Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

GNT de Cherbourg : Les 8 ans créent la surprise…

25/09/2019

Jérémy Van Eeckhaute laisse éclater sa joie au passage du poteau, après son succès avec BARON DU BOURG, en lançant dans les airs sa cravache. C’est la deuxième victoire dans une étape du GNT pour Jérémy Van Eeckhaute et certainement pas la dernière.


Déjà en tête du classement général de ce Grand National du Trot 2019 avant cette dixième étape du GNT qui n’avait plus eu lieu à Cherbourg depuis 2013, BACHAR n’avait trop de soucis à se faire pour son maillot jaune, d’autant que ses deux poursuivants Elis Madrik (deuxième) et Calaska de Guez (troisième) étaient absents. Avant le départ de l’épreuve, certains professionnels se plaignaient de l’état de la piste, pour eux elle n’était pas assez ferme, mais cela n’a pas empêché l’épreuve d’être régulière et de ne compter que deux disqualifications inhérentes surtout à des problèmes de "circulation". La course n’a pas été spécialement sélective, pourtant ce sont les attentistes qui ont eu la part du lion, les trois premiers, des "B", ont pu bénéficier de parcours favorables, notamment le gagnant, BARON DU BOURG qui, drivé au millimètre par Jérémy Van Eeckhaute, a remporté la plus belle victoire de sa carrière toutes disciplines confondues. Turfoo revient pour vous sur l’arrivée de l’étape du GNT disputée à Cherbourg.

 

BARON DU BOURG n’a pas étonné son entourage

Avec BARON DU BOURG, c’est une histoire de famille, il a été élevé par Antoine Roussee, l’oncle de Jérémy Van Eeckhaute, et son père, Joël Van Eeckhaute, possède une partie du cheval. Estimé en début de carrière, le fils de Lilium Madrik s’était hissé à un très bon niveau sous la selle, il faut se souvenir qu’il avait fini au cinquième rang du Prix du Président de la République (Gr I) remporté par un certain Bilibili. Avec l’âge, il est devenu plus maniable et ambivalent, aussi doué au trot attelé qu’au trot monté. Dans son entourage, après sa quatrième place dans le Quinté+ du 19 septembre derrière DIGNE ET DROIT et AS BLUE, on le pensait capable de réaliser une belle performance ce mercredi, BARON DU BOURG a répondu à l’attente de la famille Van Eeckhaute en dictant sa loi avec un réel brio. Ce succès lui permet de se hisser dans le top cinq de tour de France des trotteurs 2019. 

 

Le "Film" du GNT de Cherbourg 

Fautif pendant les canters, BARON DU BOURG a obligé Jérémy Gaston Van Eeckhaute à revoir sa tactique de course, car au départ il aurait dû aller devant. Le choix s’est avéré judicieux, après avoir bénéficié d’un parcours sur mesure le fils de Lilium Madrik s’est imposé très plaisamment. Attentiste, BLACK JACK FROM a pu se faire ramener dans le wagon de la troisième épaisseur, avant de tracer une fin de course remarquée. Sage, ce bon cheval a prouvé qu’il avait la pointure d’une étape du GNT. Ramené sur un plateau par DETROIT CASTELETS, BEAU DE GRIMOULT s’est montré, comme souvent, accrocheur tout au long de la ligne droite pour conserver une troisième place assez nette. 

DIGNE ET DROIT a effectué un relais avec CALOU RENARDIERE après 1000 mètres, et a pu s’extirper de la corde à l’entrée du tournant final, avant de repiquer en dedans pour prendre le sillage de DETROIT CASTELETS qu’il a dominé dans les derniers mètres pour la quatrième place. DETROIT CASTELETS avait refait son handicap initial après 1000 mètres,puis a accompagné le leader BACHAR jusqu’à 700 mètres de l’arrivée, avant de lui prendre facilement le meilleur, mais ce grand cheval n’a pas été en mesure de contrer les attaques dans la ligne droite, tout en se montrant pugnace. Malheureux à l’entrée du tournant final où il a visiblement été gêné, AS BLUE a laissé des regrets en revenant s’adjuger la sixième place au prix d’une excellente fin de course en dehors. 

Après avoir bénéficié d’un parcours sur mesure, COLORADO BLUE n’a pas été capable d’accrocher les premiers, malgré un effort final très correct. BELLE LOUISE MABON a bien fini en retrait, et aurait peut-être terminé dans la bonne combinaison du Quinté+, si elle n’avait pas commis une faute perdante au bout de la ligne d’en face. CASH DU RIB s’est contenté de suivre, avant de terminer convenablement. Sachez que cette sortie avait surtout pour objectif de le faire gagner en condition. DEXTER CHATHO était présent pour préparer le prochain meeting d’hiver, courant beaucoup mieux que l’indique sa place à l’arrivée. C’est un sujet qu’il faudra suivre d’emblée à Vincennes. 

Nez au vent, en troisième épaisseur, durant une partie du parcours, BOLIDE JENILOU a logiquement demandé à souffler dans la phase finale. DEGANAWIDAH n’a été qu’un simple figurant. BACHAR est venu prendre la tête au prix d’un bon effort final, puis a rendu les armes à l’entrée du tournant final. Notez qu’il était en piste pour peaufiner sa forme en prévision de l’étape du 16 octobre à Feurs. CONTREE D'ERABLE a, semble-t-il, été mise hors course au moment de la faute d’AS BLUE, alors qu’elle semblait encore compétitive. Le favori CALOU RENARDIERE s’est lui montré fautif après que BACHAR se soit emparé du commandement à ses dépens et ait ralenti l’allure. CALOU RENARDIERE doit bien évidemment être racheté. 


Les partants de l'étape du GNT à Cherbourg

1 DEGANAWIDAH

2 DEXTER CHATHO

3 CONTREE D'ERABLE

4 AS BLUE

5 BLACK JACK FROM

6 BELLE LOUISE MABON

7 COLORADO BLUE

8 CALOU RENARDIERE

9 DIGNE ET DROIT

10 BARON DU BOURG

11 CASH DU RIB

12 BACHAR

13 DETROIT CASTELETS

14 BEAU DE GRIMOULT

15 BOLIDE JENILOU


Les prochaines étapes du GNT

16 octobre - FEURS 

6 novembre - NANTES

20 novembre - MAUQUENCHY 

1er décembre - VINCENNES


Arrivée et rapports du GNT à Cherbourg

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |