Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

FINALE du GNT à Vincennes : CLEANGAME s’amuse avec ses adversaires…

02/12/2019

CLEANGAME s’impose dans cette Finale du GNT 2019 et s’empare par la même occasion du record des 2850 mètres de la grande piste en trottant 1’11’’5 ! ECLAT DE GLOIRE, excellent deuxième, fait pleurer d’émotion la famille Garcia. CALASKA DE GUEZ complète la bonne combinaison du Quinté+ devant BELLE LOUISE MABON et BARON DU BOURG. 


Le Grand National du Trot 2019 a rendu son verdict dimanche, ELVIS MADRIK, qui n’a malheureusement pas pu faire l’arrivée, conserve son maillot jaune aux dépens de BACHAR qui aurait pu monter sur la plus haute marche du podium en terminant à l’arrivée du Quinté+, et CLEANGAME. Chez les drivers, Franck Nivard qui semblait assuré du titre a été devancé sur le fil par Éric Raffin. Jean-Michel Bazire termine troisième, lui qui avait fini en tête lors des quatre éditions précédentes ! JMB se "console" en enlevant une énième fois le titre de meilleur entraîneur de cette grande boucle devant Jean-Michel Baudouin et Emmanuel Allard. Pour le reste, on retiendra surtout que cette édition 2019 a été l’une des plus ouvertes de ces dernières années avec de nombreux lauréats différents, seul CLEANGAME et ELVIS MADRIK ont réussi à remporter deux épreuves de ce GNT. On se donne rendez-vous l’année prochaine pour suivre ce tour de France des trotteurs avec une bonne nouvelle pour l’hippodrome de Maure-de- Bretagne qui va enfin accueillir une étape du GNT au mois de juin. Turfoo analyse pour vous l’arrivée de cette Finale du GNT 2019.
 

CLEANGAME est le digne successeur d’Aubrion du Gers
 
Jean-Michel Bazire a perdu son phénomène Aubrion du Gers au mois de juillet dans un tragique accident, mais JMB n’a pas mis longtemps à retrouver un champion au moins aussi doué que lui. CLEANGAME était un peu en dessous de son compagnon d’entraînement l’année dernière à cause de ses "manières", il en a gommé une grande partie cette saison, il est désormais beaucoup plus franc dans les raquettes de départ et durant le parcours, même s’il n’est pas à l’abri d’une faute comme il nous l’a encore prouvé dans la Finale European Trotting Masters (Gr I) en commettant l’irréparable dans la ligne droite, alors qu’il semblait avoir la course à sa portée. Encore dans l’impossibilité de driver à la suite de sa mise à pied de 15 jours, Jean-Michel Bazire a choisi le pilote en forme du moment, un certain Éric Raffin… Il a fait le bon choix, comme on pouvait s’y attendre, Éric Raffin a donné une course au millimètre à CLEANGAME, un cheval qui comme nous le pensions s'est emparé du record du parcours en trottant 1’11’5, sans forcer. D’après Éric Raffin, il aurait pu trotter sous la barre des 1’11, un chrono d’extraterrestres ! Dommage que CLEANGAME soit hongre, car c’est certainement l’un des meilleurs chevaux de la planète en ce moment. Nous devrions revoir ce grand champion durant l’hiver à Vincennes dans quelques belles courses qui ne sont pas fermées aux hongres et peut-être au printemps en Scandinavie.

 
Le "Film" de la Finale du GNT
 
Très bien parti, CLEANGAME était déjà dans le sillage des chevaux des 25 mètres dans le premier virage. Sentant que train était repris devant les tribunes, Éric Raffin demandait à son partenaire de progresser en troisième épaisseur, nez au vent, mais à sa main. Placé en deuxième épaisseur au début de la montée, CLEANGAME ne cherchait pas à contrer son compagnon d’entraînement DORGOS DE GUEZ, ce dernier l’a ensuite laissé prendre la tête sans avoir à faire trop d’efforts. Ensuite, le fils d’Ouragan de Celland a contrôlé, sans jamais être inquiété gagnant avec énormément de marge. Vite sur jambes, ECLAT DE GLOIRE s’est retrouvé en deuxième épaisseur, nez au vent, avant d’être couvert par DEFI DE RETZ après le passage des tribunes. Après, tout s’est déroulé comme dans un rêve pour Loris Garcia qui a pu placer son protégé le long de la corde profitant de la défaillance de BACHAR. Lors qu'ECLAT DE GLOIRE a trouvé l’ouverture à l’entrée de la ligne droite, il s'est bien allongé. 
 
Parmi les derniers durant le parcours, CALASKA DE GUEZ s’est décalée à la sortie du tournant final et a bien conclu. Après avoir joué les attentistes le long de la corde, BELLE LOUISE MABON réussissait à s’extirper de l’emprise du peloton pour fournir une fin de course très correcte en dehors. Sa performance est rehaussée d’autant qu’elle n’était déferrée que des antérieurs. Bien placé, BARON DU BOURG a un peu reculé dans la montée à la suite des différentes attaques, mais a ensuite bénéficié d’un bon parcours qui lui a permis de revenir bien finir. DORGOS DE GUEZ a fait un gros effort au début de la montée pour venir se placer, une débauche d’énergie prématurée lui ayant certainement coûté une place dans la bonne combinaison du Quinté+. En bonne place pendant la course, COPERNIC DE PLAY n’a pas pu rivaliser avec les premiers. BEAU DE GRIMOULT a malheureusement commis une faute, alors qu’il tentait de se rapprocher en dehors. Il a ensuite tracé un parcours propre.
 
ELVIS MADRIK a bénéficié d’un parcours de rêve, malgré cela il a été incapable de rivaliser avec les premiers dans la ligne droite. Il était visiblement dans un jour sans. CICERO NOA s’est contenté de suivre en retrait, sans jamais faire illusion. BACHAR s’est rapidement emparé du commandement, avant d’être relayé par DORGOS DE GUEZ et de s’éteindre à l’entrée du tournant final. AFGHAN BARBES s’est contenté de suivre en retrait. Il était visiblement en piste pour gagner en condition. DEFI DE RETZ a commis une faute de fatigue dans la ligne droite, selon Jean-Michel Bazire, dommage car il était assuré de la troisième place. Fautif au départ, BLACK JACK FROM a réédité dans la montée, alors qu’il tentait de se rapprocher en dehors. CLARCK SOTHO a été pointé parmi les derniers, avant de se montrer fautif à l’entrée de la ligne droite, alors qu’il n’était pas dans le coup. C’est une performance trop mauvaise pour être exact pour ce bon élément.

 
Les partants de la Finale du GNT
1 ECLAT DE GLOIRE
2 BELLE LOUISE MABON
3 DEFI DE RETZ
4 BLACK JACK FROM
5 BACHAR
6 BARON DU BOURG
7 COPERNIC DE PLAY
8 ELVIS MADRIK
9 CICERO NOA
10 CALASKA DE GUEZ
11 DORGOS DE GUEZ
12 CLARCK SOTHO
13 BEAU DE GRIMOULT
14 AFGHAN BARBES
15 CLEANGAME

 
Crédit photo : ScoopDyga