Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Samedi, CLEANGAME vise le doublé dans le ''marathon'' d’Enghien

19/07/2019

Dans l’édition 2018 de ce Prix de Buenos Aires, CLEANGAME s’imposait en roue libre devant Tony Gio, Une Sérénade, As Doré, Akim du Cap Vert et Arlington Dream. 


Après le Grand Prix de Paris (Gr I) de la fin de semaine dernière enlevé par Japan, aucun Groupe I n’est au programme ce dimanche sur l’hippodrome de la côte Normande, c’est une des raisons nous ayant incités à mettre à l’honneur le Prix de Buenos Aires (Gr II) de ce samedi à Enghien, une course marathon disputée sur 4150 mètres où CLEANGAME, le nouveau meilleur hongre de l’Hexagone (après le décès accidentel de son compagnon d’entraînement le crack Aubrion du Gers dans la semaine) tentera de remporter pour la deuxième année consécutive ce Groupe I, mais c’est loin d’être gagné d’avance avec son handicap de 50 mètres. Dimanche, les passionnés de galop se consoleront avec les ''bébés'' sprinters dans le Prix Robert Papin (Gr II), une course disputée sur les 1100 mètres de la ligne droite réservée aux deux ans qui pourrait encore sourire à l’intenable Lanfranco Dettori en selle sur A'ali, un poulain ayant ouvert son palmarès à Ascot dans les Norfolks Stakes aux dépens de Ventura Rebel, un élément estimé. Turfoo analyse pour vous le Prix de Buenos Aires (Gr II) 2019. 

 

Prix de Buenos Aires (Gr II) : CLEANGAME peut rendre 50 mètres 

Le décès dans la semaine d’Aubrion du Gers suite à un choc avec Cyrano du Pont, lui aussi mort, propulse CLEANGAME au sommet de la hiérarchie des hongres, c’est devenu le meilleur de France et de l’écurie du malheureux Jean-Michel Bazire, un homme dépité n’ayant pas voulu s’exprimer après cette mésaventure. L’homme aux vingt sulkys d’or pourra se "consoler" samedi avec CLEANGAME, l’un des hongres de classe portant la casaque de Jean-Michel Rancoule qui s’était distingué dans cette épreuve l’année dernière en surclassant ses adversaires, notamment Tony Gio et Arlington Dream, ce dernier devait lui rendre 25 mètres, alors qu’ils seront dans cette édition 2019 à poteau égal. 

Cette année, le fils Ouragan de Celland n’a été battu qu’à une reprise, c’était dans le Prix Jean Riaud (Q+) par son compagnon d’entraînement et de casaque Blé du Gers, un autre hongre talentueux. Depuis, il a remporté le Prix Kerjacques aux dépens d’un certain Carat Williams et de Blé du Gers. En dernier lieu, CLEANGAME effectuait une petite rentrée à Vichy, ce qui ne l’avait pas empêché de s’imposer sans forcer son talent devant Blé du Gers et Valokaja Hindo, c’était un carton plein pour la famille Bazire puisque les trois premiers étaient des représentants de Jean-Michel Bazire et que le quatrième, Cicero Noa, était drivé par son fils Nicolas Bazire. Sa préparation s’est bien passée selon son entourage, CLEANGAME pourrait donc faire aussi bien que Jeanbat du Vivier, Strabo et Sébrazac, des chevaux qui ont eux aussi réalisé le doublé.

 

EXPRESS JET s’annonce comme un sérieux rival 

Entraîné en début de carrière par Yannick Alain Briand, ce fils de Goetmals Wood a tout de suite montré à son entourage que c’était un cheval sortant de l’ordinaire, c’est certainement la raison qui a fait qu’il s’est retrouvé assez vite dans les boxes de Pierre Vercruysse. Sous sa férule, EXPRESS JET s’est hissé au niveau des meilleurs, l’année dernière il avait conclu au deuxième rang du Prix de Sélection (Gr I) entre Davidson du Pont et Erminig d'Oliverie, et à la troisième place du Critérium des 4 ans (Gr I) d’Enino du Pommereux. Mis au repos après sa victoire du 17 février dans le Prix Ovide Moulinet (Gr II) aux dépens d’Enino du Pommereux, il vient d’effectuer une excellente rentrée à Graignes en terminant quatrième derrière Caprice du Lupin, un ''Marmion'' qui a ce jeudi a remporté le Grand Prix des Sables d'Olonne en devançant un certain Enino du Pommereux. Pour sa seconde tentative pour le compte de ses nouvelles couleurs, EXPRESS JET peut pousser dans ses retranchements CLEANGAME

 

DELFINO, la révélation du Prix de Buenos Aires ?

Mangé dans sa jeunesse, ce fils de Speedy Blue avait réalisé l’une de ses meilleures performances au mois de septembre dernier en se classant au sixième rang du Critérium des 5 ans remporté par Davidson du Pont, en ayant fait illusion pour un meilleur classement à l’entrée de la ligne droite. Son entourage a judicieusement fait l’impasse sur le meeting d’hiver, DELFINO se retrouve donc encore en retard de gains, même après avoir gagné avec un certain style l’étape du Grand National du Trot (Q+) disputée sur l’hippodrome de Reims devant Calaska de Guez. La distance marathon ne devrait pas le perturber selon son mentor, surtout s’il peut bénéficier d’une course cachée. Comme il avait bien couru lors de son unique tentative sur l’hippodrome du plateau de Soisy, DELFINO va tenter de donner raison à son entourage qui l’estime compétitif pour les places. 

 

Un mot sur les autres protagonistes de ce Groupe II

COLORADO BLUE reste sur une troisième place sur les 2875 mètres du parcours emprunté ce dimanche derrière CERENZO TURBO, ce qui lui confère une chance régulière. CERENZO TURBO n’a été battu que par un cheval en net retard de gains en dernier lieu dans le Prix de la Manche (Q+). Franck Nivard lui ayant renouvelé sa confiance, ce fils de Ganymède aura logiquement des supporters. BALADIN HONGROIS vient de trotter 1’12’’9 sur les 2875 mètres du tracé qui nous intéresse, un bon chrono qui laisse supposer qu’il peut causer une surprise. SUPER FEZ est bien engagé, malheureusement, il ne dispose pas d’une énorme marge et n’a peut-être pas la distance dans les jambes. Ce qu’il aura pour lui, c’est d’être entraîné par JMB. AZARO D'EVA reste compliqué, mais Louis Baudouin a une bonne main, il est donc difficile de l’écarter totalement.

Deuxième représentant de Pierrot Vercruysse, COBRA BLEU ne semble pas avoir beaucoup de marge aux 25 mètres, il tentera surtout de profiter de la défaillance de certains favoris pour s’octroyer un accessit. VERTIGE DE CHENU est en forme et pourra compter sur la drive d’un Éric Raffin euphorique en ce moment ayant remporté quatre succès jeudi aux Sables-d’Olonne, des atouts qui pourraient lui permettre d'étonner. ARLINGTON DREAM s’était bien comporté l’année dernière dans cette épreuve, alors qu’il devait rendre 25 mètres au favori CLEANGAME. L'affrontant ici à poteau égal, il devrait terminer beaucoup plus près de lui…

 

Les partants du Prix de Buenos Aires

        1 DELFINO

2 COLORADO BLUE

3 CERENZO TURBO

4 BALADIN HONGROIS

5 SUPER FEZ

6 EXPRESS JET

        7 AZARO D'EVA

8 COBRA BLEU

        9 VERTIGE DE CHENU

10 CLEANGAME

11 ARLINGTON DREAM


Partants et pronostic du Prix de Buenos Aires

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |