Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Retour sur les 4 Groupes I de dimanche à Vincennes

22/06/2020

HELGAFELL (photo) remporte brillamment le Prix Albert Viel (Gr I). Ce fils de Charly du Noyer est peut-être la nouvelle étoile de Philippe Allaire, un homme habitué aux champions…


Prix d'Essai : HUDSON VEDAQUAIS s’impose avec un peu de réussite…

Disqualifié lors de sa réapparition dans le Saint-Léger des Trotteurs  (Gr I) à Caen, HUDSON VEDAQUAIS s’est cette fois montré sage, ce qui lui a permis de nous montrer son vrai visage. Le pensionnaire de Philippe Allaire a profité du départ en descendant pour partir sur la bonne jambe, tout de suite bien placé dans le sillage de la grande animatrice HOPE ON VICTORY, il ne semblait pas être en mesure de l’inquiéter lorsque cette dernière s’est trompée dans ses allures aux abords du poteau. Ce succès dans ce Groupe I permet à HUDSON VEDAQUAIS de revendiquer le titre de meilleur 3 ans sous la selle, une couronne qu’il pourrait ne pas garder bien longtemps…

HERA LANDIA est de plus en plus performante à ce niveau, après sa troisième place surprise dans l’épreuve de référence disputée à Caen, elle s’est emparée du premier accessit dans ce Prix d'Essai (Gr I), il faut dire que Paul Philippe Ploquin lui a donné un parcours de rêve, et que la fille de Ludo de Castelle a bénéficié de la faute de l’une de ses adversaires. Elle devrait encore prendre des places dans ce genre de tournoi. HISPANIEN aurait préféré une distance un peu plus longue, ce qui n'a pas empêché l’élève de Jean-Michel Baudouin de refaire du terrain tout au long du dernier kilomètre. Sur 2700 mètres, il pourrait remporter son Groupe. Brillante lauréate en fin de meeting d’hiver du Prix Ali Hawas (Gr II), HYTTE DU TERROIR n’a pas totalement convaincu dans le Prix d'Essai (Gr I), malgré sa cinquième place acquise courageusement. Sur la distance classique, elle devrait faire plaisir à la famille Abrivard. 

Arrivée et rapports du Prix d'Essai 


Prix Albert Viel : HELGAFELL s’impose comme un champion  

Très estimé par Philippe Allaire, HELGAFELL n’a quasiment jamais déçu son mentor, sa seule contre-performance c’est une disqualification au départ dans le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr I) enlevé par HAVANA D'AURCY. Impressionnant lauréat du Prix Kalmia (Gr II), l’élève de Philippe Allaire a confirmé que c’était bien lui le meilleur de la génération en ce moment en remportant le Prix Albert Viel (Gr I) de bout en bout devant HOOKER BERRY, après avoir contré facilement sa grande rivale HAVANA D'AURCY dans la montée. HELGAFELL sera à n’en pas douter l’un des favoris cet hiver dans le Critérium des 3 ans (Gr I).  HOOKER BERRY est extrêmement régulier, malheureusement lorsqu’il n’est pas battu par sa compagne d’entraînement HAVANA D'AURCY, c’est HELGAFELL qui lui barre le chemin du succès. Cela a été une nouvelle fois le cas dans ce Groupe I, même après un parcours sur mesure donné par Franck Nivard, le pensionnaire de JMB n’a jamais pu menacer le gagnant.

Pour sa première dans les Groupes le poulain de Jean-Pierre Dubois HEDE DARLING s’est remarquablement défendu, il n’a été dominé qu’après lutte pour la deuxième place. Disposant d’une grosse marge de progression, le fils de Password possède l’étoffe pour devenir l’un des meilleurs de la promotion. HOKKAIDO JIEL effectuait lui aussi ses débuts en pareille société, ce qui ne l’a pas empêché de s’octroyer la quatrième place à l’issue d’un dernier kilomètre remarqué. Loin d’avoir montré ses limites, il pourrait s’affirmer face aux bons cette année. HAKIM GRIFF a fait le petit parcours, ce qui lui a permis de finir convenablement pour s’emparer d’une heureuse cinquième place, le pensionnaire de Sébastien Guarato profitant de plusieurs contre-performances de la part de favoris. 

Arrivée et rapports du Prix Albert Viel 


Prix René Ballière : FACE TIME BOURBON rentre encore un peu plus dans l’histoire…

S’il n’avait pas été malheureux dans le Grand Prix de France (Gr I), le phénomène de Sébastien Guarato n’aurait pas connu la défaite en 2020 ! Arrêté à la suite de son franc succès dans le Prix de Sélection (Gr I) devant ENINO DU POMMEREUX, FACE TIME BOURBON n’a pas raté son premier objectif de l’été, il s’est imposé en crack dans le Prix René Ballière (Gr I) en pulvérisant le record de la piste de Vincennes, le fils de Ready Cash a bouclé les 2100 m sur le pied de 1’09’’4, soit 4 dixièmes de moins que l'ancien recordman Kool du Caux. DROLE DE JET, le lauréat du Grand Prix de l'U.E.T (Gr I) 2017 a maintenant, c’est sûr, retrouvé toutes ses sensations, le protégé de Pierre Vercruysse a été le seul à pouvoir un instant donner le change au lauréat.

FELICIANO, un élément de qualité de la promotion des 5 ans, est l’une des notes de cette épreuve, il s'empare de la troisième place à l’issue d’une ligne droite remarquée. VALOKAJA HINDO semblait surclassé, mais son aptitude à ce genre de parcours associée au pilotage au millimètre de Jean-Michel Bazire lui a permis de se classer quatrième, après avoir fait illusion pour un meilleur classement. BAHIA QUESNOT a bénéficié d’un excellent parcours, mais cela ne s’est pas avéré suffisant pour pouvoir faire mieux. La représentante de la famille Guelpa n’est visiblement pas encore revenue à 100 %.

Arrivée et rapports du Prix René Ballière  



Prix du Président de la République : Gladys des Plaines fait sensation…

Régulière dans les Groupes, GLADYS DES PLAINES n’avait jamais passé le poteau en tête à ce niveau, de plus, elle avait été nettement dominée dans la course préparatoire le Prix Lavater (Gr II) par les trois premiers, des éléments qu’elle retrouvait dimanche. Il était donc difficile de la voir prendre sa revanche, mais la tactique adoptée par Mathieu Mottier d’aller devant et méchant a porté ses fruits, l’élève de Gilles Curens réussissant à endiguer à la fin l’attaque de GUIDE MOI FORGAN, un fils de Neutron du Cébé qui a fini dans une action significative, mais trop tardivement pour pouvoir dominer la lauréate.

GUIDE MOI FORGAN est un sujet hors normes qui pourrait rapidement devenir le meilleur de la génération des ‘’G’’ au monté. GRACE DE FAËL a malheureusement commis une faute au départ, ce qui au vu de sa troisième place peut laisser supposer qu’elle aurait lutté pour la victoire. GAINSBOROUGH n’a pas encore recouvré le niveau qui lui avait permis de remporter le Prix Louis Tillaye (Gr II), malgré cela le représentant de l’écurie Derieux s’est montré courageux pour s’assurer la quatrième place. GALILEA MONEY n’a pas à rougir de sa cinquième place, d’autant que la pensionnaire de Jean-Michel Bazire effectuait ses premiers pas sous la selle. Sur ce qu’elle a montré à l’attelage, elle devrait faire carrière dans la discipline.

Arrivée et rapports du Prix du Président de la République 


Crédit photo : ScoopDyga


| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |