Prix de l’Arc de Triomphe (Gr I). Rapidement dans le sillage de l’animateur de la course WESTERN AUSTRALIA, JALMOUD avait sa mesure aux 400 mètres, malheureusement il ne pouvait rien faire contre JAPAN qu’il a un instant tenté de suivre, avant d’être débordé par SLALOM. Dans le sillage du futur lauréat durant l’épreuve, ROMAN CANDLE a été pris de vitesse au moment où le protégé d’Aidan O'Brien a passé la surmultipliée, puis s’est bien ressaisi pour s’adjuger une nette quatrième place. Dernier à l’entrée de la ligne droite, SOFT LIGHT a commencé à refaire du terrain au poteau des 400 mètres dans une action intéressante.

Non loin des premiers, durant le parcours, IN FAVOUR a fait un instant illusion, avant de finir à son rythme. KASAMAN était pointé parmi les derniers à la sortie du tournant final, un classement qu’il n’a jamais pu bonifier dans la ligne droite. Leader de JAPAN, WESTERN AUSTRALIA a animé l’épreuve jusqu’à 300 mètres du poteau, avant de demander logiquement à souffler.



Les partants du Juddmonte Grand Prix de Paris

1 IN FAVOUR 

2 KASAMAN

3 JAPAN 

4 WESTERN AUSTRALIA 

5 JALMOUD

6 ROMAN CANDLE 

7 SOFT LIGHT

8 SLALOM


Arrivée et rapports du Juddmonte Grand Prix de Paris 

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |