Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

Dimanche à Auteuil : Spectacle attendu dans le Prix Cambacérès et le Prix Maurice Gillois…

06/11/2020

Plusieurs bons chevaux sont de la partie dans la réunion de dimanche à Auteuil, mais l'attraction se nomme LE BERRY (photo), un protégé de David Cottin qui pourrait devenir l’un des meilleurs sur le steeple-chase de la Butte Mortemart.

 


Ce week-end aurait dû être celui des 48 heures de l’obstacle, malheureusement le coronavirus en a voulu autrement, la seconde réunion dans laquelle le fameux Prix La Haye Jousselin (Gr I) aura lieu devrait normalement se dérouler le 29 novembre. Le programme est tout de même alléchant dimanche à Auteuil avec pas moins de 5 Groupes au programme, dont 2 Groupes I que nous analyserons pour vous en détail. Les autres courses à ne pas rater, le Prix Carmarthen (Gr III) où une confirmation est attendue de la part de PAUL'S SAGA, sujet venant de dominer la championne L'AUTONOMIE. Dans le Prix Bournosienne (Gr II), HOTESSE DU CHENET va tenter de montrer qu’elle est bien l’une des meilleures de sa génération en haies, mais elle n’a pas gagné d’avance dans cette épreuve bien composée. Dans le Prix Congress (Gr II), des 3 ans d’avenir vont s’affronter sur les 3600 mètres du steeple-chase. MAGIC DREAM, qui avait débuté sa carrière dans la discipline par un franc succès, peut rester invaincu sur les ''gros'' d’Auteuil, s’il peut prendre la mesure de I'M WALKIN, un fils de Martaline ayant lui aussi gagné d’emblée en steeple. Turfoo analyse pour vous le Prix Cambacérès (Gr I) et le Prix Maurice Gillois (Gr I). 
 

Prix Cambacérès : Confirmation attendue avec THELEME
 
Comme dans l’édition 2019 remportée de toute une classe par NIRVANA DU BERLAIS, ils ne seront que 7 à tenter d’être couronnés meilleurs 3 ans sur les haies d’Auteuil. Le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé semble bien armé pour devenir le nouveau leader de la génération. Remarqué pour ses débuts sur les obstacles où il n'avait été dominé que d’assez peu par BALADIN DE MESC, le fils de Sidestep et Utopia Jem a pris sa revanche dans le Prix Georges de Talhouet-Roy (Gr II) en s’imposant au prix d’un excellent coup de reins aux dépens de RAFFLES FACE, qu’il laissait à 4 bonnes longueurs, et 3 autres de ses adversaires du jour. Selon son habile entraîneur, il est loin d’avoir atteint ses limites... Il pourrait donc faire briller au plus haut niveau la casaque de l’écurie Bloodstock Services dans cette 79e édition de ce Groupe I toujours très convoité.  

 
L’opposition de THELEME
 
LE LISTRAC a débuté victorieusement sur les haies d’Auteuil et semble taillé pour ce faire un nom dans le temple de l’obstacle selon François Nicolle, un homme qui sait de quoi il parle. Tombé lors de ses débuts en steeple à Clairefontaine-Deauville, BALADIN DE MESC a rassuré son entourage en terminant d’emblée troisième sur le steeple-chase d’Auteuil, mais à la distance du gagnant I'M WALKIN, l’un des favoris du Prix Congress (Gr II). Pour son retour en haies, il peut avoir des ambitions. HEROS D'AINAY s’élançait avec la confiance de son entourage dans le Prix Georges de Talhouet-Roy (Gr II), mais après avoir fait illusion, il avait demandé à souffler pour finir. Ayant sans doute progressé sur sa course de rentrée, cet élève de Gabriel Leenders pourrait nous montrer un tout autre visage…
 
MAGNETO reste sur 2 performances en demi-teinte, c’est sans doute la raison ayant incité son habile entraîneur à le munir cette fois d’œillères australiennes, un accessoire qui pourrait tout changer… Lauréat de ses deux premières courses à Auteuil, HERMES BAIE s’est montré accrocheur dans la course de référence enlevée par THELEME, avant d’être décroché par les deux premiers à la fin. Perfectible, ce bon AQPS peut se hisser sur le podium. Le dernier des quatre représentants de François Nicolle dans ce Groupe I n’est pas le moins doué... RAFFLES FACE avait donné une bonne réplique dans le Prix Georges de Talhouet-Roy (Gr II) à THELEME, avant de laisser filer. En confirmant ce bon résultat, il a encore sa place à l’arrivée.

Prix Maurice Gillois : LE BERRY fait figure d’épouvantail !
 
Remporté l’année dernière par FIGUERO, le second du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr I) de DOCTEUR DE BALLON, ce Groupe I révèle souvent des chevaux d’exception, on notera à son palmarès KATKO, AL CAPONE II, un crack qui nous ayant quitté récemment, et THE FELLOW, pour ne citer qu’eux. Dans cette édition 2020, ils ne seront que 7 au départ, sur les 4400 mètres du parcours de steeple-chase, mais avec un élément semble en mesure de rentrer dans l’histoire c’est LE BERRY, un splendide cheval gris qui n’a jamais connu la défaite en 5 sorties en steeple. Il a remporté ses 3 dernières victoires sur le parcours emprunté dimanche, l'ultime, dans le Prix Orcada (Gr III), a été la plus facile des 3, il laissait à 10 bonnes longueurs le deuxième GALLEO CONTI. Au top aux dires de son entourage, seule une chute pourrait contrarier les plans de LE BERRY
 

Un mot sur les autres partants du Prix Maurice Gillois
 
KING EDWARD n’a pas si mal couru que cela dans le Prix Orcada (Gr III) de LE BERRY. Il tentera de profiter de la défaillance de certains favoris pour faire l’arrivée. MAGRUDY avait conclu au second du Prix la Périchole (Gr III), une performance qu’il a confirmée en dernier lieu en l’emportant sûrement en haies. Régulier, il a encore sa place à l’arrivée. RESPLENDOR a démarré sa carrière sur les chapeaux de roues en steeple, 2 courses pour 2 victoires, la dernière acquise dans un bon style à Compiègne. Perfectible, il pourrait terminer non loin de son compagnon d’entraînement LE BERRY, s’il s’adapte aux ''gros'' de la Butte Mortemart.
 
GALLEO CONTI vient d’effectuer d’excellents débuts à ce niveau en terminant deuxième de LE BERRY dans le Prix Orcada (Gr III) à l’issue d’un bon coup de reins. Loin d’avoir montré ses limites, il pourrait faire honneur à la casaque du champion BOLD EAGLEGARDONS LE SOURIRE a déçu la dernière fois, mais c’était en haies dans un Groupe bien composé. Lauréat du Prix Ferdinand Dufaure (Gr I) sur le steeple-chase du Putois, et du Prix Jean Stern (Gr II), sur le parcours emprunté dimanche, il a les moyens de bien courir. GENERAL EN CHEF est lui aussi un élément de qualité venant de fournir une excellente performance dans le Prix Orcada (Gr III), une valeur pouvant lui permettre de disputer l’arrivée.