Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Samedi à Vincennes : Prix Annick Dreux et Prix Jacques de Vaulogé, les dernières préparatoires avant le Critérium des 3 ans

22/11/2019

GOTLAND remportait assez sûrement le Prix Abel Bassigny (Gr II) devant son compagnon d’entraînement GOLDEN BRIDGE, GET HAPPY, et GATSBY PERRINE. Un beau tir groupé des ‘’Allaire’’ qui s’octroyaient trois des quatre premières places, un exploit qui semble réalisable samedi dans le Prix Jacques de Vaulogé (Gr II). 


Prix Annick Dreux : Nouveau duel entre GIRLS TALK et GUNILLA D'ATOUT…

Dernière préparatoire en prévision du Critérium des 3 ans pour les pouliches, ce Prix Annick Dreux (Gr II) compte à son palmarès des concurrentes douées, en 2017, il avait été remporté par Erminig d'Oliverie, une protégée de Franck Leblanc qui quelques semaines plus tard s’imposait dans le Critérium dans 3 ans aux dépens d’Ecu Pierji. Dans cette version 2019, la qualité semble un ton en dessous des dernières éditions, malgré la présence de GIRLS TALK et GUNILLA D'ATOUT, deux concurrentes ayant fait le spectacle dans le Prix Reine du Corta (Gr II). Ce jour-là, si l’épreuve s’était prolongée un peu, GIRLS TALK aurait certainement pris le meilleur sur la protégée de Sébastien Guarato, une fille de Ready Cash qui ne nous a pas encore tout montré selon son entourage. Si Björn Goop, qui la découvre en cette occasion, l’utilise aussi bien qu’Éric Raffin, GUNILLA D'ATOUT pourrait l’emporter de nouveau, confirmant par la même occasion que c’est bien elle, pour l’instant, la meilleure pouliche de 3 ans. 


Analyse des partantes du Prix Annick Dreux

Fille du crack Bold Eagle, GOURGANDINE semble s’améliorer à chacune de ses sorties. Plaisante lauréate en dernier lieu sur les 2850 m de la petite piste, elle pourrait surprendre agréablement pour ses premiers pas dans ce genre de tournoi. GALAXIE DU GOUTIER s’était bien comportée pour sa première tentative à ce niveau dans le Prix Guy Deloison (Gr II) remporté par GIRLS TALK, avant d’être malheureuse dans le Prix Uranie (Gr II) enlevé par GUNILLA D'ATOUT. Malgré ses dernières sorties en demi-teinte, il est difficile de l’interdire complètement. GONDOLE JENILOU a fini tout près des deux premières dans le Prix Reine du Corta (Gr II), alors qu’elle courait pour la première fois dans ce genre de catégorie. Perfectible, une confirmation de sa part est plus que probable. 

GAIA OLMENHOF a été nettement dominée dans le Prix Reine du Corta (Gr II). Cette protégée des frères Martens semble avoir montré ses limites dans les Groupes. GALILEA MONEY n’était pas carrée dans ses allures en début de parcours dans le Prix Reine du Corta (Gr II). Jean-Michel Bazire ayant certainement effectué les réglages nécessaires pour que sa pouliche reste au trot, elle pourrait se réhabiliter en compagnie de son fils Nicolas Bazire qui s’était bien entendu avec elle au mois d’octobre à Vincennes. GLORIA DU GOUTIER avait surpris en débutant dans ce genre de tournoi en terminant deuxième du Prix Ozo (Gr II) devant GIRLS TALK.Pas déplaisante, dans l'ultime course de référence, cette élève de Sébastien Guarato ne doit pas être sous-estimée.

GRAINE DE CRACK ne possède pas les moyens de sa compagne d’entraînement GIRLS TALK, mais n’est pas hors course pour les accessits sur ce qu’elle avait montré durant le printemps dans les Groupes. GUNILLA D'ATOUT a remporté le Prix Reine du Corta (Gr II) de peu, tout en ayant "l’excuse" de ne pas avoir connu un parcours des plus favorables. Si Björn Goop s’entend bien avec elle, GUNILLA D'ATOUT pourrait épingler un troisième Groupe II à son palmarès en autant tentatives. GEE est plus connu pour ses prestations au trot monté, maintenant il faut se souvenir qu’elle avait fini deuxième du Prix Masina (Gr II) entre GIRLS TALK et GRAINE DE CRACK, une prestation l’autorisant à bien courir. 

GIRLS TALK a fini vite en dernier lieu échouant finalement d’assez peu pour la victoire aux dépens de GUNILLA D'ATOUT. Retrouvant le tracé qui lui avait permis de remporter facilement le Prix Guy Deloison (Gr II) cet été devant Green Grass, la fille de Brillantissime pourrait permettre à Philippe Allaire de remporter un nouveau Groupe cette année. GREEN GRASS était la meilleure 3 ans durant l’hiver dernier, avant de connaître une période un peu moins faste. Loin d'avoir démérité dans le Prix Reine du Corta (Gr II), c’est l’une des concurrentes en mesure de pimenter les rapports.

Partants et pronostic du Prix Annick Dreux


Prix Jacques de Vaulogé : GOTLAND, le choix d’Éric Raffin ? 

Le Prix Jacques de Vaulogé (Gr II) est le pendant du Prix Annick Dreux (Gr II) pour les mâles, un Groupe II qui compte à son palmarès d’innombrables champions, dont certains ayant ensuite remporté le Grand Prix d’Amérique (Gr I), les plus récents se nomment Ready Cash, un crack qui était entraîné par Philippe Allaire, et son fils Bold Eagle. Après une période de disette, Philippe Allaire s’est distingué lors des dernières éditions de ce Groupe II, il s’était imposé en 2016 avec Django Riff et l’an dernier avec Feliciano. Cette année, l’entraîneur "normand" semble avoir toutes les cartes en mains pour conserver son sceptre, lui qui présente quatre des onze protagonistes de ce Groupe I, dont GOTLAND, le lauréat du Prix Abel Bassigny (Gr II), un fils de Ready Cash drivé par Éric Raffin qui sera aussi son partenaire dans le Critérium des 3 ans le 15 décembre prochain, alors qu’il aurait vraisemblablement pu choisir de driver Gunilla d'Atout. C’est plutôt de bon augure pour GOTLAND.


Un mot sur les concurrents du Prix Jacques de Vaulogé 

C’est une première à ce niveau pour GOLD DE CHIMAY, un représentant d’Alain Laurent qui malgré les moyens montrés devra sortir le grand jeu pour se mettre en évidence. GARIBALDI a bien couru pour sa première sortie au trot monté, même s’il était nettement dominé par GALA TEJY. Pour son retour à l’attelage sa tâche s’annonce compliquée. GILMOUR avait fini troisième du Prix Paul Karle (Gr II) enlevé par GOTLAND à 134/1 ! Dans ce lot, il faudra qu’il se surpasse pour faire aussi bien. GUERRIER ROYAL a déjà surpris dans ce genre de tournoi, mais ses dernières sorties sont très décevantes. GAMIN DES PERDRIX semblait battu au moment de sa faute dans le Prix Kurse (Gr III). Troisième du Prix Albert Viel (Gr I) disputé sur ce tracé, il est difficile de l’interdire complètement.

GALLANT WAY est le moins argenté des quatre protégés de Philippe Allaire, mais peut-être pas le moins doué. Il s’était promené lors de son ultime prestation à Laval. Pour sa première sortie dans les Groupes, ce fils de Ready Cash pourrait surprendre. GAMBLE RIVER effectuait sa rentrée dans le Prix Abel Bassigny (Gr II), ce qui explique en partie sa performance décevante. S’il a retrouvé le niveau lui ayant permis de finir au second rang du Prix Albert Viel (Gr I), il peut s’immiscer sur le podium. La seconde place dans le Prix Abel Bassigny (Gr II) de GOLDEN BRIDGE semble confirmer qu'il a recouvré les moyens montrés l’hiver dernier. Il faudra encore compter sur lui.

GATSBY PERRINE n’a pas bénéficié d’un parcours au millimètre dans la dernière préparatoire, malgré cela il terminait quatrième. En courant un peu plus à l’économie, il peut ambitionner une place dans le trio. GALA TEJY est incontestablement le meilleur de sa promotion au trot monté, il tentera ce samedi de montrer qu’il peut aussi figurer au plus haut niveau à l’attelage. Christophe Chalon pense qu’il en est capable. GOTLAND fait figure de favori logique après son succès dans le Prix Abel Bassigny (Gr II). Ayant déjà gagné sur ce tracé, ce énième fils de Ready Cash va tenter d’apporter un cinquième succès dans ce Groupe II à son talentueux entraîneur.


Partants et pronostic du Prix Jacques de Vaulogé

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |