Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Qatar Prix Jean Prat : PINATUBO, un volcan en sommeil…

10/07/2020

Considéré comme le meilleur poulain de sa génération en 2019, PINATUBO (photo) va tenter de regagner ce rang en s’imposant pour sa première tentative dans l’Hexagone.


PINATUBO en piste dimanche avec des ambitions ! 

Rapidement considéré par Charlie Appleby comme un champion, le fils de Shamardal s’est imposé d’emblée avant de gravir une à une les marches de la gloire pour devenir le meilleur 2 ans d'Europe, sur 1400 mètres. Il avait conclu sa saison 2019 par un second succès dans un Groupe I les The Darley Dewhurst Stakes (Gr I), une épreuve dans laquelle PINATUBO dominait facilement ARIZONA, un protégé d’Aidan Patrick O'Brien qu’il aura sur sa route ce dimanche à Deauville, dans un hippodrome qui devrait revivre avec la possibilité donnée à un nombre ''limité'' de spectateurs (5000) d’être présents dans l’enceinte de ce beau champ de courses. 

PINATUBO a connu sa première défaite à Newmarket, lors de sa rentrée, dans les 2000 Guineas Stakes (Gr I), course où il est loin d’avoir démérité, il terminait au troisième rang en dominant très nettement KINROSS. En dernier lieu, dans les St James's Palace Stakes (Gr I), il s’élançait une nouvelle fois avec la confiance de Charlie Appleby, mais il est tombé sur Palace Pier, un élève de John Gosden invaincu qui pourrait devenir le meilleur cheval d’Europe sur le mile, selon nos confrères anglais. Retrouvant une distance sur laquelle il n’a pas connu la défaite, PINATUBO se déplace, pour la première fois en France, pour nous confirmer qu’à 3 ans, il reste le meilleur poulain européen sur 1400 mètres.


MOLATHAM, TROPBEAU, ALSON seront des adversaires redoutables…

MOLATHAM est un peu dans le même cas de figure que PINATUBO, ce représentant de Roger Varian a couru trois fois sur ce genre de distance sans connaître la défaite. Au mois de septembre dernier, il gagnait sa course sur les 1410 mètres de Doncaster devant Wichita, concurrent ayant au mois de juin fini troisième, à une tête de PINATUBO, dans les St James's Palace Stakes (Gr I). Ce fils de Night of Thunder venant de s’imposer avec un certain style sur les 1400 mètres de la ligne droite d’Ascot dans un Groupe III, MOLATHAM peut avoir des ambitions pour sa première participation au plus haut niveau.

TROPBEAU est la seule pouliche à être restée engagée dans ce Groupe I, une pensionnaire d’André Fabre qui fait partie des concurrents à ne pas avoir connu la défaite sur la distance, elle a d’ailleurs réalisé son plus beau fait d’armes l’été dernier en s’imposant sur le tracé du jour dans le Prix du Calvados (Gr II) devant Marieta, une pouliche qui allait ensuite finir deuxième du Prix Marcel Boussac (Gr I). TROPBEAU n’a pas raté son retour à la compétition, elle a remporté le Prix de la Grotte (Gr III) aux dépens de Dream And Do, la lauréate de la Poule d'Essai des Pouliches (Gr I), une épreuve dans laquelle TROPBEAU n’a pas démérité. De retour sur sa distance de prédilection, elle va nous montrer son meilleur visage…

Sous la férule de Jean-Pierre Carvalho, ALSON avait couru trois fois sur la distance empruntée dimanche sans jamais connaître la défaite, sa performance la moins intéressante c’est sans doute sa victoire dans le Critérium International (Gr I), une épreuve où il n’avait malheureusement qu’un adversaire nommé Armory, un poulain qui n’avait pas été le sparring-partner attendu. Sa première sortie pour le compte d’André Fabre dans la Poule d'Essai des Poulains (Gr I) remportée brillamment par Victor Ludorum est prometteuse pour l’avenir, il conservait la troisième place devant Célestin. Comme on peut s’attendre à des progrès de sa part, ALSON retrouve sa distance de prédilection avec des ambitions.


Un mot sur les autres participants du Prix Jean Prat 

WOODED reste sur un brillant succès sur les 1200 mètres de la ligne droite de Chantilly, une performance qui l’autorise à avoir des ambitions pour les accessits sur cette distance sur laquelle il a toujours bien couru. LOPE Y FERNANDEZ a complètement sombré lors de sa dernière sortie dans un Groupe I à Ascot, alors qu’il était plébiscité. Jugé sur sa troisième place pour sa rentrée dans les The Tattersalls Irish 2000 Guineas (Gr I), il est loin d’être hors course. Ce compagnon de casaque et d’entraînement de PINATUBO est sans doute au départ pour jouer le rôle de leader, même si ses deux dernières sorties se sont soldées par deux victoires. 

KENWAY aurait peut-être gagné dans le Prix Paul de Moussac Longines (Gr III), si son jockey n’avait pas connu des problèmes de selle. Invaincu, sur la distance, ce fils de Galiway pourrait nous réserver une petite surprise… ARIZONA n’a pas convaincu cette année, mais sa seconde place au mois d’octobre dernier dans les Darley Dewhurst Stakes (Gr I) enlevés par PINATUBO l’autorise à bien courir. KINROSS semble avoir montré ses limites à ce niveau. Ce fils de Kingman ne devrait pas avoir une tâche aisée. MALOTRU a remporté son unique sortie sur la distance empruntée à dimanche, sur le sable, face à une opposition assez modeste. Il devra avoir beaucoup progressé pour pouvoir rivaliser avec les adversaires qu’il aura sur sa route dans ce Groupe I. 

 

Les partants du Qatar Prix Jean Prat

1 MOLATHAM 

2 WOODED 

3 ALSON 

4 LOPE Y FERNANDEZ 

5 PINATUBO 

6 WELL OF WISDOM 

7 KENWAY

8 ARIZONA 

9 KINROSS 

10 MALOTRU 

11 TROPBEAU 


Partants et pronostic du Qatar Prix Jean Prat

 

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |