Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Critérium de Maisons-Laffitte et Prix Orcada, les 2 Groupes à suivre ce week-end

09/10/2020

Impressionnant à chacune de ses victoires, LE BERRY (photo) sera en piste dimanche sur l’hippodrome de la Butte Mortemart pour tenter de conserver son invincibilité en steeple-chase.


Contrairement au week-end dernier où nous avons eu le droit à un feu d’artifice de Groupes sur l’hippodrome de ParisLongchamp, cette fin de semaine sera un peu plus terne, il n’y a que 2 Groupes au programme, un samedi à Chantilly dans le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr II), une épreuve sur laquelle nous reviendrons en détail où 6 sprinters de 2 ans vont se disputer la victoire sur 1200 mètres du parcours rectiligne en gazon. Avant le week-end très attendu des 48 heures de l’obstacle qui aura lieu le 7 et 8 novembre, la première réunion dominicale disputée sur l’hippodrome de la butte Mortemart ne comptera qu'une course de Groupe à l'affiche, contrairement à celle de l’année dernière qui en comportait 4… Le Prix Orcada (Gr III), la seconde épreuve que nous analyserons, réunira 10 concurrents sur les 4400 mètres du parcours du steeple-chase avec comme attraction principale LE BERRY, un sujet qui va tenter de conserver son invincibilité sur les ''gros'', un scénario plausible pour cet élève de David Cottin loin d’avoir montré toute l’étendue de ses moyens. Turfoo analyse pour vous le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr II) et le Prix Orcada (Gr III).


Samedi à chantilly : 

Critérium de Maisons-Laffitte : Vers un match GO ATHLETICO/PLAINCHANT ?

Contrairement à l’édition 2019 qui se déroulait pour la dernière fois sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte, ce Groupe II réservé aux ''bébés'' sprinters aura cette année lieu sur la ligne droite de Chantilly, ce qui ne devrait pas changer la donne, si ce n’est que le terrain est souvent moins pénible sur la superbe piste de l’hippodrome des Princes de Condé. La tenante du titre, Shadn, n’a pas confirmé par la suite, néanmoins, cette saison, le plateau est plus relevé, le gagnant devrait pouvoir courir au plus haut niveau avec des ambitions. GO ATHLETICO fait partie des poulains en mesure de s’imposer, le pensionnaire de Philippe Decouz vient de dominer nettement dans le Prix la Rochette (Gr III) Sealiway, un protégé de la famille Rossi qui s’est ensuite envolé dans le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr I). 

L’interrogation concernant GO ATHLETICO réside dans son aptitude au terrain lourd, mais en s’adaptant à ce type de surface, il pourrait encore faire plaisir à son sympathique entourage. PLAINCHANT est prise en 50 de handicap, soit la meilleure valeur de l’épreuve. C’est un peu logique pour cette fille de Gregorian qui après avoir conclu deuxième de Fev Rover, une pouliche ayant ensuite bien couru dans le Prix Marcel Boussac (Gr I), s’est imposée brillamment sur le parcours qui nous intéresse dans le Prix Eclipse (Gr III), elle laissait à plus de 5 longueurs le deuxième Legal Attack, un Britannique estimé. Nullement dérangée par le terrain très souple, PLAINCHANT pourrait permettre à la gent féminine de remporter ce Groupe II pour la deuxième année consécutive.

 

Un mot sur les autres participants de ce Groupe II

Lauréat de ses deux premières tentatives en compétition, SAN ISIDRO semble avoir montré ses limites en ne terminant que quatrième en débutant dans les Groupes. C’est plutôt un sujet à envisager pour une petite place. AXDAVALI vient de renouer avec la victoire brillamment sur la ligne droite de Fontainebleau. Il pourrait mettre à profit sa belle condition physique pour tenter d’inquiéter les favoris. KALAHARA progresse à grands pas... Après avoir ouvert son palmarès dans un petit maiden à Deauville, elle a doublé la mise dans le Prix d'Arenberg (Gr III) en l’emportant dans un bon style. Comme cette fille de Frankel semble posséder encore une petite marge de progression, elle pourrait se mêler à la lutte pour la victoire. UNVEIL avait débuté sa carrière par un franc succès sur la ligne droite de Deauville, avant de finir au troisième rang d’une certaine Tiger Tanaka, la lauréate du Prix Marcel Boussac (Gr I), dans le Prix François Boutin (Gr III). Sa dernière sortie est nettement moins plaisante. De plus, Maxime Guyon lui a visiblement préféré KALAHARA, ce qui n’est pas spécialement de bon augure pour la représentante de Carlos Laffon-Parias.

Partants et pronostic du Critérium de Maisons-Laffitte 

 

Dimanche à Auteuil : 

Prix Orcada : LE BERRY, le cheval à battre ! 

Sujet très estimé avant même de débuter en compétition, LE BERRY avait d’emblée fait un plaisir à son entourage en s’imposant dans le second peloton du Prix Finot avec un réel brio. Confronté ensuite aux meilleurs de sa génération dans le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr II), il n’avait pas totalement répondu à l’attente de David Cottin. Orienté cette saison en steeple, il est tout simplement invaincu dans la discipline en 4 tentatives. Ses deux derniers succès ont été acquis sur le parcours qui nous intéresse dans le Prix la Périchole (Gr III), qu’il avait survolé, et dans le Prix The Fellow (Gr III), un Groupe qu’il s’était adjugé tout aussi facilement, il laissait le second GRATOS DE L'ISLE à plus de 10 longueurs ! Malgré une opposition un peu plus sérieuse dans ce Prix Orcada (Gr III), il ne semble y avoir qu’une chute qui pourrait empêcher ce fils de Gémix de se montrer impérial.

 

Les adversaires de LE BERRY

KING EDWARD reste sur une chute, maintenant il ne faut pas oublier qu’il avait au mois de mars remporté, en terrain lourd, le Prix Duc d'Anjou (Gr III) aux dépens d’AL CUARTO. S’il n’a pas été marqué par sa mésaventure, il a les moyens d’effectuer une bonne rentrée. YEIAYEL reste sur une excellente deuxième place dans le Ferdinand Dufaure (Gr I) non loin de Gardons Le Sourire, néanmoins il a le désavantage d’effectuer une petite rentrée et de débuter sur les ''gros'' de la butte Mortemart. GRATOS DE L'ISLE a été nettement dominé par LE BERRY dans le Prix The Fellow (Gr III), mais il laissait lui-même son adversaire le plus proche à 15 longueurs, une prestation qui l’autorise à émettre quelques ambitions. Bien que les dernières sorties de LE LUDE soient décevantes, en rééditant la valeur qui lui avait permis au mois de mai de s’imposer sur le parcours du jour, il peut accéder au podium. 

AL CUARTO s’était bien comporté au printemps sur ce parcours en terrain lourd. Affublé pour la première fois d’œillères pleines, cet élève de Guillaume Macaire pourrait effacer son dernier échec en accrochant un petit accessit. Comme LE BERRY, GALLEO CONTI aborde cet engagement en étant invaincu en steeple-chase. Certes, il monte nettement de catégorie, mais comme ses limites sont inconnues, il pourrait faire honneur à la casaque de Pierre Pilarski. MAURICIUS était bien en course dans le Prix The Fellow (Gr III) lorsqu’il a éjecté son partenaire. Si son jockey reste en selle, ce fils de Kapgarde n’est pas hors course. En dernier lieu, GENERAL EN CHEF débutait sur le parcours emprunté dimanche sans avoir connu la défaite, malheureusement il avait mal négocié le gros open-ditch. Sujet doué qui avait battu nettement Want of a Nail lors de sa sortie précédente, une surprise de sa part n’est pas à exclure.


Partants et pronostic du Prix Orcada

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |