Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Analyse du Prix de Washington et le Prix de Milan

27/07/2020

DROLE DE JET (photo) ne s’est jamais laissé approcher dans la phase finale du Prix de Washington (Gr II), une victoire qui ne devrait pas rester sans lendemain… 


Prix de Washington : DROLE DE JET s’impose en champion

Pierre Vercruysse, à force de persévérance, n’est pas loin d’avoir retrouvé DROLE DE JET au niveau qui lui avait permis d’être couronné dans l’U.E.T (Gr I) 2017 ! Le fils de Cocktail Jet s’était imposé brillamment dans le Groupe II de référence sur l’anneau de La Capelle, une valeur qu’il a rééditée samedi sur l’hippodrome du plateau de Soisy, ce qui a permis à ce splendide cheval de remporter la palme, alors qu’il n’était pourtant pas déferré des 4 pieds... Très rapide dans les premiers mètres, DROLE DE JET s’est emparé rapidement du commandement, une position qu’il n’a plus lâchée, il a même semblé prendre un second départ à l’entrée de la ligne droite pour l’emporter en roue libre. Encore tout neuf malgré ses 7 ans, il devrait faire plaisir à son entourage l’hiver prochain, s’il ne connaît pas de nouveaux problèmes de santé, en participant aux grandes épreuves sur la cendrée de Vincennes avec des ambitions.
 

Le ''film'' du Prix de Washington
 
Rapidement en tête, malgré son numéro piège, DROLE DE JET ne s’est jamais laissé approcher. Après avoir attendu, VIOLETTO JET a progressé en troisième épaisseur, nez au vent, dans la ligne d’en face, un effort qu’il a magnifiquement soutenu jusqu’au bout. Ce représentant de Philippe Billard a désormais recouvré le niveau qui lui avait permis l’année dernière d'enlever 3 victoires consécutives à Vincennes. Drivé le long de la corde, CE BELLO ROMAIN s’est bien allongé dans la ligne droite lorsqu’il a pu s’exprimer. Il aurait sans doute terminé deuxième, si la course avait été un peu plus sélective. BILLIE DE MONTFORT s’est retrouvée dans le sillage du vainqueur DROLE DE JET peu après le départ, une position qu’elle n’a malheureusement pas pu maintenir à l’entrée de la ligne droite, tout en se montrant courageuse. Après avoir raté sa mise en jambes, BEL AVIS a été contraint d’effectuer un effort prématuré pour revenir en bon rang, une débauche d’énergie logiquement payée pour finir.
 
ANZI DES LIARDS a toujours été en bonne place, avant de commettre une incartade à l’entrée de la ligne droite, alors qu’il cherchait le passage avec du gaz. Il faut reprendre ce protégé de Romain Derieux qui ne sera pas toujours malheureux. VALOKAJA HINDO a rapidement rendu les armes. Il faudra lui faire confiance lorsqu’il sera présenté sans ses 4 fers. FEYDEAU SEVEN n’a jamais été en mesure de soutenir la comparaison. Il faudra revoir cet autre protégé de JMB lorsqu’il sera présenté pieds nus. Après avoir attendue, CHICA DE JOUDES a visiblement été contrariée, alors qu’elle se rapprochait avec des ressources. La protégée d’Alain Laurent ne devrait plus tarder à refaire parler d’elle…

 
Prix de Milan : GO ON BOY nouveau leader de la génération des ''G'' ?
 
Le fils de Password n’avait pas été bousculé dans sa jeunesse, ce qui lui permet d’aborder son année de 4 ans avec une marge de progression évidente. Plaisant lauréat le 27 février, sur les 2700 m de la grande piste, alors qu’il était déferré des postérieurs pour la première fois, GO ON BOY avait laissé des regrets dans le Prix Phaeton (Gr II) enlevé par GU D'HERIPRE, épreuve dans laquelle il aurait certainement inquiété le gagnant s’il avait eu ses aises dans la phase finale. Déferré pour la deuxième fois de sa carrière des postérieurs dans le Prix de Milan (Gr III), GO ON BOY a prouvé que c’était un cheval d’exception en l’emportant quasiment de bout en bout aux dépens de GU D'HERIPRE dont il a contré l’attaque facilement dans la ligne droite. GO ON BOY va peut-être courir déferré des quatre pieds fin août dans le Critérium des 4 Ans (Gr I), ce qui pourrait permettre à l’élève de Romain Derieux d’enlever son premier Groupe I et d’asseoir sa suprématie sur sa génération.

 
Le ''film'' du Prix de Milan
 
Venu prendre la tête à GOSPEL PAT dans le premier tournant, GO ON BOY s’est ensuite contenté d’imprimer un rythme régulier, avant d’accélérer dans le dernier kilomètre et de contrer sûrement l’attaque de l’attaque du favori GU D'HERIPRE. Franck Nivard craignait la distance un peu courte pour les aptitudes de son protégé, GU D'HERIPRE lui a donné raison, il n’a rien pu faire contre le gagnant GO ON BOY dans la ligne droite, tout en terminant dans un bon style, sans être poussé dans ses retranchements. Le fils de Coktail Jet tentera de prendre sa revanche dans le Critérium des 4 Ans (Gr I). Très bien parti, GOSPEL PAT a logiquement laissé passer GO ON BOY à la sortie du premier tournant, un sillage qu'il n’a pas pu conserver pour finir, sans pour autant démériter. ALCIDE ROC a prouvé que ses deux dernières victoires impressionnantes n’étaient pas dues à des accidents en s’octroyant la quatrième place, à la suite d’un très bon parcours.
 
Après avoir bénéficié lui aussi d’une bonne course, GOTLAND n’a pas totalement convaincu, même s’il concluait non loin du troisième GOSPEL PAT. Cet ancien leader de la promotion pourrait nous montrer son vrai visage dans le Critérium des 4 Ans (Gr I). Mal embarqué en début de parcours, GIROLAMO a réussi à se placer dans un dos dans la ligne d’en face, avant de plafonner légèrement pour finir. Patiemment mené, GRAND ART n’a pas pu soutenir la comparaison pour finir. Vite parmi les derniers, GASSMAN D'ESSA n’a jamais pu faire illusion. GIRLS TALK a bénéficié d’un parcours favorable en dedans, puis a fini à son rythme. Cette protégée de Philippe Allaire semble bien loin de son meilleur niveau.... GOLDY MARY s’est montrée fautive dans la ligne d’en face, mais a ensuite montré sa forme en concluant dans un bon rythme. Déferrée des quatre pieds, il ne faudra pas faire l’impasse sur ses chances.


Crédit photo : ScoopDyga