Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

GNT de Nantes : CRUSOE D'ANAMA remet les pendules à l’heure !

04/11/2020

CRUSOE D'ANAMA (photo) remporte sa première étape du Grand National du Trot, une victoire en appelant d’autres pour ce fils de Ni Ho Ped d'Ombrée qui vole de progrès en progrès depuis qu’il a rejoint l’entraînement de JMB.
 

Jean Michel Bazire se distingue une nouvelle fois à Nantes...
 
Malheureux, la semaine dernière dans le Prix de Soulac (Q+), épreuve dans laquelle CRUSOE D'ANAMA avait été disqualifié de la première marche du podium pour avoir, par répercussion, mis hors course un adversaire à l’entrée de la ligne droite en changeant de ligne, le protégé de Jean Michel Bazire n’a pas mis longtemps à se réhabiliter… Il avait déçu lors de sa première tentative dans ce GNT à Angers, néanmoins il avait l’excuse de ne pas être à 100 %. Cet ancien élève d’Aude Lemoine n’a jamais été aussi bien depuis qu’il est arrivé chez JMB, et comme il n’avait quasiment pas puisé dans ses réserves lors de sa victoire platonique sur la cendrée parisienne, il avait le droit de courir à quelques jours d’intervalle, drivé une nouvelle fois par le ''patron'', un homme qui connaît une très belle réussite dans cette étape disputée sur l’hippodrome du Petit Port, puisque ce n’est autre que le lauréat des quatre dernières éditions... 
 
CRUSOE D'ANAMA a pourtant donné des sueurs froides à ses preneurs en début de parcours en se montrant hésitant à plusieurs reprises, mais une fois bien cadencé, le fils de Ni Ho Ped d'Ombrée a pu s'emparer de la tête sans faire trop d’efforts, avant de laisser passer le rouleau compresseur FIRE CRACKER, un sillage qu’il a quitté à l’entrée de la ligne droite, avant de repousser assez sûrement l’attaque de FAKIR DU LORAULT. Cette nouvelle victoire permet à Jean Michel Bazire d’asseoir sa domination sur ce Grand National du Trot 2020, l’homme aux 20 sulkys d’or est maillot en tant qu’entraîneur et driver, néanmoins son protégé ELIE DE BEAUFOUR perd son maillot jaune aux dépens de VOILA DE MUZE, une tunique qu’il pourrait récupérer le 6 décembre à Vincennes où peut-être dans la prochaine étape de Mauquenchy. 

 
Le ''film'' du GNT de Nantes
 
Une fois bien équilibré par Jean-Michel Bazire, CRUSOE D'ANAMA est venu s’emparer du commandement à la sortie du premier tournant, avant de laisser passer FIRE CRACKER, un sillage qu’il a conservé jusqu’à l’entrée de la ligne droite, non sans tenter de temps à autre de passer à son intérieur, avant de résister à l’attaque du malheureux FAKIR DU LORAULT. ET VOILA DE MUZE a bénéficié d’un très bon parcours dans le sillage de CRUSOE D'ANAMA, puis a bien fini, terminant tout près des 2 premiers. Patiemment drivée, FASHION QUEEN a fourni un excellent dernier kilomètre laissant augurer de bonnes choses pour cet hiver à Vincennes.
 
Très vite sur jambes à son échelon, BLUES D'OURVILLE a pu se rapprocher sans trop puiser dans ses réserves, mais a paru dominer à l’entrée de la ligne droite, avant de bien se relancer lorsque Pierre Houel a pu l’équilibrer correctement. Après avoir bénéficié d’un très bon parcours le long de la corde au début, DESIR CASTELETS a profité de l’effort de FAKIR DU LORAULT pour se rapprocher, puis s'est montré courageux… Après un bon déroulement de course, ECHO DE CHANLECY a conclu honorablement, sans pouvoir accrocher les premiers. DIAMANT DE TREABAT est parti sur la mauvaise jambe, mais a vite été remis par son driver. Pointé ensuite parmi les derniers, l’élève de Pascal Monthulé a tracé un excellent dernier kilomètre augurant d’une prochaine bonne performance au trot monté.
 
DROLE DE JET a attendu durant le parcours, avant de fournir lui aussi ses derniers 1000 m dans un bon style. Les prochains engagements de ce très bon cheval seront à suivre avec le plus vif intérêt… FOXTROT SEA a semblé nettement dominé à l’entrée du tournant final, puis a retrouvé un second souffle et fini correctement. DOSTOIEVSKI s’est contenté de suivre… Il était en piste pour gagner en condition. Parmi les derniers, DUEL DU GERS n’a jamais fait illusion. Il faudra le reprendre lorsqu’il sera déferré des quatre pieds. CAPITAINE FRANCE a suivi en retrait, sans se montrer menaçant. COLONEL ne s'est jamais intéressé à la course. Lui aussi était au départ pour gagner en condition. 
 
Venu s’emparer du commandement après 1000 m de course, FIRE CRACKER s’est montré indélicat à l’entrée de la ligne droite, alors qu’il tentait de résister à CRUSOE D'ANAMA. Venu se placer en deuxième épaisseur, nez au vent, à mi-parcours, FAKIR DU LORAULT a porté une vaine attaque au lauréat dans la ligne droite, mais dans des allures répréhensibles. CLEGS DES CHAMPS a été disqualifié peu après le départ. Notez qu'il a bien travaillé en retrait. A reprendre sous la selle…

 
Les prochaines étapes du GNT 2020
 
Mercredi 18 novembre - Mauquenchy
Dimanche 6 décembre - Paris-Vincennes 

 
Crédit photo : ScoopDyga