Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !! pixel count
Actualités hippiques

BELINA JOSSELYN récompensée !

24/02/2020

BELINA JOSSELYN réalise le doublé dans le Grand Prix de Paris (Gr I). La fille de Love You va tenter de suivre les traces de Jardy, Vourasie, Bellino II, trois chevaux ayant remporté cette épreuve trois fois consécutivement… 


Grand Prix de Paris : BELINA JOSSELYN en route vers le triplé !  

La belle blonde n’avait pas pu doubler la mise dans le Grand Prix d'Amérique (Gr I), malgré une superbe course qui avait laissé quelques regrets à Jean-Michel Bazire. Dans le Grand Prix de France (Gr I), BELINA JOSSELYN avait beaucoup de choses contre elle, le fait de ne pas être déferrée des postérieurs et de ne pas être associée à JMB qui avait judicieusement choisi de driver le lauréat DAVIDSON DU PONT. Au départ de ce Grand Prix de Paris (Gr I) pour tenter de conserver son titre, BELINA JOSSELYN était présentée en configuration course, de plus, elle s’élançait avec la confiance de son entourage, il fallait donc s’attendre à une grande performance de sa part. 

La fille de Love You n’a pas déçu ses nombreux preneurs, après avoir sagement attendu, elle plaçait une banderille dans le tournant final pour l’emporter beaucoup plus facilement que l’indique l’écart à l’arrivée aux dépens de TONY GIO qui était déjà son dauphin dans l’édition 2019. Son entourage avait un instant envisagé de mettre un terme à la carrière de la championne de Jean-Michel Bazire, mais au vu de cette grande performance, BELINA JOSSELYN devrait encore être de la partie l’hiver prochain dans les belles courses, avant de devenir une reproductrice sans nul doute hors pair.


TONY GIO et EARL SIMON ‘’sauvent’’ leur meeting d’hiver…

TONY GIO a franchi un palier lorsqu’il est passé sous la houlette de Sébastien Guarato en battant Bold Eagle et le regretté Aubrion du Gers, deux cracks. Cet hiver, il n’a pas totalement répondu à l’attente de son entourage, il a été incapable de gagner son billet pour le Grand Prix d’Amérique (Gr I). Arrêté après sa performance très décevante dans le Grand Prix de Belgique (Gr II), il abordait le Grand Prix de Paris (Gr I) avec de la fraîcheur, un atout sur cette distance marathon. 

Cela s’est avéré bénéfique puisqu’après avoir calqué sa course sur celle de la future lauréate BELINA JOSSELYN, TONY GIO nous a montré son vrai visage en se classant deuxième, comme en 2019, de l’intouchable BELINA JOSSELYN, une jument qu’il n’a malheureusement pas pu suivre dans le tournant final, tout en se montrant accrocheur pour pouvoir conserver la seconde place assez sûrement aux dépens d’EARL SIMON. Meilleur pendant les ‘’beaux jours’’, le fils de Varenne devrait remporter une belle course au printemps… 

Après son succès dans le Prix de la Marne (Gr III) devant Valokaja Hindo, EARL SIMON participait au Grand Prix de Paris (Gr I) avec quelques ambitions, d’autant qu’il abordait cet objectif quasiment à 100%. Drivé au millimètre par Franck Ouvrie, le fils de Prodigious s’est emparé du commandement à mi-course, avant de laisser passer CHICA DE JOUDES, puis de tracer une ligne droite remarquée lorsqu’il a enfin pu s’extraire de son sillage. Après la course son driver était plus que satisfait…

EARL SIMON est l’un des meilleurs de sa promotion, il aurait donc pu prétendre cet hiver gagner son billet pour l’Amérique, mais son habile entraîneur a préféré le ‘’ménager’’ jusqu’à l’année prochaine où il devrait se montrer redoutable dans les ‘’B’’, et dans les trois grands Groupes I du meeting. S’il n’est pas victime d’ennuis de santé, il pourrait être l’une des révélations de l’année 2020.


Arrivée et rapports du Grand Prix de Paris

Crédit photo : ScoopDyga


| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |