Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Dimanche à Auteuil : L'AUTONOMIE se montre encore impériale

18/05/2020

Parmi les champions en piste ce week-end, CARRIACOU n’a pas répondu à l’attente de ses nombreux preneurs, ce qui n’a pas été le cas de L'AUTONOMIE (photo) qui a encore fait sensation. La pensionnaire de François Nicolle est une extraterrestre ! 



Samedi à Auteuil :

Prix Murat : CARRIACOU et FIGUERO étaient en rodage…
Dans cette première belle course disputée à Auteuil suite au confinement, le match entre CARRIACOU et FIGUERO n’a pas eu lieu, les deux champions n’ont pas été poussés à fond, ils seront bien plus offensifs dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr I) début juin. EBONITE a quant à elle confirmé que sa deuxième place dans le Prix la Haye Jousselin (Gr I) n’était pas usurpée en dictant sa loi dans ce Prix Murat (Gr II) assez sûrement aux dépens de FEU FOLLET, un pensionnaire de Guillaume Macaire qui a maintenant recouvré son meilleur niveau et qui devrait encore faire honneur à la casaque de Pierre Pilarski sur les ''gros'' de l’hippodrome de la Butte Mortemart face aux meilleurs.
 
 
 
Grande Course de Haies de Printemps : STAUNTON STREET surclasse l’opposition
 
Avec trois partants au départ du Quinté+ de samedi, François Nicolle semblait bien armé. Tout le monde pensait voir DEPORTETOI se mettre à l’honneur, mais ce dernier a un peu lâché prise dans la phase finale, après avoir longtemps fait bonne figure. Au final, il a été suppléé par son compagnon d’entraînement STAUNTON STREET, un fils de Martaline qui a dominé de plus de dix longueurs le deuxième ECHO DE CHAMPDOUX, un sujet auteur d’un bon effort final. Possédant encore d’une belle marge de progression, STAUNTON STREET devrait faire plaisir à François Nicolle les Groupes cette saison. La petite note dans ce Quinté+ c’est MY MAJ, un pensionnaire de Yannick Fouin qui aurait terminé dans la bonne combinaison, s’il n’avait pas commis une grosse faute au saut de l’avant-dernière haie.

 

Dimanche à Auteuil : 

Prix du Président de la République : D'JANGO enfin récompensé !

Extrêmement régulier depuis ses débuts dans les événements, le protégé de Patrice Quinton a été récompensé de la meilleure des manières en remportant la plus belle course de sa carrière dimanche dans le Prix du Président de la République (Gr III). D'JANGO était pourtant pointé encore assez loin au saut de la dernière grosse difficulté, mais son dernier kilomètre séduisant lui a permis de venir dominer assez sûrement CAFERTITI, un élément qui nous a montré son vrai visage grâce aux œillères australiennes qu’il portait pour la première fois. Le favori, FOU DELICE, a dû quant à lui se contenter d’une courageuse troisième place devant FANFARON SPECIAL et l’extrême outsider NO RISK FOR YOU. La ''note'' dans ce handicap c’est peut-être SPANISH ONE, concurrent qui aurait pu conclure dans les cinq premiers en ayant un peu mieux sauté. 

 
 
Prix Jean Stern : GARDONS LE SOURIRE fait plaisir à son entourage…

GARDONS LE SOURIRE n’a peut-être pas l’envergure du lauréat 2019 GOLIATH DU BERLAIS, mais c’est un élément que Gabriel Leenders a toujours beaucoup aimé. Le fils de Fame And Glory a donné raison à son mentor en remportant son premier Groupe, sûrement pas le dernier, devant le Nicolle de service ROAD SENAM qu’il dominait somme toute facilement. DREAM WISH et AL CUARTO, les deux favoris, ont dû se contenter de la troisième et quatrième place, le premier nommé ayant un instant fait illusion pour un meilleur classement. La performance du cinquième KING EDWARD est prometteuse pour l’avenir, il concluait dans une action significative.

 
 
Prix Léon Rambaud : L'AUTONOMIE sur les traces de DE BON COEUR
 
Lauréat en 2019 avec sa championne DE BON CŒUR, François Nicolle était persuadé que L'AUTONOMIE était en mesure de faire aussi bien dimanche, elle a fait encore mieux, elle s’est imposée plus facilement que son aîné aux dépens de l’étonnant EL GRINGO, un élément qui semble avoir retrouvé le niveau qui lui avait permis de bien courir dans le Prix Renaud du Vivier (Gr I) depuis qu’il a rejoint l’entraînement de Jérôme Larrigade. PORTO POLLO, l’autre représentant de François Nicolle, a couru battu, ce qui lui a permis de s’adjuger la troisième place à belle cote. Une petite fausse note dans ce Prix Léon Rambaud (Gr II) c’est GALOP MARIN, l’élève de Dominique Bressou n’a pas fourni sa meilleure valeur visiblement à cause du terrain insuffisamment souple. 

 

Prix Amadou : KOOL HAS confirme ses progrès 

Le dernier Groupe de ce superbe week-end est revenu à KOOL HAS, encore un élève de l’incontournable François Nicolle qui avait fait parler de lui en fin de saison dernière en terminant au second rang du Prix Cambacérès (Gr I) devant FOR FUN. Sa victoire autoritaire dans ce Prix Amadou (Gr II) nous prouve qu’il pourrait devenir le leader de sa promotion en haies. GANT DE VELOURS n’a rien pu faire contre le gagnant, mais a devancé assez sûrement le favori MOISES HAS qui n’était visiblement pas encore à 100 %. Le courageux FOR FUN a encore fait sa course, il aurait sans doute conservé une place sur le podium, s’il n’avait pas commis une faute dans la ligne d’en face. La petite déception concerne WANT OF A NAIL, la lauréate du Prix Haras d'Etreham (Gr II) a manqué de rythme pour rivaliser avec ses adversaires du jour. Sachez qu’elle pourrait être revue prochainement en steeple avec des ambitions.

 
Crédit photo : ScoopDyga