Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Samedi à ParisLongchamp : SOUDANIA, l’éclair de classe de la réunion !

22/09/2019

SOUDANIA ne cesse d’impressionner son entourage. Cette petite pouliche au grand cœur n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires dans le Prix du Prince d'Orange (Gr III). SOUDANIA ne devrait pas être présente dans l’Arc de Triomphe (Gr I), mais on pourrait la voir au départ d'un Groupe I dans les mois à venir, d’après son entourage. 


Prix Bertrand de Tarragon : SILVA était au-dessus du lot

TIFOSA déclarée non partante, elles n’étaient plus que 7 à en découdre dans le Prix Bertrand de Tarragon (Gr III), la première belle course disputée samedi après-midi sur l’hippodrome de ParisLongchamp. DUNEFLOWER, la représentante du redoutable tandem Gosden/Dettori, était logiquement favorite. La fille de Dubawi semblait être en mesure de redonner la victoire aux Anglais dans ce Groupe III 4 ans après Persona Grata. Le déroulement de l’épreuve n’a malheureusement pas permis à DUNEFLOWER de mener sa tâche à bien, SILVA, montée au pied levé par Théo Bachelot, s’est imposée de bout en bout, montrant qu’elle avait retrouvé la valeur qui lui avait permis cet hiver de s’imposer de 10 longueurs devant Divine Image, une jument de Groupe. Le style de la victoire de SILVA laisse supposer qu’elle pourrait se mettre en exergue à un niveau supérieur sur le sable où en bon terrain. 

Le ''Film'' du Prix Bertrand de Tarragon

Rapidement en tête, SILVA a imprimé un train régulier, avant de donner une nouvelle impulsion à la course à l’entrée de la ligne droite pour s’adjuger un franc succès. Placée en troisième et quatrième position durant le parcours, DUNEFLOWER a fourni un bon effort final en dehors, malheureusement insuffisant pour remonter SILVA. Venue se placer dans le sillage de SILVA dans la descente, SPIRIT OF NELSON s’est montrée courageuse tout au long de la ligne droite, sans pouvoir résister à DUNEFLOWER dans les derniers mètres. Après avoir suivi le long de la lice, DARIYZA a été extrêmement malheureuse dans la ligne droite, avant de conclure très convenablement, sans que Christophe Soumillon lui demande le maximum. C’est la note, car on peut penser que sans ses malheurs elle aurait lutté pour la deuxième place.

Assez tendue durant l’épreuve, MYTHIC a pourtant fait illusion pour un accessit jusqu'à 250 mètres du disque. Sur 1600 mètres, elle devrait pouvoir épingler une Listed à son palmarès. ALL GRACE à raté sa sortie des stalles, et n’a jamais réellement fait illusion pour un meilleur classement. FOLIE DE LOUISE s’est elle aussi contentée de suivre en retrait, sans donner l’impression de pouvoir rivaliser avec ses adversaires du jour.


Les partants du Prix Bertrand de Tarragon

1 FOLIE DE LOUISE

2 SPIRIT OF NELSON 

3 DARIYZA

4 ALL GRACE

5 SILVA 

6 MYTHIC

7 TIFOSA - NP

8 DUNEFLOWER 

Arrivée et rapports du Prix Bertrand de Tarragon

 

Prix du Prince d'Orange : DUBAI WARRIOR déçoit ses nombreux preneurs 

Les protégés de John Gosden sont souvent très plébiscités par les parieurs à juste titre, DUBAI WARRIOR, un cheval qui était pressenti en début de carrière comme capable de courir un Groupe I, ne dérogeait pas la règle, il s’élançait favori du Prix du Prince d'Orange (Gr III), une course révélant souvent des chevaux de qualité, mais le fils de Dansili n’était pas dans un bon jour, avant même de se rendre au départ, il avait fait quelques petites facéties au rond de présentation. En course, il n’a fait que confirmer la mauvaise impression laissée avant l’épreuve, après avoir longtemps animé les débats, DUBAI WARRIOR est resté sans réaction au moment où la course s'est décantée, il n’a pu voir que passer ses adversaires les uns après les autres, seul DAVE ne lui est pas passé devant. DUBAI WARRIOR n’est peut-être pas aussi doué sur le gazon (surface qu’il découvrait) que sur le sable.


Le ''Film'' du Prix du Prince d'Orange

Dans le sillage du leader DUBAI WARRIOR pendant la course, SOUDANIA est sortie de son dos à l’entrée de la ligne droite, puis s’est détachée pour finir, gagnant en excellente pouliche. Si elle reste à l’entraînement en 2020, cette fille de Sea The Stars devrait se hisser au niveau des Groupes I avec réussite. Montée à l’arrière-garde, QUEEN a bien fini en dehors pour s’emparer de la seconde place à distance de l’intouchable SOUDANIA. Très bien monté par Cristian Demuro, GOYA SENORA a fait illusion pour la deuxième place jusqu’à 200 mètres du but. Placé au cinquième rang durant le parcours en deuxième épaisseur, WINTERFUCHS a semblé apeuré par QUEEN, avant de bien se relancer et finir plaisamment. La première sortie de ce poulain allemand sur notre sol est de bon augure pour l’avenir.

Pointé parmi les derniers, ALWAAB a conclu de manière intéressante, d’autant que Vincent Cheminaud ne lui a pas demandé l’impossible. Sa prochaine sortie sera à suivre avec un certain intérêt… ARGYRON s’est contenté de suivre dernier le long de la lice, puis a fini à son rythme, sans jamais pouvoir rivaliser avec les premiers. DUBAI WARRIOR a animé l’épreuve jusqu’à la distance avant de ''s’arrêter''. En dehors de l’animateur pendant la course, DAVE a logiquement demandé à souffler dans la phase finale.


Les partants du Prix du Prince d'Orange

1 DUBAI WARRIOR 

2 ALWAAB

3 GOYA SENORA

4 WINTERFUCHS 

5 ARGYRON 

6 DAVE

7 QUEEN

8 SOUDANIA 


Arrivée et rapports du Prix du Prince d'Orange

 Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |