Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

10 trotteurs repérés à suivre prochainement

31/07/2019

Déclassés, gênés, malheureux, bons finisseurs, préparés en vue d'engagements futurs... Les 10 trotteurs ci-dessous ont été repérés dans les jumelles de Turfoo et devraient assurément se distinguer dans les prochaines semaines. À vos tablettes !


DIGNE ET DROIT avait été jugé digne par son ancien entourage de participer au Critérium des 5 ans ! Depuis qu’il a changé de casaque, il semble avoir recouvré un très bon niveau comme le montre sa performance du 25 mai, à Enghien, où il n’était battu que de peu par Diadème Atout. Malheureux dans le Quinté+ du 20 juillet, il s’est réhabilité en s’imposant en province dans un lot qui tenait la route. Sage, DIGNE ET DROIT devrait épingler à son palmarès un événement en région ''parisienne'' avant la fin de l’été. Luc Roelens n’était pas très confiant avant la prestation de DESIR CASTELETS dans l’événement du 20 juillet, ce qui n’avait pas empêché son protégé de courir très honorablement. En gros retard de gains, ce sujet qui l’année dernière avait fini second du Prix Doynel de Saint-Quentin (Gr II) devant Django Riff peut être suivi en confiance. 

Cet ancien représentant de la casaque Guedj avait rapidement rejoint l’entraînement d’Anthony Duperche, un homme qui a pris son temps avec lui, une patience ayant porté ses fruits, car cette année FUTUR DU CHENE a déjà remporté trois victoires et reste sur une plaisante deuxième place dans le Quinté+ du 24 juillet, sur l’hippodrome d’Enghien, derrière le très bon Funky Jet. Lorsque son entourage décidera de le courir sans ses quatre fers, ce fils de Milord du Chêne devrait pouvoir dicter sa loi dans un événement à Vincennes. L’ultime prestation de FRESH BIDDER comporte des excuses, le combat auquel il s’est livré avec Fortissimoko pour prendre le commandement, lui a coûté très cher en fin de parcours, il a fini dernier des chevaux classés. Très malheureux lors de sa tentative précédente à Vincennes, il va se racheter avant la fin de l’été.

Lors de sa dernière sortie, dans un événement disputé sur les 2150 m de la piste d’Enghien, BALLINA D'OURVILLE aurait peut-être fini un peu plus près avec un meilleur numéro derrière la voiture. Elle avait prouvé qu’elle était à 100 % au mois de juin dernier, sur les 2100 m de la cendrée de Vincennes, en trottant 1’11’’3. Lorsqu’elle bénéficiera d’un engagement en première ligne, cette protégée de Matthieu Abrivard devrait pouvoir se mettre en évidence dans un petit Quinté+. Pierre Vercruysse avait indiqué avant la performance de son protégé COBRA BLEU dans le Prix de Washington (Gr II) qu’il était surtout en piste pour gagner en condition, c’est ce qu’il a confirmé en terminant dernier. Il aura encore besoin d’une ou deux courses dans les jambes pour revenir au mieux, mais après, il devrait nous faire plaisir dans un gros Quinté+.

DORGOS DE GUEZ est l’une des révélations du dernier meeting d’hiver de Vincennes et il devrait encore faire parler de lui durant l’été sur la cendrée parisienne. Il ne faut évidemment pas tenir compte de sa performance dans le Prix de Washington (Gr II), car il avait encore besoin de reprendre le rythme et était surtout au départ pour éventuellement aider Bel Avis, une chose qu’il a réussi à faire à merveille. Lorsque Jean-Michel Bazire lui enlèvera ses fers, c’est que DORGOS DE GUEZ sera au départ avec des ambitions. La première sortie pour le compte de Mike Lenders de FAMILY QUEEN est excellente, malgré une faute perdante en début de parcours, elle réussissait à revenir s’octroyer la quatrième place à l’issue d’un dernier kilomètre prometteur. Avec quelques petits réglages supplémentaires, elle devrait apporter de vives satisfactions à sa nouvelle casaque.

La performance de COCKTAIL JULINO dans le Prix du Parc des Princes (Q+) est excellente, il réussissait à conserver la quatrième place, alors qu’il avait pourtant été contraint à plusieurs efforts durant le parcours, dont un au début pour se placer à cause de son mauvais numéro derrière l’autostart. Revenu au niveau qui lui avait permis de s’imposer cet hiver dans un Quinté+ à Vincennes devant Tesauro, il faut commencer à le suivre de près. COPERNIC DE PLAY est un sujet saisonnier très à l’aise durant l’été, il faut se souvenir qu’il avait, en 2018, remporté trois événements pendant cette période, dont un sur la cendrée de Vincennes. Après avoir connu une mauvaise série, il est sur la pente ascendante, si l’on se réfère à sa sortie dans le Quinté+ du 31 juillet où il terminait sixième de Calaska de Guez. S’il continue à progresser, COPERNIC DE PLAY devrait refaire parler de lui à un bon niveau.


| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |