Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

HANNA DES MOLLES sacrée reine des 3 ans !

21/12/2020

Munie de plaques très légères aux quatre pieds pour la première fois, HANNA DES MOLLES (photo) n'a jamais été accrochée dans la phase finale de ce Critérium des 3 ans (Gr I) ''décapité''…


Avant même le départ du Critérium des 3 Ans (Gr I), coup de théâtre avec le forfait du grand favori HELGAFELL. Le fils de Charly du Noyer était victime d’un petit problème de santé durant le heat qui ne le lui aurait pas permis de défendre ses chances, c'est ce qui a incité Philippe Allaire à le déclarer logiquement forfait. Ils n’étaient plus que 12 au départ dans une course devenue tout à coup beaucoup plus ouverte. En l’absence de l’épouvantail de l’écurie Allaire, Jean-Michel Bazire, qui ne se voyait une chance pour une place avec HOOKER BERRY, se mettait à rêver de la victoire victoire, il a même pour cela visiblement tenté un petit coup de poker en enlevant les cloches aux antérieurs de son protégé. Cela n’a malheureusement pas suffi au fils de Booster Winner qui ne termine qu'au troisième rang. La régulière HANNA DES MOLLES, munie pour la première fois de plaques, s’est métamorphosée, elle remporte son premier Groupe I avec brio, faisant briller pour la deuxième année consécutive la gent féminine, après Gunilla d'Atout en 2019, une chose assez inhabituelle dans ce Groupe I qui sourit en général aux mâles. La fille de Village Mystic et Ultimate Jet, une souche 100% ''Dubois'', permet à Alexandre Abrivard d’épingler son premier Critérium des 3 Ans (Gr I) à son palmarès, sans doute pas le dernier pour ce pilote talentueux. Turfoo analyse pour vous le déroulement du Critérium des 3 Ans (Gr I).


Le ''Film'' du Critérium des 3 Ans 2020

Toujours en bonne place, HANNA DES MOLLES (409) s’est emparée du commandement un peu avant le poteau des 1000 mètres, puis a contrôlé à la course, avant de remettre un coup de reins décisif à l’entrée de la ligne droite pour l’emporter à très facilement. Le fait de porter des plaques pour la première fois lui a visiblement donné des ailes… Venue prendre tête et corde avant la montée, HAVANAISE (408) a ensuite laissé passer HANNA DES MOLLES (409), une pouliche qu’elle n’a pas pu totalement accrocher au moment où cette dernière a démarré sèchement, tout en finissant très bien. Avec Franck Nivard aux commandes, elle semble prendre les choses par le bon bout. C’est prometteur pour l’avenir de cette pouliche douée. 

Après avoir bénéficié d’un bon parcours, HOOKER BERRY (412) a pu se faire ramener sur un plateau par HOHNECK (410), un dos qu’il a quitté à l’entrée de la ligne droite pour fournir un excellent effort final. Il ne devrait jamais devenir le meilleur de sa promotion, mais c’est un poulain qui fait toutes ses courses qu’on peut suivre en confiance. Fautif au départ où il a perdu plus de 20 mètres, HOKKAIDO JIEL (404) a recollé au peloton devant les tribunes. Placé ensuite le long de la corde, il s’est malheureusement retrouvé dernier du peloton à l’entrée de la ligne droite, mais lorsqu’il a pu pleinement s’exprimer, il a tracé une ligne droite sortant de l’ordinaire. C’est sans doute lui le gagnant moral, et peut-être le futur leader de la génération...

Rapidement en bonne place, HIRONDELLE SIBEY (411) s’est ensuite retrouvée dans le dos d’HAVANAISE (408), un sillage que Tony Le Beller n'a malheureusement pas conservé à l’entrée du tournant final, ce qui lui a valu de connaître des problèmes de trafic dans la ligne droite. Dommage, car au vu de sa fin de course, elle aurait sans doute conclu sur le podium. Après avoir fait un gros effort en troisième épaisseur dans la descente pour venir se placer, HANDY BOURBON (402) a malheureusement dû ensuite effectuer son parcours en deuxième épaisseur, nez au vent, une débauche d’énergie qui lui a sans doute coûté une place dans la bonne combinaison du Quinté+. Ce protégé de Sébastien Guarato nous a prouvé qu’il avait son mot à dire face aux meilleurs.

HELBOY D'ALESA (406) a calqué sa course sur celle d’HOOKER BERRY (412), mais n’a pas pu le suivre à l’entrée de la ligne droite, tout en ayant un comportement honorable pour ses premiers pas face à l’élite de sa promotion. C’est prometteur pour l’avenir. En bonne position durant le parcours, HOHNECK (410) est venu en troisième épaisseur, nez au vent, à l’amorce du tournant final, avant de revenir quasiment à la hauteur du leader à l’entrée de la ligne droite et de se faire logiquement avaler… HEDE DARLING (405) a connu un bon déroulement de course, mais n’a pas pu soutenir la comparaison dans la phase finale, sans pour autant démériter. Longtemps pointé parmi les derniers, HEART OF GOLD (407) n’a jamais pu se montrer menaçant. Ce protégé de Philippe Allaire vaut sans doute beaucoup mieux que cela...

HUMBLE STANCE (401) s’est montré fautif dans le dernier tournant, alors qu’il avait été décalé en troisième épaisseur avec du gaz. Perfectible, ce fils de Repeat Love et Bubble Jet pourrait à l’avenir se révéler face aux meilleurs de sa génération. HATCHET MAN (403) a été disqualifié dans le premier tournant, mais a continué sa course en retrait montrant qu’il pourrait un jour ou l’autre créer une belle surprise dans un Groupe réservé à sa promotion. 


Arrivée et rapports du Critérium des 3 Ans

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |