Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Samedi à Vincennes : Les 3 ans se préparent pour le Critérium !

08/11/2019

Philippe Allaire en pleine discussion après la victoire de GOTLAND l’hiver dernier dans le prix Maurice de Ghesst (Gr II) avec Éric Raffin, un scénario auquel on pourrait assister encore ce samedi. 

 


Prix Reine du Corta : Philippe Allaire peut conserver son titre grâce à GIRLS TALK
 
Dans cette édition 2019 du premier Groupe du meeting l’hiver réservé aux pouliches de 3 ans, une épreuve qui sert de tremplin au Critérium ayant lieu mi-décembre sur l’hippodrome du plateau de Gravelle, elles seront 10 à se disputer la victoire sur les 2175 m de la Grande Piste. L’année dernière, Philippe Allaire avait remporté cette épreuve avec Fly With Us, une fille de Ready cash qui avait dicté sa loi 15 jours plus tard dans le Critérium des Pouliches (Gr II), avant de causer de vives déceptions et de changer d’entraînement. Cette saison, c'est GIRLS TALK qui va représenter la famille Allaire, une fille de Brillantissime qui avait terrassé GREEN GRASS dans le Prix Guy Deloison (Gr II) cet été. Elle effectue une petite rentrée, mais son entourage nous a rassuré sur sa forme, elle serait déjà quasiment au top, GIRLS TALK pourrait permettre à Philippe Allaire de remporter pour la troisième fois cette épreuve.

 
Les forces en présence dans le Prix Reine du Corta 
 
GIULETTA JET a été nettement dominée dans le Prix Guy Deloison (Gr II) de GIRLS TALK et aura surtout pour elle d’être associée à Franck Nivard, toujours un gros plus dans ce genre de tournoi. GALAXIE DU GOUTIER était chuchotée pour sa première sortie à ce niveau cet été, des bruits qu’elle avait confirmés en piste en s’octroyant la quatrième place au prix d’un bon coup de reins. Si elle a progressé sur sa course de rentrée, elle peut surprendre. GONDOLE JENILOU effectue sa première sortie dans un Groupe, il est donc difficile d’en faire une priorité, même si elle dépend d’un entourage qu’il faut toujours redouter. GUNILLA D'ATOUT retrouve le tracé qui lui avait permis de passer le poteau en tête dans le Prix Uranie (Gr II) devant GLORIA DU GOUTIER qu’elle surclassait. Si elle a retrouvé ce niveau de forme, cette élève de Sébastien Guarato peut fournir la gagnante. 
 
GAIA OLMENHOF dépend de l’entraînement des frères Martens, mais cela risque de ne pas être suffisant pour jouer les premiers rôles, d'autant qu'elle a pour l’instant montré ses limites dans les Groupes. GALILEA MONEY avait été nettement dominée dans le Prix Uranie (Gr II) disputé sur le tracé emprunté ce samedi. Comme elle semble s’être améliorée, et qu’elle est labellisée JMB, il est délicat d’écarter cette fille de Bold Eagle pour les premières places. GLORIA DU GOUTIER n’est autre que la deuxième du Prix Uranie (Gr II). Pas loin de valoir GUNILLA D'ATOUT, GLORIA DU GOUTIER peut s’immiscer à l’arrivée de ce Groupe II très ouvert. GREENPEACE avait profité de sa précocité pour remporter le Prix Une de Mai (Gr II) à 2 ans devant GIRLS TALK. Depuis elle a beaucoup déçu et a même changé de casaque. Sa tâche semble compliquée.
 
GIRLS TALK s’est beaucoup améliorée à l’âge de 3 ans ce qui lui a permis de remporter le Prix Guy Deloison (Gr II) dans un bon style. Déjà au top pour cet objectif, GIRLS TALK fait partie des concurrentes capables de monter sur la plus haute marche du podium. Le dernier atout de Sébastien Guarato, GREEN GRASS dominait la génération chez les femelles l’hiver dernier, elle avait remporté trois Groupes consécutifs, dont le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr I). Un peu moins tranchante pendant l’été, cette progéniture de Bold Eagle pourrait renaître de ses cendres avec l’arrivée du froid… 

Les partantes du Prix Reine du Corta

1 GIULETTA JET
2 GALAXIE DU GOUTIER
3 GONDOLE JENILOU
4 GUNILLA D'ATOUT
5 GAIA OLMENHOF
6 GALILEA MONEY
7 GLORIA DU GOUTIER
8 GREENPEACE
9 GIRLS TALK
10 GREEN GRASS
 
 

Prix Abel Bassigny : Philippe Allaire détient peut-être aussi les clés…
 
Le Prix Abel Bassigny (Gr II) est le pendant pour les poulains du Prix Reine du Corta (Gr II), une épreuve où ils seront aussi 10 à en découdre sur les 2175 mètres de la Grande Piste. L’année dernière, ce Groupe avait été remporté par le phénomène Face Time Bourbon, un cheval qui devrait être au départ du prochain Grand Prix d’Amérique (Gr I) avec des ambitions. Il sera difficile de succéder à un tel champion, même si GOTLAND, le protégé de Philippe Allaire, encore lui, est un élément doué ayant remporté ses six premières sorties en compétition et faisant figure de timide leader de sa génération chez les mâles. L’écurie Allaire pourra aussi compter sur GOLDEN BRIDGE et GATSBY PERRINE, deux poulains de qualité eux aussi, pour tenter de contrer Sébastien Guarato qui va essayer de conserver son sceptre dans ce Groupe II avec son nouveau pensionnaire GIPSON CREEK, et GAMBLE RIVER, un fils d’Un Mec d'Héripré ayant montré qu’il était compétitif à ce niveau.  

 
Un mot sur les protagonistes du Prix Abel Bassigny
 
GRAND ART doit nous montrer qu’il est de taille à rivaliser avec ses adversaires du jour, une tâche qui semble compliquée, même s’il pourra encore compter sur la drive de Matthieu Abrivard. GET HAPPY a montré ses limites dans ce genre de tournoi, il doit surtout être au départ pour faire plaisir à son entourage. GUERRIER ROYAL avait fini deuxième, sur le tracé emprunté samedi, du Prix Paul Viel (Gr II) devant GATSBY PERRINE, ce qui lui confère une petite chance, même s'il semble être sur la pente descendante. GODFATHER avait fortement déçu dans le Prix Pierre Plazen (Gr II), alors qu’il effectuait ses débuts dans cette catégorie. Sujet régulier et tardif, ce fils de Village Mystic ne doit pas être enterré trop vite.
 
GAMIN DES PERDRIX avait fini non loin du favori GOTLAND cet été dans le Prix Pierre Plazen (Gr II), une prestation qui l’autorise à avoir quelques ambitions. GIPSON CREEK est transformé depuis qu’il a rejoint l’entraînement de Sébastien Guarato comme le montre sa victoire dans le Prix Timocharis (Gr III). Capable de nouveaux progrès, il pourrait inquiéter les ''Allaire''. GAMBLE RIVER avait fini au second rang du Prix Albert Viel (Gr I), une valeur suffisante pour pouvoir disputer les bonnes places. Premier des trois représentants de Philippe Allaire, dans l’ordre du programme, GOLDEN BRIDGE va profiter de sa forme avancée pour nous montrer qu’il est loin d’être cuit. 
 
GATSBY PERRINE est dans le même cas que son compagnon d’entraînement, il vient de s’imposer en province facilement. Souvent placé dans ce genre de confrontation, il devrait faire plaisir à Jean-François Mary. GOTLAND n’a pas à rougir de sa défaite dans le Prix Victor Régis (Gr II) disputé sur le parcours du jour, car il n’était dominé que par Good Boy Ligneries, un poulain très estimé. Déjà en grande forme pour cette petite réapparition, ce fils de Ready Cash devrait encore faire parler la poudre en luttant activement pour la victoire. 

Les partants du Prix Abel Bassigny
 
1 GRAND ART
2 GET HAPPY
3 GUERRIER ROYAL
4 GODFATHER
5 GAMIN DES PERDRIX
6 GIPSON CREEK
7 GAMBLE RIVER
8 GOLDEN BRIDGE
9 GATSBY PERRINE
10 GOTLAND


Crédit photo : ScoopDyga